Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Influence des rejets en CO2 issus de la respiration humaine

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
zac
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 1446
Inscription : 06/05/05, 20:31
Localisation : piton st leu

Message non lupar zac » 24/06/07, 22:44

Je vois plus que la disparition en mer; ça nourrie les crevettes et c'est bon les crevettes :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

@+

PS: pour polo; 20ans que je pratique et ça marche pas :evil:
0 x




Dit le zèbre,homme libre (race en voie d'extinction)
C'est pas parce que je suis con que j'éssaye pas de faire des choses intélligentes.
Avatar de l’utilisateur
Polo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 86
Inscription : 17/08/06, 19:33
Localisation : Nancy et Metz
Contact :

Message non lupar Polo » 26/06/07, 12:01

Moi je suis plutot pour le recyclage: donner son corps à la science et la mèdecine!
0 x
"Je ne crains rien, je n'espère rien, je suis libre" Nikos kazansakis
thejoker
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 53
Inscription : 26/06/07, 13:56

Message non lupar thejoker » 26/06/07, 14:12

tres interessant de voir se mettre en place une strategie eugeniste meme sous couvert d'ironie..

savez vous que le bon prince albert reve d'etre reincarné en virus du sida pour lutter contre la "surpopulation".....
il est membre du WWF bien sur tout comme le prince consort de hollande...
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 26/06/07, 18:57

dans la droite ligne, de ce que j'ai dit plus haut, je vous suggère cet article paru sur yahoo aujourd'hui:

http://fr.biz.yahoo.com/25062007/347/l- ... cueil.html

pour les adeptes de la crémation, je suggère d'adapter la loi et de faire comme les américains: on te loue un superbe cercueil pour la cérémonie et on te brûle dans un sac en polyéthylène. ( Dans certains crématorium, on voit le cercueil entrer dans le four allumé, je trouve çà hyper traumatisant pour l'assistance )
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)

Message non lupar Bucheron » 26/06/07, 21:50

Symmpa ! Moi je veux ça : un cercueil en forme d'oeuf en fibres recyclées !!! :cheesy:
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."


Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 26/06/07, 23:10

Ouais ! Ca me branche assez, ce qui me plait surtout, c'est l'arbre au dessus, une certaine forme de métempsychose, en quelque sorte.

La mort qui sert de base à la vie...toute une philosophie

je voulais me faire incinérer, je changerais peut être d'avis :D
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2781
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 92

Re: Influence des rejets en CO2 issus de la respiration huma

Message non lupar moinsdewatt » 10/08/13, 14:25

Christophe a écrit :Bonjour à tous !

Je voudrais soulever un point, certes contestable de part sa nature (vis à vis des mesures à prendre), mais qui mérite d'etre évoqué...

Nous rejettons TOUS du CO2 par notre simple respiration : pour simplifier, notre corps fonctionne comme un moteur, il brule des composés carbonné grâce à l'oxygène que nous respirons pour rejeter du CO2.

Je me suis "amusé" à calculer les rejets en CO2 issus de la seule respiration de 6 Millards d'homme. A raison de chiffres moyen de 0.3 grammes de CO2 par minutes (chiffre d'un ami medecin, mais a confirmer...) chacun de nous rejette environ 160 Kilo de CO2 rien qu'en respirant....soit 30% des fameux 500 kilos "capital CO2" par personne et par an.

Par rapport aux rejets en CO2 issus des 70 Millions de barils equivalent pétrole consommés quotidiennement par l'humanité, notre respiration compte pour 15% environ.
En effet, chacun de nous rejette donc 0.3*60*24 = 432 g CO2 par jour. Or dans un moteur (moderne) lorsque nous consommons 1g de carburant nous rejettons de 2 à 3 g de CO2. Tout ceux qui consomment (directement) moins de 150 g de carburant par jour "polluent" plus par leur respiration que par leur déplacement...Evidement pour etre rigoureux il faut prendre en compte les rejet indirects (electricité, alimentation....)...

Bref, ce chiffre n'est PAS NEGLIGEABLE mais je le repette j'aimerais confirmer ces chiffres pourtant PERSONNE ne l'a jamais évoqué dans aucune étude sur l'effet de serre...C'est inadmissible ! Evidement les "solutions" à ce problème ne sont pas simples et relèvent plus de l'éthique que de la technologie...

Qu'en pensez vous ?




Le CO2 de la respiration humaine ne participe en rien du tout dans le bilan CO2 de la planéte.

Ce CO2 humain il vient d' ou ?

De l' oxydation des hydrates de carbone dont il se nourrit.

Si ca vient des fruits, légumes, céreales et légumineuse, et bien ce carbone vient tout bonnement du CO2 de l' air quelques mois avant.

Si ça vient de la viande , et bien ça provient de l' herbe et de tourteaux de soja et autres , et on revient au point précédent.

Si ça vient des poissons, ca vient en définitive du plancton (via éventuellement par des poisons intermédiaires si il s' agit de poissons carnivores) , plancton qui a absorbé du carbone du CO2.

En conclusion le CO2 émis par les humains est juste une remise en circulation du carbone capté par le cycle du vivant.

Enfin, tant qu' on nous fais pas de la viande artificielle à base de pétrole. Ce qui viendra peut éter un jour. :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8502
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 724

Message non lupar Did67 » 10/08/13, 14:51

Tout à fait d'accord.

Eternel confusion entre CO² d'origine fossile, qui se "rajoute" à celui qui tourne en boucles c'est-à-dire le CO², forme oxydée du carbone dans la chimie organique du "vivant".

Toujours se rappeler que le C, c'est comme des batteries.

Seul (C carbone ; charbon par ex - fossile ou carbonisation du bois) ou réduit (en combinaison avec l'H), nous avons de la matière organique, dont les hydrocarbures. Le C et l'H sont alors riche en énergie chimique potentielle (c'est la liason des deux)

S'il est oxydé, partiellement ou en totalité, il redevient CO², forme oxydée, pauvre en énergie ("batteries vides"). Un déchet des phénomènes "oxydatifs" exernégétiques. Idem pour H²0, qui est le déchet oxydé de l'H.

Cette oxydation peut-être brutale : feu, qui "chauffe violemment". Ou explosion (biométhane dans un moteur).

Elle peut-être douce car catalysée dans les cellules, pour ne pas les détruire : "respiration", avec, à la fin, dégagement d'énergie mécanique et calorifique... C'est aussi le cas de tous les processus naturels de "décomposition" si aérobies [ce qui concerne la majorité de la biomasse !]

Grâce à la photosynthèse, les plantes chlorophylliennes ont la faculté de recharger ces batteries, c'est-à-dire de convertir le CO² et molécules hydrocarbonées (glucose, fructose, amidon, cellulose, ligine, etc...)...

D'où la complémentarité "animal" / "végétal" (plus exactement saporphyte / végétaux chlorophylliens).

Il y a donc besoin d'un "stock" de CO² pour alimnter la photosynthèse, stock qui tourne dans les processus vitaux, à un rythme très variables : le CO² fixé par le blé ce printemps peut-être dans ta baguette cet automne et tu peux le dégager dans ta respiration dans les jours qui suivent [cela marche aussi avec l'alcool de la bière !]... Le bois, si tu te chauffes avec, il aura mis quelques dizaines d'années à s'accumuler, et il va dégager très vite. Mais si c'est du bois d'oeuvre, le CO² peut rester séquestré très longtemps, le temps que tu brules ton plancher ou tes meubles, ou tu les laisses "pourrir" !

Il y a donc une multitude de "cycles" C oxydé / C réduit, qui s'enchevêtrent à un rythme différent...

Faudrait encore parler de la matière organique du sol, de l'humus, etc...

Le réchauffement climatique est en lien avec la libération très rapide du CO² issu des hydrocarbures fossiles qui ont séquestré dui CO² pendant des millions, des dizaines de millions d'années. Là, on est sur un cycle à l'échelle des ères géologiques. C'est la brutalité de la libération, en deux générations, de ces volumes énormes de C sous forme de CO² qui pose sans doute problème... Pas le principe...

Sa rajoutent bien entendu les autres gaz à effet de serre.

Et se rajoutent les énormes stocks de CO² séquestrés dans les sols (humus), dans les océans (comme dans le CocaCola), avec un effet induit du réchuaffement sur le "dégagement" de ces stocks (l'océan qui en se réchuaffant fait "pschitt", accélération de la dégration de la matière organique du sol sous l'effet du réchuaffement - toundra, etc...). Mais aussi extension de la forêt vers le Nord, qi va "séquestrer" du CO² là où il n'y avait que de maigres buissons...

D'où la compléxité des équations et les incertitudes et le "un peu tout et n'imprte quoi" qu'on peut "prouver" actuellement !

Bref, la "clef" est donc simple : est-ce du CO² issu d'énergie fossile ? Ou non ?
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités