Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-mêmeRevendre à EDF (petite installation)

Aide et conseils pour tous travaux réalisés en auto construction et présentation de vos bricolage ou travaux d'autoconstruction. Parce que faire soi même est souvent plus éconologique mais attention à l'excès de confiance!
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 12/06/10, 16:18

nlc a dit:

Au final une alim à découpage de puissance équivalente est beaucoup plus petite, légère, et souvent elle est aussi beaucoup moins chère !!


Eh oui, on n'arrête pas le progrès: j'ai dû la semaine dernière dépanner un vidéo parlophone ( énorme ronflement, dû à l'alim ) Il faut 18 V 2 A

je vous donne ici mes prix d'achat:

nouvelle alim de la marque ( Aiphone ) 162 ,- hors TVA
composant de rechange LT 1085 : 17,95 hors TVA , 1 semaine de délai
alim d'ordi portable 18V 3,9 A: 54,- hors TVA

pourquoi faire simple et robuste alors que c'est moins cher de faire compliqué ? :cry:
0 x




éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24

Message non lupar Alain G » 12/06/10, 16:19

La puissance réinjecté est si faible par rapport à la puissance du réseau qu'il sera presqu'impossible à détecté!

C'est pourquoi les gros fournisseur doivent utiliser des équipements approuvés par les fournisseurs tel que EDF, de plus les moteurs à induction en fonctionnement lissent l'onde comme des condensateurs!

Oiseautempête

Je ne vois pas la raison de ton intervention très négative!

Si ça marche ailleurs pourquoi en France ça ne fonctionnerait pas???

Les constructeur automobile de France boudaient la voiture électrique alors qu'ils sont en train de se reviser car ça bouge très vite dans les autres pays plus réceptif à l'innovation!

Il est malheureux de voir toujours cette négativité au progrès!
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 12/06/10, 17:15

Alain G a écrit :Oiseautempête

Je ne vois pas la raison de ton intervention très négative!

Si ça marche ailleurs pourquoi en France ça ne fonctionnerait pas???

Les constructeur automobile de France boudaient la voiture électrique alors qu'ils sont en train de se reviser car ça bouge très vite dans les autres pays plus réceptif à l'innovation!

Il est malheureux de voir toujours cette négativité au progrès!


Je ne vois pas en quoi je suis négatif...juste réaliste...une petite installation photovoltaïque pour moi ne se justifie réellement que pour une autonomie énergétique (maison isolée non raccordée), pas pour la revente à EDF, car cette pratique est une véritable escroquerie intellectuelle: pour chaque KW/h solaire que EDF achète à un prix monstrueux, ils perdent beaucoup d'argent...la note est bien sûr payée par l'ensemble des clients...
Quand à la voiture 100% électrique, ça bouge dans les médias mais fort peu en réalité car mis à part les velos électriques Chinois il n'y a rien du tout qui se développe actuellement, tous les projets sont à moyen et long terme...
quand à Renault, ce n'est pas la première fois qu'ils font une mega boulette :
-Le moteur diesel d'avion: un échec qui a coûté la peau du cul, mauvais choix techniques (trop lourd, beaucoup trop cher), mais faut dire que Porsche a fait la même connerie avec les mêmes conséquences...
-des véhicules avec esthétique et concept à chier qui ne se sont pas vendus (avantime, velsatis,etc...)
-et maintenant la bagnole électrique avec une location de batterie hors de prix: non merci...d'ailleurs carlos Ghosn lui même prévoit un début de développement à partir de 2020 donc pas pour tout de suite car les technologies ne sont pas mures (toujours le problème des batteries...) et les infrastructures nécessaires innexistantes...
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6402
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 81
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 12/06/10, 18:25

je partage tes doutes sur la rentabilité des instalation photovoltaique actuellement financé par credit d'impot et tarif de rachat debile

c'est justement les toutes petite instalation de bricoleur beaucoup moins chere qui sont les meilleures

bien sur quand chacun aura 400w chez lui il n'y aura parfois plus assez d'alternateur nucleaire qui tournent pour reguler : il sera temps d'imposer des onduleur non seulement sinusoidaux mais en plus telecomandé par l'edf pour participer a la regulation du reseau

mais avant d'en arriver la on peut augmenter le nombre d'onduleur simple sans probleme
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8888
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 1077

Message non lupar Did67 » 13/06/10, 10:46

oiseautempete a écrit :
pour chaque KW/h solaire que EDF achète à un prix monstrueux, ils perdent beaucoup d'argent...la note est bien sûr payée par l'ensemble des clients......


Juste pour la vérité, je rappelle une fois de plus :

- EdF achète à prix très subventionnés certes

- EdF revend au tarif "normal"

- EdF est compensé par la CSPE (Contribution aux charges du service public de l'électricité) géré par la Caisse de Dépôts et Consignation (un bras financier de l'Etat)... qui figure sur toutes nos factures...(du coté des taxes) ; EdF ne perd donc rien ! Sinon, tu pourrais toujours attendre ton raccordement !

Donc oui, c'est les clients qui payent. L0, 100 % exact.

C'est bien parce que ce fond risquait de ne plus suffir qu'il y a un coup de frein sur les installations PV (pas les petites des particuliers - moins de 3 kWc ; les installations de plus grande taille ; tarif révisé abaissé d'environ 60 cts / kWh à environ 40 cts/kWh).

Donc, soyons pour le PV à mort :

- c'est une façon indirecte de "taxer" l'électricité nucléaire

- et d'inciter les gens aux économies d'énergie d'origine nucléaire (voir d'enfin rendre "rentable" des investissements dans les économies d'énergie autres que les PAC, dans les frigo A+++, etc...)

- par ce système, dans un terme plus ou moins long, le prix de revient du kWh PV peut être abaissé (car production de masse des installations)

- et le prix du courant vendu monter (si les gens veulent bien calculer en divisant le total de la facture par le nombre de kWh et ne pas regarder que le tarif plus bas mis en avant !)

- avec l'espoir qu'un jour il y ait convergence possible et qu'on puisse se dégager complètement de la subvention (et donc de la taxe), dont la baisse est déjà programmée...

Je pense qu'il faudrait sortir de la contradiction consistant à être contre le nucléaire mais aussi contre le PV au motif que c'est subventionné.

Les seules réticences que je comprends, c'est celles sur l'énergie grise contenue dans les installations PV. La "rentabilité énergétique" est un vrai problème. Et devrait être le seul vrai débat (entre ceux qui sont contre le nuléaire - les autres...). Mais qui est capable d'évaluer en rapport l'énergie grise dun EPR ???
0 x


dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 13/06/10, 14:53

Donc, soyons pour le PV à mort :

- c'est une façon indirecte de "taxer" l'électricité nucléaire


Le nucléaire suppose impossible l'accident Tchernobyl, au coût monstrueux, or les hommes ne sont pas infaillibles, quelqu'ils soient, si intelligents soient ils, et comme pour BP en Louisiane qui a négligé l'accident impossible, un nouveau Tchernobyl se produira, tôt ou tard, et le nucléaire sera définitivement taxé avec les Français obligés d'évacuer en un jour toute une région pour ne jamais y revenir pendant des siécles, des morts en nombre incalculable sur 40ans, et un prix économique encore plus dramatique et énorme, tuant pour des siècles économiquement toute une région (exemple Lyon ou en Alsace, plus personne, plus de cultures, prix de l'immobilier réduit à zéro !!), alors la vraie taxe du nucléaire apparaîtra infiniment supérieure à celle du solaire, mais il sera trop tard, obligés de quitter la France pour ne pas manger de la nourriture radioactive, si on est assez riche !!

Sidérant le pouvoir des lobbys.
0 x
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 13/06/10, 16:05

dedeleco a écrit :
Le nucléaire suppose impossible l'accident Tchernobyl, au coût monstrueux, or les hommes ne sont pas infaillibles, quelqu'ils soient, si intelligents soient ils, et comme pour BP en Louisiane qui a négligé l'accident impossible, un nouveau Tchernobyl se produira, tôt ou tard, [/color](exemple Lyon ou en Alsace, plus personne, plus de cultures, prix de l'immobilier réduit à zéro !!), [b][color=darkred]


Faut tout de même pas oublier que la centrale de Tchernobil (RBMK modérateur au graphite) est d'une conception inconnue en Occident ...Mais évidemment il n'y a pas "0" risque avec nos centrales à eau presurisée (voir three miles island, dû d'une part au défaut de conception d'une soupape de décharge qui est restée ouverte au lieu de se refermer une fois la pression descendue (= vidange du circuit de refroidissement), d'autre part à une erreur humaine (vanne manuelle fermée et non réouverte...suite à un exercice (comme à Tchernobil!))...
Quand à BP ,il a "négligé" les risques de surpression uniquement par économie, il ne s'agissait nullement d'un risque "impossible", seulement rare...
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 13/06/10, 18:36

Chatelot 16 a écrit:

je partage tes doutes sur la rentabilité des instalation photovoltaique actuellement financé par credit d'impot et tarif de rachat debile


ça fait presque un lustre ( 5 ans ) qu'on se tue à dire sur ces forums:

1) que le PV n'est rentable que s'il est subsidié:

http://users.skynet.be/fa447584/rentabi ... taique.htm

MAIS qu'il s'agit partiellement d'une participation des producteurs d'électricité à l'investissement parce que ils sont OBLIGES par les états de produire un certain pourcentage en photovoltaïque

2) que le rapport énergie produite (économisée) / investissement du PV est mauvais !
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6402
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 81
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 13/06/10, 19:02

tou depand du prix de l'instalation : j'ai acheté des photovoltaique amorphe de 13w 44euro a auchan

si j'y met un de mes chargeur de batterie reversible , je considere que l'instalation ne me coutera rien car ces chargeur reverssible me son deja utile pour enregistrer des decharges de batterie

si je fabriquai un petit onduleur simple sur ce principe il couterait 60euro pour 130w

440euro de celule +60euro d'onduleur = 500euro pour 130w

0.1 euro/kwh ca produit 0.44 x 0.1 = 0.044euro/h

pour amortir 500euro il faudra 500/ 0.044 = 11363 heure de soleil

avec 3h de soleil par jour en moyenne ca fait 3787 jours

3787 / 365 = 10ans

donc on est d'accord les photovoltaique sont encore trop cher pour etre rentable avec l'electricité pas chere actuelle

mais le prix de l'electricité augmentera et le prix des photovoltaique baissera ...
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-même »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités