Brûleur à huile végétale à boule(s) amélioré avec des tubes

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Avatar de l’utilisateur
manoria68
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 301
Inscription : 07/10/08, 12:34
Localisation : ATLANTIDE
Contact :

Brûleur à huile végétale à boule(s) amélioré avec des tubes

Messagepar manoria68 » 21/02/11, 14:04

Bonjour,
voici une synthèse du brûleur que j'ai pu développer grâce au sujet qui est ici: http://www.econologie.com/forums/bruleur-ch ... t2357.html

Les améliorations que j'ai pu apporter sont nombreuses du en tout points, nous les verrons tout au long de l'article.

Le principe du brûleur est de pouvoir brûler des huiles de cuisson usagées contenant des débris de cuisson, et de diverses viscosité.

Pour palier au problèmes de débris de cuisson, il ne faut pas faire sortir l'huile par un injecteur, mais mais la faire couler sur un injecteur qui éjectera l'huile pour la vaporiser. De cette manière, le système ne peut pas se boucher
Image

Ensuite, pour contrer les problèmes de viscosité qui se répercuterons directement au débit d'huile coulant sur le tube, mais aussi liée aux impuretés contenues dans l'huile, j'y ai mis des pompes à engrenage de moteur diesel Peugeot 205, 206 1.9d
Image
Si les pompes étaient à centrifuge, ou le système par gravité, l'huile plus visqueuse arriverais moins vite sur le tube d'éjection, et donc il y aurais moins d'huile éjectée, donc mélange plus pauvre.

Les pompes sont au nombre de 2, pourquoi, parce qu'il y à deux injections, nous verrons cela plus tard. Pourquoi 2 pompes alors qu'on aurais pu mettre un té en sortie d'un seule pompe ?
C'est tout simplement qui si il y aurais une perte de charge sur un coté, l'équilibre du débit serait déstabilisé. Et sa peut arriver notamment lors de démarrage avec de la graisse bien figée, l'huile sortirait par un coté pendant que l'autre coté serait encore "gelé" (expérience souvent arrivé auparavant), ou aussi quelques impuretées qui obstruerais une durite.
Image
Pourquoi deux injections ?
La, je l'ai remarqué, c'est ce qu'il y a de plus difficile à expliquer, et c'est la le plus important. Prenez l'exemple suivant: allumez un briquet, ou faites sortie du gaz allumé d'un tuyau et soufflez sur la flamme. La flamme s'étend parce qu'elle n'a pas d'accroche flamme.
Ensuite, regarder un chalumeau de plombier, le venturi souffle dans la flamme, et elle ne se décroche pas, c'est le principe même de l'accroche flamme, hum, c'est simple, mais pas évident à expliquer.
La double injection joue le rôle suivant: Le choc entre les deux jets créer des particules qui resteront dans le tube malgré un apport important d'air, c'est ici comment la flamme reste accrochée. Si il y avait une seule injection, la vaporisation partirait directement dans la chaudière.
Image
L'allumage:
Tout simplement par un bruleur fioul classique.
Pourquoi ?
C'est une solution simple et éprouvée. En plus, je bénéficie d'utiliser ces fonctions autres qui sont:
- Dégazage chaudière
- Sécurité flamme éteinte
- Soufflerie
- Acquittement défaut et boitier électrique
Image
Séquence d'allumage:
Chauffer l'huile à 70 °, allumage du bruleur fioul pendant 10 sec, puis inversion par 'injection d'huile dans le tube en inox.
Image

Quelques photos:
Image

Image

Image

Image

Quelques vidéos:
L'allumage est ici:
http://www.dailymotion.com/video/xh3jht ... tubes_tech

Le fonctionnement est par la:
http://www.dailymotion.com/Manoria#videoId=xh3j7h

voili, voilou, voilà, tout y est, vos remarques.
Les résultats et les essais prochainement
0 x
Manoria 68, chercheur frite, technicien de sa huilerie
bidouille23
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1154
Inscription : 21/06/09, 01:02
Localisation : Bretagne BZH powaaa

Messagepar bidouille23 » 24/02/11, 22:58

Y'a pas a chier c'est propre ;) .

+ 1000
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité