Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsJardinier paresseux en Loire Atlantique

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
phil53
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 643
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 18

Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 18/09/16, 21:05

A la demande de Christophe, j'ouvre un sujet à part. j'ai déjà mis quelques messages de mon essais sur le fil principal.
C'est vrai que c'est peut être mieux pour ne pas surcharger.
J'utilise un terrain squatté qui était en cultures maraîchères il y a dix ans environ.
C'est un terrain sableux avec probablement de la glaise dessous.
Ce premier essai est mitigé car d'une part, j'ai commencé un peu tard à mettre de l'herbe coupée sur place fin avril. Ensuite un printemps très pluvieux.
Les tomates on commencées être malades, heureusement le soleil est enfin venu et j'ai pu sauver quelques pieds plus ou moins touchés.
Le pied de poivron et d'aubergine on crevés d'excès d'eau.
un pieds de courgette acheté à produit normalement après un début décevant, il se rattrape ne se moment. Le deuxième pied semé sur place produit plein de petites courgettes qui n'arrivent pas à grossir, enfin pas beaucoup même si j'en enlève des petites.
Une pomme de terre semée trop tard à fait petites
Mes haricots semés tard ont eu trop soif et maintenant végètent.
Grâce au foin l'humidité est restée longtemps mais comme il a fait très sec le sable à fini par séché quand même.
Je n'ai pas vu dessous un seul ver de terre ni de trace pour l'instant.
Quelques chardons ont réussi à traverser mais facile à enlever finalement. Le liseron n'est pas trop gênant et je le laisse tant qu'il ne grimpe pas sur les plantes, j'en arrache de temps en temps pour le limiter mais finalement lui aussi participe a extraire des choses du sol grâce au soleil.

Dans un autre endroit près de mon logement j'ai mis un pied de tomate dans un gros pot de terreau et un autre les racines dans le composteur.
Ce sont des pieds levés spontanément dans le composteur.
Le pied dans le pot résultat minable peu et de petites tomates (ce ne sont pas des tomates cerises) , il a en plus des punaises que je soupçonne de pomper la sève.
Le pied dans le composteur a eu une attaque de chenilles, même les fruits. J'ai ramassé un peu et laissé faire, finalement il m'a fait quelques belles tomates.
Les feuilles sur ces pieds sont moins épaisses, solides que celle en pleine terre et aussi moins productives.

J'ai aussi des framboisiers , j'avais mis des feuilles l'automne dernier. Il ont bien produit mais pas plus qu'avant sans les feuilles. Cette été j'ai ajouté du foin et un peu de BRF.
Et enfin des fraisiers planté sur du terreau acheté mis sur de la caillasse mélangé à je ne sais quoi, du remblai plus ou moins. Sur le terreau j'ai ajouté de l'écorce de pin.
Ils ont fait de belles feuilles mais très peu de fruits. La sécheresse les a affaiblis pas mal
Je verrais l'an prochain.

Voila ma petite expérience commencée un peu tard, je vais essayer de faire mieux
0 x




Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 20/09/16, 17:49

L'année été compliquée !

Ce qu'il faut voir :

a) est-ce que ta glaise ne fait pas une cuvette sous ton sable ; sinon, cela peut créer sous le sable, une stagnation d'eau qui limite l'enracinement

b) le sable est par nature pauvre et n'a qu'une faible capacité de rétention : rétention des éléments minéraux, rétention de l'eau...

Pour corriger ce défaut majeur, il faut "injecter" un maximum de substances humiques. Celles-ci résultent de la transformation aérobie (en présence d'air) de la lignine par les champignons. Donc une de tes priorités doit être des apports réguliers de "bois" (BRF), pour une amélioration lente mais à long terme...

Le foin, lui, va se décomposer et fournir des éléments nutritifs "au fur et à mesure".

Il faut espérer que des vers anéciques existent quand même !

c) les champignons vont aussi installer un réseau de filaments qui retiendront l'eau et la remonteront des couches humides...

Ta glaise est à quelle profondeur ? Est-ce vraiment de la "pâte à modeler" ou est-ce que des racines pénètrent ?
0 x
phil53
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 643
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 18

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 23/09/16, 20:18

Non ce n'est pas que du sable, il y a un peu de matière organique, avec l'herbe et le BRF et tout la matière qui me tombe entre les mains ça va s'améliorer.
Pour l'épaisseur, je n'ai pas encore vérifié.
Pour les vers, j'attends un peu car pour le moment c'est encore assez sec malgré la pluie d'il y a une semaine.
D'ailleurs l'herbe en plus d'isoler de la chaleur, comme elle sert d'éponge, il faut pas mal de pluie avant que le sol soit mouillé.
Vendredi dernier l pluie à mouillé la moitié de l’épaisseur (environ 15cm tassé) il a fallu une semaine pour que par capillarité toute l'épaisseur soit humide même un peu le sol.
Dans mon résumé j'ai oublié de dire que j'ai récolté un potimarron un peu petit, un plus gros à été récolté par un inconnu.
Mon pied de tomate dans un pot produit des tomates avec un gout passable , une couche sous la peau a l'aspect de mousse blanche. Je crois que ce sont les punaises qui font ça.
Quelqu’un a t il déjà remarqué çà
Je compte récupérer des pieds d'asperge qui sont retournés à l'état sauvage, vu tes commentaires, je vais sans doute les mettre un peu sous terre pour éviter qu'ils se couchent par le vent. Avec du foin par dessus évidemment.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 24/09/16, 09:15

Oui, cela va s'enrichir en matière organique et se structurer... On peut juste, dans des configurations rares, se trouver au-dessus d'une couche étanche de vraie glaise (celle dont on fait la poterie) et là, cela constitue un obstacle aux vers, aux racines, à l'eau... Si ce n'est pas le cas, et si les vers veulent bien s'installer, cela va commencer à être brassé... Si ce n'est pas le cas (pas de vers anéciques), j'essaierais, pour ne avoir le coeur net, la "transplantation" : repérer un bout de prairie sauvage, accessible, où il y a des turricules et déterrer des "blocs" à grand coup de bêche, blocs que je mettrais dans mon carré...

Les tomates, je ne connais pas ce phénomène...

Si je comprends bien, tu fais du "jardinage solidaire non voulu" ?
0 x
phil53
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 643
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 18

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 25/09/16, 08:20

Oui pour le potimarron, dans un squatte c'est normal et cela ne me gène pas plus que ça sauf que je n'a pas pu voire le résultat final. Même si la taille n'est pas un but en soi, c'est bien pour comparer. Pas encore mature, il était de la taille de ce qui est vendu en magasin bio classique mais plus petit que ceux de grande surface.
Concernant la glaise , je ne crois pas que ce soit un sol complètement imperméable dessous car naturellement il n'y a pas de bouleau ni de petits jonc qui sont souvent classiques de sol pauvre trop sec puis trop humide
Concernant la tomate en pot, ce sont bien les punaises qui perforent la peau. Il y a des dizaines de minuscules trous dans la peau. La chaire devient spongieuse. Grâce à cette arrière saison douce et sèche le pied de tomate dans le bac à composte produit encore de belle tomates pas du tout malades
0 x


Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 25/09/16, 11:18

phil53 a écrit :
Concernant la glaise , je ne crois pas que ce soit un sol complètement imperméable dessous car naturellement il n'y a pas de bouleau ni de petits jonc qui sont souvent classiques de sol pauvre trop sec puis trop humide



Oui, la stagnation d'eau est généralement "attestée" par la présence de joncs, de carex... Donc s'il n'y a pas, des espoirs sont permis.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 25/09/16, 11:20

phil53 a écrit :Concernant la tomate en pot, ce sont bien les punaises qui perforent la peau. Il y a des dizaines de minuscules trous dans la peau. La chaire devient spongieuse. Grâce à cette arrière saison douce et sèche le pied de tomate dans le bac à composte produit encore de belle tomates pas du tout malades


Intéressant. J'ignorais. Je n'avais jamais porté attention aux punaises. J'en ai aussi...

Chez moi, miracle : les tomates que j'avais considéré comme étant "cramées" par le mildiou ont ressuscité ! J'ai pu grappiller quelques fruits !
0 x
max55thir
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 25/01/16, 10:49
Localisation : Lunéville (54)
x 2

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar max55thir » 26/09/16, 15:50

Did67 a écrit :
Chez moi, miracle : les tomates que j'avais considéré comme étant "cramées" par le mildiou ont ressuscité ! J'ai pu grappiller quelques fruits !

Pareil chez moi! après avoir supprimé toutes les tomates malades et toutes les feuilles, ça a continué a donné des légumes en bonne santé ! mais là c'est la fin ...
Moi qui comptais faire de la confiture de tomate verte, j'en aurais malheureusement pas
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 26/09/16, 19:34

max55thir a écrit :Moi qui comptais faire de la confiture de tomate verte, j'en aurais malheureusement pas


Attention : pas sûr que ce soit si bon à la santé !

On fait tout un plat de la toxicité de tel ou tel pesticide ; ce n'est pas pour se farcir celle de la solanine, un gluco-alcaloïde assez dangereux. En petite quantité, après cuisson, on ne s'intoxique pas (en grande quantité, en mangeant des tomates ou des pommes de terre vertes, si !). Mais des traces de glyphosate n'ont jamais rendu "malade chronique" non plus (sauf tentatives de suicide par ingestion d'un bidon), mais on est d'accord que ce n'est pas bon... La nature ne fait pas que des bonnes choses ! Les plantes savent se défendre.

Ne pas confondre avec les tomates qui "restent vertes" à maturité...

http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.b ... ertes.html
0 x
max55thir
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 25/01/16, 10:49
Localisation : Lunéville (54)
x 2

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar max55thir » 27/09/16, 11:55

Did67 a écrit :
max55thir a écrit :Moi qui comptais faire de la confiture de tomate verte, j'en aurais malheureusement pas


Attention : pas sûr que ce soit si bon à la santé !

On fait tout un plat de la toxicité de tel ou tel pesticide ; ce n'est pas pour se farcir celle de la solanine, un gluco-alcaloïde assez dangereux. En petite quantité, après cuisson, on ne s'intoxique pas (en grande quantité, en mangeant des tomates ou des pommes de terre vertes, si !). Mais des traces de glyphosate n'ont jamais rendu "malade chronique" non plus (sauf tentatives de suicide par ingestion d'un bidon), mais on est d'accord que ce n'est pas bon... La nature ne fait pas que des bonnes choses ! Les plantes savent se défendre.

Ne pas confondre avec les tomates qui "restent vertes" à maturité...

http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.b ... ertes.html


Je ne savais pas que ça pouvait être dangereux
En même temps, c'était pour juste pour me faire une tartine un dimanche de temps en temps
Je préfère un bon brie au petit dej!! lol
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités