Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Accords bidons Chine-USA sur le CO2

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2809
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 96

Message non lupar moinsdewatt » 01/04/15, 20:19

dede2002 a écrit :Tout à fait :cheesy:

C'est l'énergie grise de l'uranium, à laquelle on peut rajouter celle du béton des centrales, entre autres.


Je vous signale que pour les éoliennes c' est pas mieux.
0 x




Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5123
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 138

Message non lupar Ahmed » 01/04/15, 21:21

C'est pourquoi je n'en avais pas fait état, bien que les centrales nucléaires nécessitent probablement beaucoup plus de béton que les centrales classiques.
Pour ce qui est des éoliennes, il faudrait comparer les ratios respectifs béton/KWh, mais, effectivement cela ne doit pas être fameux.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
dede2002
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 624
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 20

Message non lupar dede2002 » 02/04/15, 08:00

On peut préciser qu'une éolienne est beaucoup plus facile à démonter. Le calcul de l'énergie grise comprend aussi le démontage (ou recyclage).
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2809
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 96

Re:

Message non lupar moinsdewatt » 18/03/17, 13:53

Climat: les rejets de CO2 baissent en Chine et aux États-Unis

Par Fabrice Nodé-Langlois Le Figaro le 17/03/2017

Les émissions de gaz à effet de serre liés à la production dans le monde sont stables pour la troisième année consécutive. Mieux, ils ont reculé en 2016 aux États-Unis et en Chine. En partie grâce au gaz de schiste.


C'est une bonne nouvelle pour la planète. Pour la troisième année consécutive, les émissions de CO2 (dioxyde de carbone, principal gaz à effet de serre) dans le monde, sont restées stables. Mieux, les rejets de gaz à effet de serre sont en recul chez les deux premiers pollueurs, la Chine et les États-Unis. Ce constat de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) porte uniquement sur les émissions de CO2 liées à la production d'énergie, donc ne prend pas en compte le transport, l'industrie ou l'agriculture.

Le gaz supplante le charbon aux États-Unis

C'est aux États-Unis que le recul des émissions de carbone est le plus marqué, note l'AIE. Elles ont baissé de 3%, soit 160 millions de tonnes de carbone de moins envoyées dans l'atmosphère. Cette amélioration, en termes de pollution, s'explique en partie par la progression des renouvelables en Amérique mais surtout à cause de l'essor persistant du gaz de schiste. Le gaz est certes un combustible fossile, qui émet du CO2 quand on le brûle, mais beaucoup moins que le charbon. Or pour la première fois cette année, l'électricité produite dans des centrales à gaz a devancé celle issue des centrales à charbon. Les émissions des États-Unis ont retrouvé leur niveau de 1992 alors que depuis cette année, le PIB américain s'est accru de 80%. Le découplage entre production de richesse économique et production d'énergie fossile s'est bel et bien opéré.

Nouveaux réacteurs atomiques en Chine

En Chine, les rejets de CO2 ont baissé de 1%. Deux tiers de l'augmentation de la demande d'électricité l'an dernier ont été satisfaits par les énergies renouvelables (surtout hydraulique et éolienne) et le nucléaire. Pas moins de cinq réacteurs atomiques sont entrés en service en Chine en 2016. L'utilisation du gaz naturel est en hausse en Chine également, mais il ne représente encore que 6% du bouquet énergétique, contre 25% en moyenne dans le monde.

À l'échelle mondiale, plus de la moitié de la consommation additionnelle de l'année a été satisfaite par les énergies renouvelables, l'hydroélectricité se taillant encore la part du lion des énergies propres. Six ans après la catastrophe de Fukushima, le nucléaire connaît une croissance dynamique puisque sa capacité mondiale a connu sa meilleure progression depuis 1993 grâce au démarrage de nouveaux réacteurs en Chine, en Russie, aux États-Unis, en Corée du Sud, en Inde et au Pakistan.

Cette stabilisation observée alors que la croissance économique mondiale a progressé en 2016 de 3,1% «signale un début de tendance qui conduit à l'optimisme même s'il est trop tôt pour dire que les émissions mondiales ont atteint leur sommet», commente Fatih Birol, le directeur général de l'AIE.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 ... s-unis.php
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4821
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 65

Re: Re:

Message non lupar sen-no-sen » 18/03/17, 16:21

moinsdewatt a écrit :
C'est une bonne nouvelle pour la planète. Pour la troisième année consécutive, les émissions de CO2 (dioxyde de carbone, principal gaz à effet de serre) dans le monde, sont restées stables.


:lol:
Une bonne nouvelle pour la planète! :lol:
Pour un peu on deviendrait optimiste! :roll:
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5123
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 138

Re: Accords bidons Chine-USA sur le CO2

Message non lupar Ahmed » 18/03/17, 19:11

Tout va bien! Le pire continue! :lol:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4821
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 65

Re: Accords bidons Chine-USA sur le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 18/03/17, 21:00

Il faut savoir que notre consommation de produit fossile est en baisse de 2%* par an depuis 2006, et pas en raison du bon vouloir politique mais bien du peak oil.
Les limitations physiques font au final quasiment tout le boulot,le reste c'est du green washing.


*Le PIB est corrélé bien évidemment à l'énergie,il est donc vain d'écouter les politiciens qui nous vendent du pouvoir d'achat en plus...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5123
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 138

Re: Accords bidons Chine-USA sur le CO2

Message non lupar Ahmed » 18/03/17, 21:14

Que la quantité d'énergie fossile décline, c'est une évidence, mais un cours à 45€/baril signe une demande conjoncturellement faible: il s'agit donc, à mon sens, plus une conséquence qu'une cause. Le fonctionnement structurel d'un système qui se grippe progressivement permet de comprendre cette relative atonie.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4821
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 65

Re: Accords bidons Chine-USA sur le CO2

Message non lupar sen-no-sen » 18/03/17, 22:37

Ahmed a écrit :Que la quantité d'énergie fossile décline, c'est une évidence, mais un cours à 45€/baril signe une demande conjoncturellement faible: il s'agit donc, à mon sens, plus une conséquence qu'une cause. Le fonctionnement structurel d'un système qui se grippe progressivement permet de comprendre cette relative atonie.


Nous sommes dans une période de plateau "ondulant",le ralentissement de la croissance chinoise doublé d'une inondation du marché par l’Arabie saoudite afin de concurrencer le pétrole non conventionnel US,la levée d'embargo sur l'Iran etc.. favorise des prix historiquement bas.
Cela favorise localement la croissance (pays consommateurs) mais également la récession(pays producteurs).
La tendance de fond est écocidaire car un baril aussi bas ne favorise guère les bonnes initiatives en donnant l'illusion que les réserves sont sans limites.
Il risque d'y avoir dans les prochaines années un véritable "lendemain de cuite" en raison de l'apathie des gouvernements à se détourner des fossiles.
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2809
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 96

Re: Accords bidons Chine-USA sur le CO2

Message non lupar moinsdewatt » 19/03/17, 14:54

sen-no-sen a écrit :Il faut savoir que notre consommation de produit fossile est en baisse de 2%* par an depuis 2006, et pas en raison du bon vouloir politique mais bien du peak oil.
Les limitations physiques font au final quasiment tout le boulot,le reste c'est du green washing.
..


Pas du tout. La consommation de pétrole au niveau mondial est encore à la hausse.

En revanche la consommation du charbon mondial est en baisse, à cause de la Chine.
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités