Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
dede2002
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 641
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 29

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar dede2002 » 20/04/17, 23:25

Did67 a écrit :Juste pour préciser : aucun doute que les poules, ça chauffe. Les poulaillers sont ventilés pour ça. Comme tout mammifère "à sang chaud" (qui maintient sa température interne), c'est un "radiateur"...



Les poules ne sont pas des mammifères... :P

Ici ce matin il faisait -2°

Mes plantons sont à la maison, mais j'ai essayé d'en mettre dehors car j'en ai beaucoup.

Ce matin, les concombres et le riz qui sont dehors on fait la gueule, je les ai mis dans ma cabane on verra s'ils survivent, une aubergine qui est dehors semble encore en forme, à suivre.

P1350035_1.JPG
0 x




paysan.bio
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 45
Inscription : 07/03/17, 08:50
x 9

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar paysan.bio » 21/04/17, 08:40

Bonjour ,

Dider,tu parles de la météo à la télé et de météofrance.

je n'ai pas d'actions à météociel mais je trouve que c'est un bon outil


j'ai déjà fait un post où je parle de meteociel.


taper dans le moteur de recherche
choisir l'option prévisions par ville
taper son code postal puis OK
il y a d'abord un tableau avec les prévisons à 3 jours
puis en dessous,on peut cliquer sur les prévisions à 10 jours.
au dessus du tableau,il y a une option pour des résultats encore plus précis heure par heure.

si le programme n'est pas hyper fiable au niveau des précipitation(mais mieux que météofrance),il est plutôt juste au niveau des températures et au niveau du sens des vents.
0 x
olivier75
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 116
Inscription : 20/11/16, 18:23
x 13

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar olivier75 » 21/04/17, 09:02

Didier, swiss Knights, paysan bio, et ceux qui veulent.

Peut ont revenir sur vos efforts ou pas de tassement du sol couvert, dans le but de "définir", je ne sait pas trop de quelle façon, une compacité idéale, Si il y en a une et de quelle taille autour du plant, à partir du moment où le sol n'est pas déstructuré mécaniquement. Et de pouvoir en parler avec les mots compréhensibles par tous.
Olivier.
0 x
paysan.bio
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 45
Inscription : 07/03/17, 08:50
x 9

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar paysan.bio » 21/04/17, 09:06

Swiss_Knight a écrit :

Sous une serre il serait peut-être intéressant d'étudier la présence d'un gros volume d'eau, genre une cuve d'1m² dans la serre ou de pierres, qui puissent faire "masse thermique" et restituer lentement de la chaleur accumulée pendant la journée durant la nuit...


dans ma serre de 9 m2 ,soit 22 m3 ,j 'ai une reserve d'eau de 100 litres .
la nuit dernière elle n'a pas gelé alors que sur la surface de la baignoire dehors il y avait 6 mm de glace.
mais elle n'a pas empeché le gel de poser dans la serre.
je pense que c'est un problème de surface de contact entre l'air et l'eau.



lorsque j'étais paysan ma serre de plant était remplie sur les cotés de bouteilles en verre remplies d'eau.
le matin,très souvent,elles étaient encore tièdes.mais il n'y avait pas trop de risque parce que la serre était équipée d'un chauffage avec thermostat.

je ne sais pas si ça marche aussi bien avec les bouteilles en plastique.
0 x
paysan.bio
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 45
Inscription : 07/03/17, 08:50
x 9

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar paysan.bio » 21/04/17, 09:26

olivier75 a écrit :Didier, swiss Knights, paysan bio, et ceux qui veulent.

Peut ont revenir sur vos efforts ou pas de tassement du sol couvert, dans le but de "définir", je ne sait pas trop de quelle façon, une compacité idéale, Si il y en a une et de quelle taille autour du plant, à partir du moment où le sol n'est pas déstructuré mécaniquement. Et de pouvoir en parler avec les mots compréhensibles par tous.
Olivier.


au début,réflexe de paysan,je décompactais le sol avant de mettre le foin.
4 méthodes:
1-grelinette;
2-bèche-fourche utilisée comme une grelinette,
3-bêche-fourche à une seule dent mais avec tout le plateau d'appui qui permet de passer partout même dans les terrains avec galets.
4-gros tournevis où j'ai soudé un morceau de tube pour faire levier


puis,par manque de temps,j'ai mis du foin à certains endroits sans décompacter.
les résultats étaient meilleurs surtout en cas de sécheresse.

du coup,je ne remue plus rien.
le phénomène d'agradation suit son cours.
au début,les herbes qui traversent sont résistantes à l'arrachage puis ça devient de plus en plus facile à faire.

j'utilise ces herbes pour faire mon terreau de semis(meme le chiendent) et pour remplir les bacs de permaculture donc je ne cherche pas à les éliminer systématiquement.

de temps en temps,comme le week-end dernier,je fais un coup de propre.
une paire de gants et un seau de 20 litres font l'affaire.
je mets le tout dans des big-bags.

une partie servira à faire pousser les courges le terreau servia aux semis l'année prochaine.
0 x


olivier75
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 116
Inscription : 20/11/16, 18:23
x 13

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar olivier75 » 21/04/17, 09:33

Paysan bio,
Tu marches sur le foin sans planche toute l'annee?
Les lignes sont au même endroit tout les ans?

Merci.
Olivier.
0 x
aurorenivert
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 25/03/17, 19:25
x 3

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar aurorenivert » 21/04/17, 11:54

Sinon, pour éviter les gelées dans la serre et que tu n'as pas 350 poules sous la main, tu peux toujours faire une "couche chaude" avec les visiteurs de ton gite!!!
0 x
paysan.bio
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 45
Inscription : 07/03/17, 08:50
x 9

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar paysan.bio » 21/04/17, 12:34

olivier75 a écrit :Paysan bio,
Tu marches sur le foin sans planche toute l'annee?
Les lignes sont au même endroit tout les ans?

Merci.
Olivier.


oui,je marche sur le foin sans planche.
l'enchevetrement fait fonction de toile qui évite de trop enfoncer le terre meme quand elle est mouillée
pareil dans la serre qui est entièrement couverte de foin.

j'aime particulièrement aller au jardin tout de suite après la pluie.
ce qu'on ne fait pas d'habitude.
ça sent très bon avec le mélange d'odeur de fleurs mouillées et de foin.

les planches sont les memes tous les ans mais les lignes de plantation ou de semis sont différentes .
je laisse beaucoup de légumes finir leur vie en faisant des graines que je ramasse...ou pas.
je ne tiens pas compte de leur présence pour déterminer les nouvelles distance de plantation.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8867
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 1018

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 21/04/17, 12:49

dede2002 a écrit :
Les poules ne sont pas des mammifères... :P



Oui, quelle connerie !!! Enfin, quelle pensée alambiquée... J'ai sauté des poules aux vaches, aux mammifères...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8867
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 1018

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 21/04/17, 13:04

paysan.bio a écrit :
du coup,je ne remue plus rien.
le phénomène d'agradation suit son cours.
au début,les herbes qui traversent sont résistantes à l'arrachage puis ça devient de plus en plus facile à faire.

j'utilise ces herbes pour faire mon terreau de semis(meme le chiendent) et pour remplir les bacs de permaculture donc je ne cherche pas à les éliminer systématiquement.



Idem. Je ne remue rien depuis 4 ans, sauf quand j'arrache des légumes-racines, bien évidemment (carottes, céleris)...

Au début, première année de conversion d'une prairie, comme le dit paysan.bio, c'est compact. Cela n'empêche nullement les légumes, plantés un peu au forceps, d'être magnifiques comme on peut le voir sur mes vidéos. Quand tu arraches une adventice, en général, elle casse au niveau du collet, les racines restent en place. Dès la fin de la première année ou dès la deuxième années, dans 90 % des cas, les racines viennent avec la plante, sans difficulté (sauf très rares exceptions, telle le rumex ; mais quand on déterre une racine de rumex, on comprend pourquoi !).

En revanche, quand j'arrache quelques vivaces, contrairement à paysan.bio, je les tape juste contre mes chaussures pour enlever la terre des racines, et je les jette sur le dessus du foin, où elles crèvent et entrent par le haut dans les cycles de recyclage des éléments. En servant de nourriture à mes organismes du sol, en passant...

Au printemps, en période de sortie d'hiver, avec des sols détrempés, je circule sur des planches pour par exemple, repiquer les bulbes ligne par ligne. Ou semer ligne par ligne... Sans tasser un sol qui est alors de la "pâte à modeler". Mon sol renferme une "certaine teneur" en argiles (je n'ai pas de granulo, mais j'observe des fissures pouvant aller à une taille d'un cm).

Comme j'ai essayé de l'exprimer dans ma vidéo sur les "mottes pressées", qui a soulevé quelques controverses, je reste persuadé que la question de "rendre le sol meuble" est une fausse question. Il suffit de bien nourrir les organismes, qui l'aggradent, et de "respecter" le sol (sans le piétiner inutilement, sans le maltraiter en le mettant à nu et en l'exposant aux éléments climatiques hostiles). Et dans la grande majorité des cas, tout se passer très bien. Je dis la "majorité des cas" par prudence. Sans doute dans une "pure glaise", tel que cela peut exister (il existe des carrières où les potiers extraient leur matière première ; j'en connaissais une près de chez mes parents), cela ne se passera pas aussi bien... Mais ce sera pire avec un motoculteur !

Je ne le fais plus une fois le sol bien ressuyé (en ce moment). Là, je circule où je veux (tout en limitant mes pas hors allées).

Mais j'ai des allées permanentes enherbées (et tondues). J'en rajoute d'ailleurs. Elles restent au même endroit. Je pense que c'est un élément essentiel de l’écosystème et de la lutte contre les limaces (en abritant notamment les carabes).

Je pratique une rotation des cultures "anarchique" (pas très réfléchie - je me souviens simplement qu'il y avait telle plante, que je ne remets, en général, pas au même endroit).
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités