Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Formation de bistre dans thermopoele pellet

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8672
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 789

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Did67 » 06/03/17, 11:17

Kesle a écrit :Bonjour

J'ai fait le test de pellet ce week j'ai donc 22gr d'eau dans 306gr de pellet soit 7,2% d'humidité ce qui est pas déconnant par rapport à ce que le fournisseur annonce.



Non, non, c'est mieux que la norme des 10 % autorisés. Plus c'est sec, et meilleur est le pouvoir calorifique. Et aussi, plus bas est le point de rosée (cela condense moins facilement).

C'est aussi inférieur au 9 % qu'il "promet" commercialement, par étiquetage.

C'est donc "parfait".

Et ne peut être la cause de la formation de bistre, qu'il faut bien chercher dans la température trop basse...
0 x




Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8672
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 789

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Did67 » 06/03/17, 11:21

Kesle a écrit :
Je suis aller chez un amis ce week et j'ai vu que son arrivé d'air était branchée pour tiré dehors alors que chez moi je tire diretement à l'arrière du poele donc je tire l'air ambiant, ça peux jouer pour mes problèmes ?



Ceci est prévu pour les maisons modernes, très étanches (BBC). Pour atteindre les niveaux d'isolation "BBC", il faut que la maison soit étanche (joints de fenêtre et de portes). Si elle est étanche, il faut alors faire "rentrer" l'air de combustion par un tuyau qui l'amène directement au poêle (sans que cela ne se mélange avec l'air ambiant, que cela refroidirait).

Les vieilles maisons n'ont jamais ce niveau d'étanchéité et, en principe, l'air "rentre" par toutes les fuites de la maison... Mais il arrive qu'à force de tout "calfeutrer", on freine l'admission d'air, donc la qualité de la combustion...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8672
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 789

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Did67 » 06/03/17, 11:28

Kesle a écrit :
la chambre de combustion et du réservoir à cendre qui est un peu orangé (rouille ?) et du magnifique raccords derrière le poele (ironie) :roll:



Cela ne m'inquiète pas trop : les bruleurs "s'oxydent" toujours un peu, en raison des températures élevées et de certains minéraux que renferment le bois... Une certaine oxydation est inévitable. Chez moi, le bruleur et le foyer sont en acier inoxydable, qui "change aussi de couleur"...

Il est vain d'espérer que les turbulateurs ne se débloquent tout seul : à ce niveau, la température des fumées est basse ; il n'y a aucune oxydation possible du carbone qui s'est déposée. Les "échangeurs" sont faits pour "essorer" les calories des fumées jusqu'à des températures très basses, d'une centaine de degrés... Au niveau de la paroi des échangeurs, on descend à des 60°. A ces températures, il n'y a plus de combustion, ni d'oxydation du carbone...

Mais, normalement, cela ne "bistre" plus. Les particules imbrulées se déposent sous forme d'un feutrage, qui doit tomber tout seul quand le mécanisme de nettoyage "secoue" les turbulateurs"...

Il te faut donc faire une opération de nettoyage manuel. Et après, surveiller que cela ne bistre pas !
0 x
Kesle
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 21/02/17, 09:55

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Kesle » 06/03/17, 11:43

Bonjour

Ok si je résume donc ma situation ;
    Pellet OK
    Pas d'action sur le changement de conduit d’évacuation des fumées même si différent de la doc du poele (car poele avec gestion électronique) ? Je suis pas contre une explication plus détaillée de ce sur quoi influ la longueure et le diamètre du conduit.
    Pas d'action sur le branchement d'arrivé d'air frais (car maison en pierre avec énormément de pont thermique) ?
    Juste prévoir de démonter/(changer peu être) les turbulateurs et faire un bon ramonage manuelle interne poele et conduit d'évacuation des fumées ?

Hier j'ai réussit à casser la plaque de bistre noir brillante à un endroit du foyer au niveau du cendrier jusqu'à voir la couleur d'origine du poele (gris) j'ai bien 1-2mm de bistre ...

Merci
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8672
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 789

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Did67 » 06/03/17, 14:26

Kesle a écrit :
Pas d'action sur le branchement d'arrivé d'air frais (car maison en pierre avec énormément de pont thermique) ?



Je corrige : ces sont les fuites dans toutes huisseries, les prises électriques (les gaines viennent par ex de la cave et l'air suit ces gaines ; par fort, mettre sa main devant un boitier et on sent le vent !), etc... En somme dans une maison conventionnelle (non BBC), l'air rentre de partout ! Sous les portes. Souvent par les fenêtres qui n'ont pas de joints si elles n'ont pas été changées, etc... Alors, la prise d'air est inutile. Idem s'il y a une VMC simple flux (il y a alors des prises d'air par exemple dans les cages des volets)...

Plus on isole, et plus on "traite" ces fuites : joints voire double joints sur les huisseries, portes, fenêtres, VMC double flux...

Cela n'a rien à voir avec les "ponts thermiques" qui sont des manquements dans l'isolation (par exemple, une poutre qui passe dans le toit et puis qui repose dans le mur, jusqu'à l'extérieur ; les calories vont l'emprunter et la suivre pour "fuir").
0 x


Kesle
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 21/02/17, 09:55

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Kesle » 06/03/17, 15:12

Bonjour

J'ai tous ça :lol: ;
    VMC
    Joint fenêtre pas toujours étanche
    Sous bassement de toit non fait donc je récupère les courant d'air derrière l'isolation donc dans les prises et sur le bord des huisseries
    De plus la maison étant en pierre j'ai surement des joints de pierre non étanches

Je prévois de refaire les joints de pierres cet été et surement les sous bassement de toit par la même occasion.
Dernière édition par Kesle le 06/03/17, 15:30, édité 2 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8672
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 789

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Did67 » 06/03/17, 15:19

Donc ne te préoccupes pas d'alimentation directe du poêle en air de combustion. Il ne va pas en manquer !

Sauf VMC. Simple flux ???? Y a-t-il assez d'entrées d'air ???? Ces sortes de "fentes" par ex dans les cages des volets ??? Car si tu ne fais qu'extraire, sans entrées, tu risques d'organiser la compétition entre ton poêle et la VMC SF (simple flux), avec le plus fort qui gagne !
0 x
Kesle
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 21/02/17, 09:55

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Kesle » 06/03/17, 15:28

Bonjour

Simple ou double bonne question, je suppose que c'est une simple car c'est uniquement un bloc de 40*40cm suspendu dans mon grenier. La VMC tire avec 2 vitesses possible dans la salle d'eau et les WC uniquement.

Pour les "fentes" il faudrait que je regarde plus en détail ce soir mais de mémoire comme ça non.



Concernant le conduit j'ai du mal à comprend :
Plus la cheminée est longue plus il y à de tirage, pourquoi ?
Plus la cheminée est large moins il y à de tirage, OK car l'air poussée par le poêle est moins contrainte donc expulsion moins rapide

Dans mon cas j'ai plus large et plus long j'ai peur que les fumées restent plus longtemps dans le conduits et condensent par refroidissement, car poele piloté OK mais il mesure uniquement les fumées dans le poele et on dans la cheminé.
0 x
Kesle
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 21/02/17, 09:55

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Kesle » 08/03/17, 15:45

Bonjour

Je confirme que j'ai une VMC simple flux et pas de fentes d'entrée d'air sur mes fenetres

Question on parle de point de rosé depuis un moment en mettant en relation ma température de chauffe à 50°, mais en faite 50° c'est la température de l'eau pas celle à l'intérieur de mon foyer, donc que je règle 50° ou 80° si le poele atteins cette valeur de température d'eau il ce mettra en puissance mini (P1) donc P1 pour 50° ou p1 pour 80° = température identique de la flamme de mon foyer. Pas de raison que je crée plus ou moins de bistre suivant ma température de consigne ???

Le réglage à 70° par exemple à plus tendance à faire que le poele est en P2 voir P3 donc les particules de bistre crames.

Quelle est vraiment ma cause de bistre ?

Et pour ma cheminé du coup ?
Concernant le conduit j'ai du mal à comprend :
Plus la cheminée est longue plus il y à de tirage, pourquoi ?
Plus la cheminée est large moins il y à de tirage, OK car l'air poussée par le poêle est moins contrainte donc expulsion moins rapide

Dans mon cas j'ai plus large et plus long j'ai peur que les fumées restent plus longtemps dans le conduits et condensent par refroidissement, car poele piloté OK mais il mesure uniquement les fumées dans le poele et on dans la cheminé.



Par avance merci
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8672
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 789

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Did67 » 08/03/17, 16:05

Tu as sans doute remarqué que quand il fait froid et que tu laisses bouillir de l'eau dans ta cuisine, cela "dégouline" sur la fen^tre. Idem sur les Velux d'une douche...

C'est la température de la paroi, pas celle de l'air qui détermine la formation de la rosée sur cette paroi.

Or, tes "tubes" dont en contact avec l'eau et prennent la température de l'eau... De l'autre coté, dans le tube, passe les gaz issus de la combustion. Si le tube est à la température de 60°, cela condensera dès que le point de rosée du mélange gazeux est de 60° (autrement dit, s'il "renferme" suffisamment de vapeur d'eau pour ne pas pouvoir la garder sous forme de vapeur si la température descend en-dessous de 60°).

Ce n'est pas la température de ton "foyer" qui compte. C'est la température de l'échangeur, qui est la même que celle de l'eau qui se trouve "derrière"...
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Exabot [Bot], Google [Bot] et 4 invités