Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...L'Inde pourrait carburer au plastique

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2816
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 96

Message non lupar moinsdewatt » 28/09/15, 18:39

la société Agilyx aux USA : Ils traitent 50 tonnes de plastique par jour.

Battling plasticulture

January 20, 2014

In 2001, Kevin DeWhitt packed an office cubicle from floor to ceiling with plastic, melted it, filled a truck's gas tank with the liquid goo, and then drove around the perimeter of Kelso, Wash., twice. What, he wondered, if this could be done on a much larger scale? Three years later, the chemist formed Agilyx in Tigard, Ore.

Turning plastic into fuel isn't novel; energy- and land-restricted areas of Asia have long done it, for example. But making Agilyx commercially viable in the U.S. required millions in investment and the cooperation of waste managers and refineries. DeWhitt kept it simple: Create technology to go where the waste stream is, and let refineries transform the oil into usable road fuels.

"If we can reuse the hydrocarbons in plastic," says DeWhitt, Americans won't have to drill for more oil "to replace what we buried in a landfill." The petroleum can also be used to create other materials that aren't burned. The U.S. recycles less than 10 percent of plastics, mostly bottles; the rest gets tossed into landfills or shipped to Asia.

The Agilyx system used by Waste Management in north Portland, Ore., can take up to 50 tons per day of dirty, oily, hard-to-recycle mixed plastic, such as the plastic film and tubing used in agriculture. Heat from the reactor breaks up the long, heavy polymer chains and converts them to a gas. After cooling in the condenser, light, sweet crude oil oozes out. The byproducts include water, small quantities of inert char and burnable gases, leaving a trivial environmental footprint.

Last year, the U.S. consumed around 18.5 million barrels of oil per day. Agilyx's setup can capture enough fuel to fill more than 200 SUV tanks each day. In addition to Waste Management, companies in Minnesota and Georgia have already adopted Agilyx's technology. At least four other U.S.-based plastics-to-oil companies are trying to get into the game on a commercial scale, and several others with operations overseas hope to expand into the U.S. There's plenty of waste for everyone, says DeWhitt. "Let's just make sure between us we get it all."

http://www.hcn.org/issues/46.1/battling-plasticulture

Il y a aussi la société CYNAR.

Mais avec maintenant un baril à 50$ leur modèle économique doit étre au plus mal ......
0 x




Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6378
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 76
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 28/09/15, 18:57

bien sur le bas prix du petrole actuel n'encourage pas les solution de valorisation du plastique

pourtant si on valorisait mieux l'utilisation du plastique comme combustible il y aurait moins de plastique pour polluer les mer

la aussi le liberalisme ne sait pas gerer l'avenir : il serait souhaitable de favoriser l'utilistaion de plastique dans des centrales thermique , pour economiser le petrole et le garder pour les truc ou il est indispensable

les pays chaud n'on pas besoin de chaleur ... les pays chaud qui on trop de soleil peuvent faire des fours solaire pour pyrolyser le plastic ... même si il faut 2kwh de chaleur solaire pour faire 1kwh de carburant avec du plastic ça peut etre rentable car il n'y a pas de compteur sur le soleil ... 2kwh issu de panneau solaire il est couteux de les stocker dans une batterie ... 2kwh de soleil transformé en 1kwh de fioul tout le monde est content

seul probleme , ceux qui ont beaucoup de soleil n'ont actuellement pas de moyen industriel pour avancer ... et les pays riche n'ont pas un soleil assez regulier pour penser aux four solaire ... et les pays riche sont encore trop riche pour chercher a faire des economie
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 29/09/15, 17:05

Chatelot16 a dit:

les pays chaud n'on pas besoin de chaleur ... les pays chaud qui on trop de soleil peuvent faire des fours solaire pour pyrolyser le plastic ... même si il faut 2kwh de chaleur solaire pour faire 1kwh de carburant avec du plastic ça peut etre rentable


C'est exactement ce à quoi je pense: un petit bout de vallée, quelques miroirs montés sur des pylones à panneaux solaires et hop ( et une cloture pour éviter aux curieux de se se faire griller :D )
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité