Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Les derniers chiffres du réchauffement climatique

Message non lupar moinsdewatt » 19/04/15, 14:29

L'année 2015 a connu le mois de mars le plus chaud de l'histoire

17/04/2015 Le Figaro

Mars 2015 est le mois le plus chaud sur Terre depuis 1880, date à laquelle l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) a commencé à relever les températures.
«Pendant le mois de mars, la température moyenne à la surface des terres et des océans a été de 0,85°C au-dessus de celle du XXe siècle», écrit l'organisation dans son rapport publié vendredi.


«C'est la température moyenne la plus élevée pour un mois de mars depuis 1880, elle surpasse le précédent record établi en 2010 de 0,05°C», poursuivent les scientifiques.
Le précédent record date de mars 2010. La température moyenne de mars 2015 dépasse de 1,51°C la température de mars 1898, le mois le plus froid jamais enregistré.
En outre, la période allant de janvier à mars a également été la plus chaude jamais enregistrée, a indiqué la NOAA.


http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/04 ... stoire.php
0 x




Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 81

Message non lupar sen-no-sen » 19/04/15, 16:21

Malgré le climato-scepticisme de certain,il existe une série de faits indéniables concernant le réchauffement climatique en zone polaire.
Hors les zones polaires ou sub-polaire renferme des quantité de méthane piégé dans le permafrost qui commence dès à présent à être libéré.
Nous somme donc face à l'un des pires scénario envisageable:une boucle retro-active accélérante:réchauffement=fonte de permafrost=libération de méthane=accélération du réchauffement=accélération de la fonte du permafrost=accélération de la dissipation de méthane etc..etc...
D'une augmentation de 1C° comme souvent annoncé,nous aurions une hausse de la température mondiale de 3,4,5 C° en plus...
Pour rappel durant la période glaciaire, avec 3C° de moins, la ville de Grenoble était sous plusieurs centaines de mètres de glace...

Typique des régions arctiques, le pergélisol, le sol gelé depuis des milliers d’années, dégèle peu à peu sous l’effet du réchauffement climatique. Ce faisant, il libère de puissants gaz à effet de serre. « CNRS Le journal » s’est rendu au Nunavik, dans l’Arctique canadien, pour mieux comprendre ce phénomène largement sous-estimé par les modèles climatiques. (...)

Le plus gros réservoir de carbone continental

C’est loin d’être la seule conséquence des bouleversements climatiques dans le Nunavik, cette région arctique du Québec peuplée à 90 % d’Inuits. Ici, non seulement la banquise se réduit d’année en année, mais le pergélisol, le sol gelé en permanence, caractéristique des régions arctiques (permafrost, dans sa version anglo-saxonne), commence lui aussi à dégeler… Un vrai problème pour les infrastructures des quatorze municipalités de la région – routes d’accès et pistes d’aéroport défoncées, maisons qui voient le sol se déliter sous leurs fondations –, mais aussi pour le devenir climatique de la planète. C’est pour en savoir plus sur ce phénomène inquiétant que nous avons fait le voyage avec Florent Dominé : ce chercheur au laboratoire franco-canadien Takuvik a initié un vaste projet de recherche sur le pergélisol, le projet APT (Acceleration of Permafrost Thaw by Snow-Vegetation Interaction), réunissant pas moins de huit laboratoires français et canadiens1.
« Si la totalité du carbone emprisonné dans le pergélisol venait à être relâchée, cela pourrait avoir des conséquences dramatiques pour le réchauffement climatique », explique Florent Dominé, qui évoque une augmentation de 5 à 8 °C de la température d’ici à 2100, quand le pire scénario du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec)2 se situe aujourd’hui à 4 °C, faute de prendre encore en compte ces processus complexes, mis au jour récemment.

https://lejournal.cnrs.fr/articles/pergelisol-le-piege-climatique
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5286
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 184

Message non lupar Ahmed » 20/04/15, 19:22

Je t'avais envoyé un MP, désormais sans objet... 8)

J'ai été longtemps perplexe quant au sens profond de ta signature, aujourd'hui, je la trouve parfaitement explicite et justifiée dans le contexte du "développement durable" du bouleversement climatique.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 81

Message non lupar sen-no-sen » 20/04/15, 20:34

Ahmed a écrit :Je t'avais envoyé un MP, désormais sans objet... 8)

J'ai été longtemps perplexe quant au sens profond de ta signature, aujourd'hui, je la trouve parfaitement explicite et justifiée dans le contexte du "développement durable" du bouleversement climatique.


Oui merci pour ton message!

J'aime bien cette citations de De Gaulle,car elle révèle un concept philosophique majeur,,le Wu WEI:
"Wuwei, wu wei ou wou wei (chinois : 無爲) est un concept taoïste qui peut être traduit par « non-agir » ou « non-intervention ». Pour autant, ce n'est pas une attitude d'inaction ou de passivité, mais le fait d'agir en conformité avec « l'ordre cosmique originaire », le mouvement de la nature et de la Voie (Tao).

Au niveau éthique, le wuwei se manifeste chez celui qui a cessé les actions égoïstes et passionnelles, par l'humilité, l'altruisme, la tolérance, la douceur, et ceci sans aucune prétention à la sagesse".


http://fr.wikipedia.org/wiki/Wuwei_%28philosophie_chinoise%29

Si le principe de non-action était appliqué,il y aurait alors des chances pour que l'humanité survive...

...Car si le permafrost se met à fondre,chose malheureusement constaté dans les zones polaires du globe depuis plus d'une décennie,les conséquences auquel nous nous exposerons seront sans commune mesures.
Lorsqu'il est question de changement climatique il vient à l'idée une augmentation(ou inversement) douce et constante de la température,cela est vrai dans le cas des cycles long -humainement parlant-(cycle de Milankovitch),mais dans le cas actuel,nous avons à faire vraisemblablement à un bouleversement rapide,très rapide...il existe des précédent...
Pour rappel:
Le climat a basculé de façon extrêmement brutale à la fin de la dernière période glaciaire
- communiqué de presse
Vendredi, 20 Juin 2008

De nouvelles analyses à ultra-haute résolution de carottes de glace du Groenland révèlent que le climat a basculé extrêmement brutalement, en quelques années, à la fin de la dernière période glaciaire, voici environ 10 000 ans. C'est ce que montre l'équipe internationale qui a analysé les carottes du forage profond NorthGRIP, à laquelle les paléoclimatologues français du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (CEA - CNRS - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) ont participé. Les chercheurs ont mis en évidence que ces brusques changements climatiques sont liés à des modifications radicales de la circulation atmosphérique. Ces résultats sont publiés le 19 juin 2008 dans Science et Science Express.

http://www.insu.cnrs.fr/environnement/climats-du-passe/le-climat-a-bascule-de-facon-extremement-brutale-a-la-fin-de-la-derni

Autre point:réchauffement du climat n'est pas simplement synonyme de sécheresse,au contraire,à l'effet de serre devrait apparaitre un effet antagoniste l'effet parasol(plus de chaleur égale plus d'évaporation,donc plus de nuages).
Le scénarios "Vénus" estdonc peu probable,les surface maritimes couvrant 70% de la surface du globe,les océans vont chauffer,et cette augmentation de température sera évacuer par des structure dissipative d'énergie...les cyclones.
Au delà de 3C° de plus qu'actuellement devrait apparaitre des super-cyclone,voir des ultra-cyclones.
Un super-cyclone aurait une dimension égale à l'union européenne(!),avec des vents soufflant à plus de 400km/h,et ses derniers seraient permanents.
Certains modèles théoriques font état d'ultra cyclones,sorte de tornades géantes d'environ 10km de diamètres et dotés de vent subsonique(800-900km/h) dont le sommet de la trombe pourrait atteindre la zone médiane de la stratosphère injectant de fait des quantité gigantesque d'humidité favorisant la dégradation rapide de la couche d'ozones...
Il faut bien comprendre qu'au delà de 3C°,les conditions de vie ne seront plus favorables aux espèces de grandes dimensions(ont en revient au principes de la sélection K et r)synonyme d'extinction massive,humain en tête de liste...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5286
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 184

Message non lupar Ahmed » 20/04/15, 21:12

Je ne suis pas sûr que De Gaulle revendiquait pleinement ce concept du "Wu wei"... , mais ça reste intéressant.
Tu écris:
Lorsqu'il est question de changement climatique, il vient à l'idée une augmentation(ou inversement) douce et constante de la température, cela est vrai dans le cas des cycles long -humainement parlant-(cycle de Milankovitch),mais dans le cas actuel, nous avons à faire vraisemblablement à un bouleversement rapide, très rapide...il existe des précédents...

Bien entendu, il existe des effets de seuil potentiellement dévastateurs et l'idée d'une lente progression qu'il serait toujours temps d'inverser contient deux idées dangereuses. Nous avons vu pourquoi la première (Roddier parlerait d'avalanche) constitue une erreur, la seconde ignore tout simplement le principe d'irréversibilité du temps.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 81

Message non lupar sen-no-sen » 20/04/15, 21:52

Ahmed a écrit :Je ne suis pas sûr que De Gaulle revendiquait pleinement ce concept du "Wu wei"... , mais ça reste intéressant.

En effet je ne pense pas qu'il est été initié au notion taoïstes...mais il s'agit d'un principe que l'on retrouve dans de nombreuses philosophies.



Nous avons vu pourquoi la première (Roddier parlerait d'avalanche) constitue une erreur, la seconde ignore tout simplement le principe d'irréversibilité du temps.


Le système actuel ignore complétement les effets de seuils,"il" est aveugle,et ses agents le sont également,leurs rôles se bornes à mettre en application la pérennité du dit système...jusqu’à sont effondrement.
Il est ont ne peut plus clair qu'aucunes mesures ne peut être attendu des gouvernements,les récentes déclarations "flambiesques" aux Philippines sont schizophréniques,préservations des biotopes d'un coté et volonté de "plus" de croissance de l'autre...la politique de l'oxymore encore une fois...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Message non lupar moinsdewatt » 11/07/15, 12:23

Réchauffement climatique : "Nous sommes dans une progression sans équivoque"

par Anne-Laure Barral vendredi 10 juillet 2015

2.000 scientifiques d'une centaine de pays se sont réunis à Paris pour faire le point sur les dernières données sur le climat. Leur constat est sans appel : il n'y a pas de pause dans la montée des températures comme certains le pensaient. 2015 est, pour eux, une année capitale pour enrayer les émissions de gaz à effet de serre.

C'est le plus grand forum scientifique sur le climat. Organisé avant la COP21, il a réuni à Paris 2.000 experts internationaux, du 7 au 10 juillet, afin de discuter des moyens à mettre en oeuvre pour lutter contre le réchauffement climatique. Car il est urgent de limiter notre pollution si l'on veut éviter la montée de la température moyenne du globe au-delà de 2°C d'ici 2100, chiffre décidé lors de la conférence climat de Copenhague de 2009. Actuellement, si nous ne faisons rien, il faut en fait s'attendre à un climat de 4°C de plus, préviennent les scientifiques réunis à Paris.

Pour éviter d'atteindre cette hausse, nous ne devons pas envoyer dans l'atmosphère plus de 900 milliards de tonnes de CO2, un chiffre qui sera atteint d’ici 20 ans si nous poursuivons à notre rythme actuel. Les derniers constats scientifiques montrent que les effets du changement climatique sont déjà présents : vagues de chaleur, les inondations et fonte des glaces.

Les scientifiques rappellent qu'il faut réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 40% à 70% d'ici 2050, si nous voulons arriver à zéro émission en 2100. C'est encore possible si nous mettons un prix au carbone, si nous investissons dans des transports, des villes propres. Cela ne représente qu'une petite part des milliards que nous allons consacrer dans nos futurs investissements d'infrastructures. Les scientifiques reconnaissent que les changements seront plus faciles à faire pour la production d'énergie, les voitures ou l'efficacité énergétique, mais qu’ils seront plus compliqués dans l'aviation, les transports routiers et maritimes.

Des changements flagrants

"Nous sommes dans une progression du réchauffement sans équivoque et nous verrons si 2015 bat le record de 2014", explique Jean Jouzel, climatologue, vice-président du Giec. Au-delà de la hausse des températures, de l’élévation du niveau de la mer et de la fonte de glaces, il a été constaté que certaines espèces animales changeaient leur mode de vie. "Les zones climatiques se déplacent de quelques kilomètres par décennie et cela va s’accélérer. On a observé un changement chez les requins, mais aussi une modification de la date des migrations. Les cultures suivent aussi le changement des saisons", constate Jean Jouzel.

"Il faut aller vers un nouveau mode de développement sobre en carbone, qui demande une mobilisation de tous", avertit Jean Jouzel. "Il faut aussi penser en terme de développement des pays pauvres et cela doit aller de pair avec la lutte contre le réchauffement climatique."

http://www.franceinfo.fr/vie-quotidienn ... que-703377
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7814
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 41
Contact :

Message non lupar Remundo » 11/07/15, 16:14

il y aura après ça encore des climatosceptiques...

De mon côté en Auvergne, toutes les prairies sont jaunes/blanches. Le peu d'herbe qui reste crisse sous les chaussures comme du tabac sec. Pire que les fins de mois d'août secs.

ça vaut ce que ça vaut, mais fin juin/début juillet, c'est du jamais vu, même en montagne traditionnellement plus fraîche et un peu plus humide !

mon Père me dit que ça pourrait finir comme la sècheresse de 76.

Oué c'est pas impossible qu'on batte des records de chaleur en 2015. car Juillet est bien entamé maintenant et ça a l'air parti pour du chaud et sec. Pour août, seul le Bon Dieu sait pour l'instant. :P
0 x
ImageImageImage
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 35

Message non lupar janic » 20/10/15, 16:28

0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 35

Message non lupar janic » 20/10/15, 16:29

0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités