Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Climat: un été 2010 très chaud en Europe de l'Ouest

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45047
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 158
Contact :

Climat: un été 2010 très chaud en Europe de l'Ouest

Message non lupar Christophe » 13/07/10, 16:26

...et ça ne concerne pas que l'Espagne...

L'Europe de l'Ouest se prépare à un été très chaud
Stéphane Foucart et Pierre Le Hir LEMONDE | 05.07.10 | 14h59 • Mis à jour le 05.07.10 | 15h00

Depuis 2003 et son été meurtrier, le gouvernement français se prépare, à l'orée de chaque saison estivale, à faire face à de possibles vagues d'intense chaleur. Les températures élevées de ces derniers jours font, à nouveau, craindre des épisodes de canicule au cours de l'été.

Une brève alerte a d'ailleurs été lancée pour la région Rhône-Alpes, vendredi 2 juillet. La veille, la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, avait annoncé que le plan canicule - qui depuis 2004 est activé automatiquement le 1er juin - serait renforcé. Il va être demandé aux agences régionales de santé d'être particulièrement vigilantes afin que les hôpitaux ne se trouvent pas débordés en cas d'épisode caniculaire, comme cela avait été le cas en 2003. C'est à elles que le directeur général de la santé transmettra les messages d'alerte émis par Météo France et par l'institut de veille sanitaire afin qu'elles puissent organiser, sans faille, "la permanence et la continuité des soins", a expliqué la ministre.

De fait, les prévisions saisonnières de Météo France anticipent, pour les mois de juillet et d'août, des températures globalement supérieures aux normales saisonnières sur l'ensemble de l'Europe de l'Ouest. Ce qui signifie de probables vagues de chaleur. La plupart des modèles "prévoient des cumuls de précipitations inférieurs aux normales saisonnières", anticipe prudemment Météo France dans un communiqué publié début juin. Auquel cas des tensions dans la gestion des ressources en eau dans le nord-ouest de la France métropolitaine ne sont pas à exclure.

Les températures de l'air sur l'Europe occidentale sont étroitement liées à celle de l'océan Atlantique. Or, explique Christophe Cassou, chercheur (CNRS) au Centre européen de recherche et de formation avancées en calcul scientifique (Cerfacs), "les "anomalies chaudes" observées sur l'ensemble de l'Atlantique tropical sont les plus fortes jamais observées".

Au cours des trente années passées, le dernier record de chaleur de ce bassin océanique, atteint en 2005, avait vu les eaux de surface se réchauffer de 0,9 °C par rapport à la moyenne. Aujourd'hui, cette "anomalie chaude" atteint environ 1,5 °C.

L'été chaud qui s'annonce est, pour partie, le contrecoup de l'hiver particulièrement froid et long qui l'a précédé sur l'Europe de l'Ouest et le bassin atlantique. "Nous avons eu un hiver particulièrement atypique en terme de circulation atmosphérique, explique M. Cassou. La quasi-absence de l'anticyclone des Açores a entraîné un affaiblissement des vents d'est, les alizés. Du coup, ceux-ci ont moins soufflé sur l'Atlantique, qui a donc pu stocker plus de chaleur."

Une quantité inhabituelle d'énergie s'est accumulée sur les cinquante premiers mètres de l'Atlantique tropical. Cette situation n'a pas seulement un impact sur les températures de l'air en Europe : elle favorise aussi la naissance des cyclones qui, formés au large de l'Afrique de l'Ouest, viennent heurter l'Amérique centrale. Ces phénomènes atmosphériques complexes ne peuvent en effet se former que lorsque les eaux superficielles de l'océan excèdent 27 °C ou 28 °C.

(...)


2010 : année record des températures ?

Selon le National Climatic Data Center (NCDC) américain, les cinq premiers mois de l'année 2010 ont été les plus chauds depuis que les températures mensuelles ont commencé à être relevées à la fin du XIXe siècle. Cela laisse penser que 2010 pourrait être l'année la plus chaude jamais enregistrée.

Cette situation est en partie due au phénomène El Nino qui s'est installé depuis le début de l'année sur le Pacifique tropical. Autre indice de températures anormalement élevées : la réduction de l'étendue de la banquise arctique. Fin juin, celle-ci était inférieure d'environ 250 000 km2 à son niveau de juin 2007. Cette année marquait déjà un record avec plus d'un million de km2 perdus par rapport à la moyenne 1979-2000.


Suite et source: http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Enfin on dirait qu'on admet que le changement climatique a un impact sur le climat de nos régions...

Depuis début mars (où il a fait 25°C chez nous) je sentais que l'été serait chaud...

C'est la 1ere fois également que j'entends à la TV un ingé de chez météo France parler de lien entre le réchauffement et le climat en France...

Mais c'est surement trop tard pour le dire... :|
0 x




Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45047
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 158
Contact :

Message non lupar Christophe » 13/07/10, 16:40

La Grande-Bretagne a soif

L'annee 2010 met a mal le cliche d'une Grande-Bretagne verdoyante, ou les averses ne sont pas rares. Ainsi, cette annee, le deficit de pluviometrie y est exceptionnel et record pour les six premiers mois, depuis plus de 80 ans. Avec un cumul de 356,8 mm de pluie de janvier a fin juin, on est loin des 511,7 mm de moyenne sur la periode 1971-2000. Il faut remonter a 1929 pour trouver un premier semestre plus sec (275,7 mm de pluies).

Par rapport a cette epoque, la demande en eau s'est evidemment considerablement accrue avec la forte hausse de la population et des besoins industriels et agricoles croissants. En consequence, le niveau des nappes phreatiques et autres reserves d'eau douce est exceptionnellement bas, avec des taux de remplissage qui peuvent etre de seulement 50 % dans les regions les plus touchees.
Si la cote occidentale du pays est la plus concernee, notamment le Nord-Ouest, la situation du comte de Cumbrie est paradoxale. Cette region a en effet fait partie des zones inondees il y a quelques mois. Or, si les niveaux de pluviometrie actuels perdurent, elle devrait connaitre prochainement une restriction des usages de l'eau, ses ressources alimentant des millions de foyers, dont la ville de Manchester.


http://www.univers-nature.com/inf/inf_a ... gi?id=4302
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45047
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 158
Contact :

Message non lupar Christophe » 13/07/10, 18:46

Et un de plus:

Le mois de mai confirme la tendance climatique observée depuis janvier : l'année 2010 pourrait bien ravir à 2005 le statut d'année la plus chaude depuis 130 ans. C'est ce qui ressort du dernier relevé opéré par l'équipe de James Hansen, au Goddard Institute for space studies (Nasa).

Le graphique ci-dessus (cliquer dessus pour agrandir) montre des cartes mondiales représentant l'anomalie de températures relativement à la moyenne calculée sur 1951-1980. La courbe montre, en rouge l'année 2010, une comparaison avec les années 1998 et 2005 ainsi que les mois les plus chauds enregistrés lorsqu'ils ne s'agit pas de ces deux années là.

Les cartes montrent que la contribution de l'oscillation El Niño/La Niña est de plus en plus faible, avec une tache rouge en régression dans le Pacifique tropical, surtout si on la compare à celle de 1998. Il est possible que pour la seconde moitié de 2010, l'oscillation joue en sens contraire avec un refroidissement du Pacifique Est, comme semblent l'indiquer les dernières prévisions des océanographes (voir ici une note sur les dernières nouvelles d'El Niño).

Image



Suite: http://sciences.blogs.liberation.fr/hom ... chaud.html
Dernière édition par Christophe le 13/07/10, 18:47, édité 1 fois.
0 x
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24

Message non lupar Alain G » 13/07/10, 18:47

Sont pas les seuls!

Manque d'eau

Il manque environ un mètre d'eau dans la plupart des lacs de la Réserve faunique La Vérendrye. C'est le cas pour les lacs Victoria et Granet, de même que le réservoir Dozois.

La situation est aussi problématique pour le bassin versant de la rivière des Outaouais. Le Centre d'expertise hydrique du Québec (CEHQ) a même émis un avertissement pour le lac des Quinze, au Témiscamingue.

Les plaisanciers qui naviguent sur le lac doivent faire preuve de prudence afin d'éviter tout danger, comme des hauts-fonds qui ne seraient plus submergés.

Le débit d'eau du barrage des Quinze est aussi plus faible qu'à l'habitude. Le CEHQ considère qu'il permet tout de même de conserver un niveau suffisant pour alimenter la prise d'eau de la municipalité d'Angliers pendant tout l'été.

Le mince couvert de neige accumulée au cours de l'hiver ainsi que les précipitations peu abondantes des dernières semaines ont empêché le bassin du lac d'atteindre son niveau normal pour la saison estivale.

Réserve faunique La Vérendrye

La Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) a dû aménager de nouvelles mises à l'eau dans la Réserve faunique La Vérendrye pour permettre aux pêcheurs d'avoir accès aux plans d'eau.

Le directeur de la réserve faunique, Serge Martel, indique que plusieurs mises à l'eau avaient déjà été allongées sur le réservoir Dozois, ce qui facilite la situation à cet endroit.

Il ajoute que le secteur Vieux Moulin du lac Victoria est plus difficile d'accès. « Le Vieux Moulin, qui est une petite mise à l'eau à l'entrée de la réserve, c'est un petit corridor de rivière qui mène au lac Victoria. C'est toujours fermé », précise Serge Martel.

Le site internet du CEHQ permet de suivre le comportement de certains plans d'eau en temps réel.


Énergie
Rio Tinto Alcan lance un S.O.S.
Mise à jour : 08/07/2010 22h40

Rio Tinto Alcan lance un appel à l’aide à Hydro-Québec. L’entreprise a un urgent besoin d'énergie parce que ses bassins sont presque à sec au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«Nous sommes en défaillance énergétique, ce qui pourrait mettre en péril la production d'aluminium», lance Étienne Jacques, vice-président de Rio Tinto Alcan.

Pour fournir ses usines en électricité, Rio Tinto Alcan opère ses propres barrages au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Mais ses 75 000 kilomètres carrés de surface d'eau - l'équivalent du Nouveau-Brunswick - ne suffisent plus à la tâche à l’heure actuelle.

«Au cours de 9 des 10 derniers mois, nous avons reçu largement en dessous de toutes les normales de précipitations», explique le vice-président de la compagnie. Une telle sécheresse n’est prévue qu’une fois aux 1000 ans.

L’aluminerie, qui a des besoins énormes en électricité, doit actuellement faire appel à Hydro-Québec pour ses besoins de production.

«On n'est plus en mesure, à partir de la situation de nos bassins actuellement, de pouvoir rencontrer les charges des usines», précise Serge Bouchard, directeur de l’énergie électrique chez Rio Tinto Alcan.

Depuis février, la compagnie gère ses barrages au compte-gouttes et a déjà emprunté à Hydro-Québec 500 millions de kilowatts-heures, soit le maximum prévu. C’est pourquoi l’entreprise demande maintenant un bloc d’électricité supplémentaire.

Des emplois en jeu?

«Si, par exemple, on n'avait aucune énergie pour les prochaines semaines, c'est-à-dire qu'à la rentrée, en septembre, on va devoir faire des choix difficiles», soutient le vice-président de Rio Tinto Alcan.

Toutes les hypothèses sont sur la table : des arrêts de production à la fermeture anticipée de l'usine Shawinigan.

La ministre des Ressources naturelles veut à tout prix éviter ce scénario. «Je demande à Hydro-Québec d'appuyer sur l'accélérateur pour qu'on puisse vraiment avoir une entente qui soit scellée le plus rapidement possible, dit Nathalie Normandeau. Il y a des emplois en jeu.»

Hydro-Québec a d’ailleurs confirmé qu'une entente était imminente pour un bloc d'énergie de 300 mégawatts.

(TVA Nouvelles)


Ici c'est la canicule depuis 1 semaine et ça se poursuit pour encore pour une semaine!

La climatisation et la piscine sont de mise!
:cheesy:


http://videos.lcn.canoe.ca/video/111063 ... an-en-est/
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24

Message non lupar Alain G » 13/07/10, 23:08

Ça serait pas du au pulvérisation de produits chimiques des Chinois pour faire pleuvoir afin de remplir leurs foutu barrage! :evil:
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.

La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.

Alain


oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 14/07/10, 08:02

Alain G a écrit :Ça serait pas du au pulvérisation de produits chimiques des Chinois pour faire pleuvoir afin de remplir leurs foutu barrage! :evil:


Je ne sais pas si ta remarque est sérieuse, mais faudrait que les chinois soient fous à lier vu le prix élévé des sels d'agent et de la pulvérisation par avions ou fusées... ce type de pratique n'est utilisée en chine et dans certains pays africains qu'en cas de déficif important pour l'agriculture...Pour ce qui est de l'effet anti grêle, le système est statistiquement innefficace, d'ailleurs il n'est plus du tout employé en Alsace par exemple...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45047
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 158
Contact :

Message non lupar Christophe » 14/07/10, 08:31

Ah il le fût en Alsace?

J'ai avalé de l'argent alors? :cheesy:
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 63

Message non lupar Obamot » 15/07/10, 06:19

Non! T'aurais plutôt ingurgité du fonctionnaire ?! :mrgreen: :P

oiseautempete a écrit :sels d'agent...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45047
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 158
Contact :

Message non lupar Christophe » 21/07/10, 11:11

Lol obamot !

14,2°C
C'est la température moyenne de ces six derniers mois sur la Terre. Et la plus forte jamais enregistrée.


14,2°C. Soit 0,68°C petits degrés de plus que la moyenne du 20e siècle. Ou la plus forte température moyenne jamais enregistrée, selon des mesures de l’Agence américaine de l’océan et de l’atmosphère (NOAA). Gloups. Faut-il y voir le signe du changement climatique ? Les experts sont prudents et rappellent la réapparition du phénomène El Nino qui a pu participer à l’augmentation des températures en 2010.

Reste que des « températures très fortes sont cohérentes avec ce qu’on peut attendre », a expliqué le climatologue Hervé Le Treut à l’AFP. Néanmoins, selon la NOAA, juin 2010 a été le 304e mois consécutif globalement plus chaud que la moyenne sur le 20e siècle. « Cela fait 25 ans d’anomalies. Là, on parle de climat, et non plus de météo. Le monde se réchauffe, très vite », a précisé le climatologue britannique Andrew Watson. Ce qui ne fait pas le malheur de tout le monde.


http://www.terra-economica.info/14-2oC,11565.html

Heureusement que le soleil est dans une phase de basse activité hein... :evil:
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 21/07/10, 15:32

Moins chaud et sec qu'en 2003 en France !!

Et surtout beaucoup moins chaud que il y a 125000ans, avec 2 à 3°C de plus, les mers 3 à 5m plus hautes (plus de Bangladesh) , la moitié sud du groendland fondue et tout cela sans CO2 humain et beaucoup moins de CO2 !!!

Le goendland n'est toujours pas vert comme aux environs des années 800 (pays vert) !!!
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités