Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Géoingénierie: refroidir la Terre contre le réchauffement

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45126
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Géoingénierie: refroidir la Terre contre le réchauffement

Message non lupar Christophe » 16/12/06, 14:06

Comment refroidir la Terre contre le réchauffement climatique?

Oui vous avez bien lu, c'est le titre du dernier S&V...partant de l'hypothese que le mal est fait et en cas d'un emballement du réchauffement, ce dossier présente 4 solutions (dont certaines sont largement discutable) de géo-ingénierie.

Image

1) Dévier les rayonnements solaires avec un "parasol" spatial".

Selon moi, la plus loufouque et "science fictionniste" des solutions proposées qui consiste a envoyer 20 millions de sondes (si si) remplies de déflecteur au niveau du point de lagrange à 1,5 Millions de km de la Terre (la ou la gravité solaire = gravité terrestre).

But recherché: diminuer le flux solaire de 1,8% en créant une tache permanante sur la Terre de plusieurs milliers de km.
Durée: 50 ans...

2) Dévier et absorber les rayonnements solaires en "soufrant" l'atmosphere

Un peu le même procédé que le 1) mais en restant sur Terre (donc déja plus raisonnable) en pulvérisant du H2S dans la haute atmosphere qui se tranforerait rapidement en SO2 déviant ainsi les rayonnements solaires.

But recherché: gagner "quelques degré" sur 10 ans

ps: le H2S est mortel a haute concentration. A basse concentration il "pue l'oeuf". Il arrive qu'on le sente à coté des unité de desulfurisation du fioul des rafinerie...

3) Relancer le Gulf Stream

Par 8000 plates formes de pompage d'eau de mer autonomes destinée à "doper" le Gulf Stream en eau froide salée au bon moment de l'année (dégel).

But recherché: ajouter 1 million de m3 à la circulation thermomarine

Quand on connait les force et la puissance thermique du Gulf Stream (puissance thermique équivalente à 1 millions de réacteurs nucléaires)...cette solution semble bien pitoyable...

4) Doper le plancton par du sulfate de Fer

La plus "réaliste" et sans doute efficace des solution qui consiste à doper le plancton (et donc la chaine alimentaire marine) de certaines zones des océan qui en sont déficitaire. Le CO2 absorbé par le plancton est stocké définitivement dans les sédiments sous marin des cadavres de leur prédateur.

But recherché: compenser 15% de nos émissions de CO2

Conclusion: aucune de ces solutions ne semble assez efficience pour résoudre durablement le probleme du réchauffement global.

En sachant qu'on a, grosso modo, rejeté actuellement pas plus d'1/3 du "carbone fossile" expoitable par l'homme...que dire d'autre que: on est dans la m....
Dernière édition par Christophe le 23/05/11, 14:24, édité 3 fois.
0 x




Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3433
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 1

Message non lupar gegyx » 16/12/06, 15:42

Pour « arranger » les choses sur la terre, il y a aussi « l’hiver nucléaire », qui serait un remède souverain.
Quelques années sans soleil, et la terre refroidira certainement. En prime, une diminution rapide de la flore qui résistera en partie, de la faune, et un dépeuplement rapide de la terre, du aux famines, maladies et conflits locaux.
L’industrie marquera un coup d’arrêt. Et les survivants changeront de mentalité…
Plus de croissance exacerbée, mais une méfiance du tout technologique, et une recherche journalière pour subvenir à sa survie.
Bref ! Un monde neuf, qui a eu sa période de jachère et dont les habitants ont changé de mentalité.
--------
(J’ai acheté ce S&V, pour le nouvel article sur les pierres des pyramides qui auraient été coulées comme du béton. Technologie qui se retrouverait dans d’autres monuments très anciens. Je pensais que Pitmix, lecteur de ce journal, allait nous en parler.)
:D
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45126
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Message non lupar Christophe » 17/12/06, 14:03

Rah Gegyx tout de suite les extremes... :cheesy:

Sinon dans ce S&V y a aussi une méthode pour refaire du carburant à partir de CO2...mais à quel cout énergétique (la réponse n'est pas dans l'article)? That is the question!
0 x
Jean-Jean
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 13/02/07, 00:05

" Save Gaïa ! " : une solution partielle...

Message non lupar Jean-Jean » 13/02/07, 00:30

Le Sahara est le plus vaste désert aride au monde, et il ne cesse de croître notamment du fait des activités humaines, tel que l'élevage extensif...

L'existence de vastes zones dépressives ( plus de 10 000 km2 ! ) nous offre une solution de géo-ingénierie afin de regagner de la surface agricole utile :
Inondées par de l'eau venant de la Méditérranée, pourraient ainsi être créées de vastes zones d'évaporation, faisant croître les taux d'hydrométrie alentours et peut-être accroître les trop rares précipitations.

Il ne s'agit pas de tenter de reconquérir l'intégralité du sahara, mais de faire reverdir des zones qui l'ont été dans un passé proche.

Je vous invite à découvrir, partager et faire partager une part d'utopie en un monde qui en a bien besoin :

http://web.mac.com/savegaia/iWeb/flower ... venue.html

A vous de découvrir, (re)visiter, commenter et faire connaître ce site-blog !

Cordialement,
0 x
Horace
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 13/02/07, 09:20

Oh doucement les gars avec le refroidissement de la terre !

je sais,le réchauffement de la terre est préoccupant, mais:

( j'habite en Belgique)

cet hiver, j'ai du chauffer considérablement moins, idem pour les industries, bâtiments publics, etc....
comme il fait meilleur, j'ai moins envie d'aller en vacance en Espagne.
questions déplacements, il est technologiquement facile de faire chuter la consommation des ménages de 30 %
le réchauffement est relativement lent

je pense que tenter un refroidissement brutal ( qui à mon humble avis ne va pas arranger la température des nuits, donc entraîner l'utilisation d'air conditionné ) serait pire que le mal.
Je dis donc: casse cou les apprentis sorciers !

Je pense plutôt qu'une politique drastique de limitation des populations est beaucoup plus urgente
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be


Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45126
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Message non lupar Christophe » 13/02/07, 09:59

elephant a écrit :je pense que tenter un refroidissement brutal ( qui à mon humble avis ne va pas arranger la température des nuits, donc entraîner l'utilisation d'air conditionné ) serait pire que le mal.
Je dis donc: casse cou les apprentis sorciers !


Euh...je ne sais pas si ta remarque est ironique ou si tu n'as pas lu de quoi le sujet parlait mais il n'a jamais été question de refroidir la terre (tu sais les journalistes aiment faire dans le sensationnel...) mais de limiter l'impact du réchauffement.

Ce n'est pas tout à fait la même chose.

Pour revenir à notre chère Belgique, une perturbation du gulf stream de quelques dizaine de % la transformerait en Siberie...C'est la méthode 3 citée plus haut.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)

Message non lupar Bucheron » 26/05/07, 02:22

elephant a écrit :[...]le réchauffement est relativement lent[...]
:| Beuh... tu trouves ?

Christophe a écrit :[...]Pour revenir à notre chère Belgique, une perturbation du gulf stream de quelques dizaine de % la transformerait en Siberie...C'est la méthode 3 citée plus haut.
Nan, pas vraiment...
Le meilleur point de comparaison, c'est la Colombie Britannique.
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
jlvx
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 13/05/06, 19:01

réchauffement lent

Message non lupar jlvx » 28/05/07, 22:17

quand les chiffres admis par la majorité des experts y compris ceux du GIEC (pas tous des "climatomogues, loin, loin de là), est de 0,60° en moyenne sur le globe (au passage ça ne veut strictement rien dire, car ça recouvre des régions qui se réchauffent et d'autres qui se refroideissent), bref "tout ça " (0,60°, soit la différence "moyenne" (et oui) entre Nice et Marseille, (brr ça fait froisd dans le dos), tout ça depuis 1860, soit en 150 ans, alors que le vilain homme a émis des giga mega peta tonnes de Co2 en plus (et que en plus, en 1860, la planète sortait d'un "mini âge glaciaire")?

C'est presque risible (mais oui au fait, il ne faut pas être "révisionniste", sinon au bûcher, vive la nouvelle inquisition, vive la nouvelle religion des climatologues-gourous-alarmistes-surtout fais moi peur !

L'homme a assez eu de comportement inconscients pour c'te pov planète en déforestant agricolant urbanisant surexploitant les ressources ou tout simplement en polluant, pour qu'on s'intéresse aux conséquences de ces actes, au lieu de faire semblant de pouvoir maitriser le climat en dépensant des Mds pour soi disant limiter le CO2, alors que ce n'est pas le seul GES (au fait saviez-vous que la vapeur d'eau représente de 50 à 80% des GES selon les experts (comme quoi, vu l'étendue de la fourchette...), que l'incidence réelle du soleil, de la circulation générale, sans parler de l'incertitude sur l'incidence de l'albedo des nuages, + les cycles el nino etc... et donc il y a meiux à faire pour rendre la planète plus vivable et freiner les comportement réellement assassins de l'homme.
A ce propos savez vous que les têtes d'oeuf et les politiques européens ont décidé qu'ils allaient limiter la hausse de la température du globe à +2°;
Chapeau, ils sont forts ces eurotechnocrates !
Et oui, au fait est ce que les canadiens ou les russes ou les chinois etc ne seront pas contents de moins utiliser d'énergie (fossile) pour le chauffage ?
(vive le réchauffement ?)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)

Message non lupar Bucheron » 29/05/07, 00:11

N'importe quoi... :roll:
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45126
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Message non lupar Christophe » 29/05/07, 10:54

Bucheron a écrit :N'importe quoi... :roll:


+1/2 mais du calme...je pensais que tes petites "vacances" auraient pu calmer ton "tranchant" mais apparament pas trop... :cheesy:
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités