Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8695
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 813

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 15/03/17, 10:57

Je ne suis pas embêté, mais en effet, un "truc" est toujours utile...
0 x




sicetaitsimple
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 412
Inscription : 31/10/16, 18:51
x 41

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 15/03/17, 20:06

paysan.bio a écrit :
tant qu'ils n'ont pas débourré,les framboisiers sont très faciles à déplacer.


Bon, ils ont débourré, ça attendra donc l'hiver prochain. Je vais les "soigner" en attendant et ils donneront bien un peu à l'automne.

Pour le repiquage, je pense adopter la méthode "Didier"!

Merci de la réponse.
0 x
paysan.bio
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 9
Inscription : 07/03/17, 08:50
x 6

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar paysan.bio » 15/03/17, 20:18

bonsoir,

le truc pour les framboisiers : les ramasser avec les queues comme des fraises.
le botrytis se forme sur les cones qui restent attachés à la queue.
lorsqu'il pleut les gouttes propagent les spores sur les autres framboises.

lorsqu'on laisse les cones,la plante continue à les nourrir.
lorsqu'on les enlève,la plante se concentre sur les autres framboises et on augmente le rendement.

les framboises ramassées avec la queue se gardent un peu plus longtemps sans s'aplatir.

didier,
je parlais de l'acide phosphorique du compost thé parce que c'est lui qui agit majoritairement dans la production de radicelles , ce qu'on recherche au moment de la plantation des framboisiers . c'est de lui que la plante a besoin au départ.
à mon avis , sous le foin,la potasse du compost thé n'est pas lessivée et elle servira plus tard ,au moment de la formation des fruits.
même si je suis d'accord avec toi pour dire que dans pratiquement tous les cas la potasse du foin décomposé suffit à nourrir le sol , donc les framboisiers.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5128
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 138

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Ahmed » 15/03/17, 20:41

Merci pour le "truc", c'est vraiment intéressant comme observation!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
sicetaitsimple
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 412
Inscription : 31/10/16, 18:51
x 41

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 15/03/17, 21:53

paysan.bio a écrit :le truc pour les framboisiers : les ramasser avec les queues comme des fraises.


Ah bon? Je n'ai jamais fait, mais pourquoi pas.. Avec des ciseaux, parce que ça ne me parait pas évident à la main?

Sur le "thé de compost", tu peux nous en dire plus? S'il s'agit juste de dire qu'une couche de couverture végétale en décomposition permanente va lors de pluie ou d'arrosage entraîner un certain nombre d'éléments utiles aux plantes cultivées je pense que nous sommes tous d'accord même si c'est bien difficile à quantifier.

Mais c'est peut-être plus sioux que ça?
0 x


paysan.bio
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 9
Inscription : 07/03/17, 08:50
x 6

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar paysan.bio » 15/03/17, 22:40

sicetaitsimple a écrit :
paysan.bio a écrit :le truc pour les framboisiers : les ramasser avec les queues comme des fraises.


Ah bon? Je n'ai jamais fait, mais pourquoi pas.. Avec des ciseaux, parce que ça ne me parait pas évident à la main?

Sur le "thé de compost", tu peux nous en dire plus? S'il s'agit juste de dire qu'une couche de couverture végétale en décomposition permanente va lors de pluie ou d'arrosage entraîner un certain nombre d'éléments utiles aux plantes cultivées je pense que nous sommes tous d'accord même si c'est bien difficile à quantifier.

Mais c'est peut-être plus sioux que ça?


j'ai pris l'image du compost thé pour illustrer l'effet recherché au moment de la plantation.
mais je suis persuadé que l'utilisation du foin mis en place sufisamment en avance est bien plus efficace que le compost thé.
l'équilibre est meilleur.on a nourrit le sol au lieu de la plante.
on n'a pas de problème de dilution ou de dosage comme avec le compost thé.
le foin est plus simple pour de meilleurs résultats.
débarassé des problèmes de fumure,de travail du sol ,on a du temps pour ce qui me semble le plus intéressant au jardin:l'utilisation des caractéristiques physiologiques des plantes pour les aider à produire.
0 x
sicetaitsimple
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 412
Inscription : 31/10/16, 18:51
x 41

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 15/03/17, 23:08

paysan.bio a écrit :
j'ai pris l'image du compost thé pour illustrer l'effet recherché au moment de la plantation.
mais je suis persuadé que l'utilisation du foin mis en place sufisamment en avance est bien plus efficace que le compost thé.


Je dois dire que je commence à m'y perdre un peu....

Ce serait bien, car sauf erreur je ne l'ai pas vu, que tu prennes le temps de nous expliquer les fondamentaux de ta "méthode" ( je sais que le terme ne plait pas forcément, d'où les guillemets). On a bien compris que la base était le foin, mais encore?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8695
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 813

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 16/03/17, 08:25

Je suppose qu'il s'agit d'une façon de faire inspirée d'un bouquin de deux journalistes américains (canadiens ?), qui fabriquent, pour "réactiver" les sols, une sorte de jus avec du compost, aéré mécaniquement.

C'est résumé ici : http://terralba.fr/the-de-compost-aere

Le livre est celui-là : http://jardinonssolvivant.fr/lowenfiel-lewis-bacteries/ [c'est une très bonne synthèse sur les organismes vivants du sol, de la bonne "vulgarisation" comme peuvent le faire des journalistes qui écrivent bien - ce que j'ai du mal à faire ! -, avec une énorme bourde sur le pH dont je me demande comment on peut l'imprimer sans vérification, et à la fin, cette "méthode" que je trouve très américaine, et un peu saugrenue - délocaliser les processus dans un aquarium ne me semble pas pertinent ; on reste dans le paradigme "seul l'homme peut sauver son sol, c'est lui qui gère et apporte..." ; accent mis sur les seules bactéries ; inspiration des diverses techniques de décoction, tisanes,... etc... bof bof bof... Mais bien sûr, cela marche !!! Comme l'agriculture conventionnelle marche...]

[le bof bof est bien entendu une appréciation toute personnelle !]
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1684
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 51
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar izentrop » 16/03/17, 08:33

Bonjour,
Merci paysan.bio pour les conseils au sujet des framboisiers. Je savais qu'on pratiquait la courbure des branches de fruitiers pour favoriser les fruits mais pas pour les framboisiers.
paysan.bio a écrit :on n'a pas de problème de dilution ou de dosage comme avec le compost thé.
Tu parles peut-être du thé de compost http://www.aujardin.info/fiches/compost-the.php
Avec un compost de surface ou le foin, il se réalise à chaque pluie ou arrosage, donc travail en moins aussi.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8695
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 813

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 16/03/17, 08:38

Et surtout, "exploite" tous les autres effets positifs des micro-organismes : formation de glus, aggradation, entretien des réseaux trophiques ("tout le monde mange tout le monde"), etc... Et de tous les organismes, pas seulement les bactéries et quelques autres monocellulaires... Sans parler de couverture du sol... Ni du travail que cela représente...

Dans ma façon de voir les choses : c'est sans intérêt...
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités