Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Formation de bistre dans thermopoele pellet

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5128
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 138

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Ahmed » 28/02/17, 11:53

Kesle, tu écris:
Le circuit d'eau passe justement dans l'isolation inférieure de la pièce à vivre, en dessous c'est le garage non isolé, c'est pour ca que je m'interroge sur la surconsommation entre 60° et 70° d'eau.

Il faut maintenir la température de l'eau du poêle largement au-dessus du point de rosée, cela n'implique pas que l'ensemble du circuit soit à la même température, puisque tu peux et dois jouer avec le réglage de la vanne mélangeuse: ainsi le problème de déperditions accrues ne se pose pas.
Plus loin:
j'ai entendu dire qu'un conduit trop gros ou trop long augmente le "tirage", du coup les fumées seraient moins bien évacuées et donc entrainerait la création de bistre dans le conduit et dans le poêle... vrais, faux ?

Si le tirage est plus important du fait des caractéristiques du conduit, les fumées seraient mieux évacuées...
Pour ce type d'appareil, l'extraction des fumées se fait mécaniquement par un ventilateur, donc l'influence des paramètres externes ne doit pas être décisive...
0 x




"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8705
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 818

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Did67 » 28/02/17, 12:32

Kesle a écrit :
j'ai entendu dire qu'un conduit trop gros ou trop long augmente le "tirage", du coup les fumées seraient moins bien évacuées et donc entrainerait la création de bistre dans le conduit et dans le poele... vrais faux ?

Concernant le pellet je peux en effet faire le test, j'attends tes explications, je regarderais ce soir les spec sur les paquet mais je le prend chez un pro du bois.



1) C'est le contraire : plus la cheminée est longue (verticalement) et plus il y aura de tirage. Ce qui a aussi pour inconvénient, sur un poêle piloté, d'augmenter le débit d'air pour rien, donc les pertes d'énergies ! Dans un poêle à pellets comme une chaudière à pellets, on veut juste assez d'air pour que la combustion soit aussi parfaite que possible (une très légère surventilation). Cela se règle via le ventilateur en fonction de l'amenée des pellets. Et c'est le gros progrès que représente ces poêles à combustion pilotée électroniquement ! Toute surventilation consiste à jeter des calories... par la cheminée ! Ainsi dans un "feu ouvert", 50 % de l'énergie passe par la cheminée. Pour atteindre des 90 % voire friser les 95 % de rendement, les chaudières à pellets ventilent juste ce qu'il faut. Pas un brin de plus !

En revanche, un tuyau trop gros réduit le tirage...(pour une même hauteur)

2) Pour déterminer l'humidité des pellets, procéder comme suit.

Peser une certaine quantité de pellets (mettre une couche de 1 à 2 cm dans un plat ouvert, large, qui passe au micro-onde). Noter.

Passer au micro-onde (genre 1 minute à puissance moyenne). Rester à coté : si cela "grille", arrêter. Sinon, sortir et peser.

Recommencer. Sortir. Peser. Si le poids a baissé, recommencer

Continuer ainsi tant que les pellets ne "bronzent" pas et tant que le poids baisse...

A la fin, quand le poids ne baisse plus, noter le poids.

La différence entre la toute première pesée et la toute dernière te donne la masse d'eau.

Diviser la masse d'eau ainsi mesurée par la masse totale au départ (1ère pesée) et multiplier par cent : cela te donne la teneur en eau du pellets en %. Si supérieur à 10 %, c'est pas bon. C'est au-dessus de la norme. On peut descendre, chez les bons producteurs / les bons crus à 5 ou 6 %. On a alors moins de condensation et surtout, un pouvoir calorifique supérieur (l'évaporation de l'eau contenue dans les pellets consomme une partie de l'énergie produite !).

[edit : désolé, ahmed, je vois ta réponse maintenant ; mais comme presque toujours, on est d'accord]
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8705
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 818

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Did67 » 28/02/17, 12:39

Ahmed a écrit :
Il faut maintenir la température de l'eau du poêle largement au-dessus du point de rosée, cela n'implique pas que l'ensemble du circuit soit à la même température, puisque tu peux et dois jouer avec le réglage de la vanne mélangeuse: ainsi le problème de déperditions accrues ne se pose pas.



Je ne sais pas si ce genre de poêle gère une vanne mélangeuse, liée à une régulation climatique. Sans doute est-ce plus simple : un circulateur et réglage du débit par robinets thermostatiques... Si la temp souhaitée est atteinte, le débit baisse, la "réserve" d'eau chauffe et atteint son maxi, le poêle s'arrête...

Mais il reste qu'il faut absolument rester au-dessus du point de rosée, c'est sûr !
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5128
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 138

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Ahmed » 28/02/17, 12:43

Pas la peine d'être désolé, car ta réponse est plus précise que la mienne.
J'ai sursauté à ton pourcentage de pertes dans un feu ouvert, mais je vois que tu as corrigé!:wink:

En ce qui concerne la régulation, ne serait-ce pas possible de modifier l'installation pour y intégrer une vanne mélangeuse manuelle? Cela ne me semble pas compliqué... à moins que le système rudimentaire que tu décris permette les ajustements adéquats....
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Kesle
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 21/02/17, 09:55

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Kesle » 01/03/17, 15:15

Voici les specs du pellet que je met ;

EN plus A1
Ø6mm ±1mm
Longueure 3,15 à 40mm
PCI >= 5,0 kWh/Kg
Humidité <9%
Taux de cendre <= 0,5%

Sachant que je le stock sur palette dans mon garage non isolé peux être que je récupère de l'humidité ?

Concernant le taux de cendre j'en aspire quand même pas mal tous les jours ...
0 x


Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8705
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 818

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Did67 » 01/03/17, 15:24

Oui, ce sont les normes.

Sauf le PCI (pouvoir calorifique), ou ils promettent plus que la norme (qui n'est que 4,6 kWh/kg). C'est probablement du pur résineux. Beaucoup de producteurs font mieux que la norme et annoncent ce 5 kWh/kg. S'ils le mettent sur le sac, ils devraient le tenir, sinon c'est répréhensible comme tromperie du consommateur.

Le stockage, si les sacs ne sont pas abimés, ne devrait rien changer.

Il faut veiller à la propreté de tes échangeurs. Car s'ils se rétrécissent, le débit d'air diminue, la combustion est moins bonne, plus de particules se forment, cela se dépose, cela réduit encore le débit... C'est un cercle vicieux.

Car l'électronique commande la vitesse du ventilateur, qui est sensé assurer le débit qu'il faut. Mais si le circuit est encombré, le débit diminue.

L'autre raison d'une production élevé de particules étant des pellets trop humides. Cette humidité refroidit la combustion. La combustion à température plus basse est moins bonne, plus de particules, qui "noircissent"...
0 x
Kesle
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 21/02/17, 09:55

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Kesle » 02/03/17, 08:22

Bonjour, merci pour vos réponses

Point de rosé < à 60° si j'ai bien compris donc ne jamais descendre en dessous de 60° de temp d'eau

Mon poêle ne s’arrête pas une fois la temp atteinte il maintient en puissance minimum (rappel P1 à P5)

Concernant les cendres en effet elle sont noires, je fais le test d'humidité ce soir, pur résineux en effet :wink:

Pour la circulation de l'eau c'est en effet un circulateur, par contre comment savoir si mes échangeur se rétrécissement ? J'aspire une fois par semaine les cendres via 2 petites trapes en parti basse du poêle, en plus du nettoyage quotidien de cendre dans la chambre de combustion.

Pour mon tuyau que me conseillé vous beaucoup d'info pour moi désolé, réduire le Ø et/ou la hauteur ?

Par avance merci
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8705
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 818

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Did67 » 02/03/17, 14:37

1) Les turbulateurs doivent se démonter, non ?

2) Je ne pense pas que le conduit doive être mis en cause.
0 x
Kesle
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 21/02/17, 09:55

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Kesle » 02/03/17, 15:52

Bonjour

Oui les turbulateurs sont démontables mais il faut purger le poele car la chambre que j'ai mise en photo comporte sur les bords une circulation d'eau (récupération de la chaleur des fumées ?)

Seul accès c'est le 2 trapes devant ou je vois clairement qu'un des 9 ressorts est bloqué dans sont conduit, mais c'est la conséquence et non la cause de mon problème.

download/file.php?id=3122&mode=view

Sur cette photo on voit d'ailleurs les 2 purges de chaque coté de la chambre en partie haute
0 x
Kesle
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 21/02/17, 09:55

Re: Formation de bistre dans thermopoele pellet

Message non lupar Kesle » 06/03/17, 07:42

Bonjour

J'ai fait le test de pellet ce week j'ai donc 22gr d'eau dans 306gr de pellet soit 7,2% d'humidité ce qui est pas déconnant par rapport à ce que le fournisseur annonce.

Je suis aller chez un amis ce week et j'ai vu que son arrivé d'air était branchée pour tiré dehors alors que chez moi je tire diretement à l'arrière du poele donc je tire l'air ambiant, ça peux jouer pour mes problèmes ?

Le poele est à 60° depuis 1 semaine et rien ne semble s’améliore : voici des photos de la chambre de combustion et du réservoir à cendre qui est un peu orangé (rouille ?) et du magnifique raccords derrière le poele (ironie) :roll:

Image
Image
Image
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités