Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
SimonKZ
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 13/02/17, 15:17
Localisation : Kazakhstan
x 2

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar SimonKZ » 15/02/17, 13:16

Ok merci!

dès que je les épandrais j'enverrais qq photos.

Autre question: La parcelle (une friche près des étables) est envahie d'armoise, qui est réputée avoir un effet allélopathique. Je compte tout faucher (c'est à dire les restes morts d'amarante, roseau, réglisse et armoise), et mettre un couvert par dessus (ensilage, refus des betes, dreches, vieux foins...). par contre je me demande:

1) Avec des vivaces aussi coriaces, n'y a-t-il pas un risque qu'elles percent le couvert et reprennent le dessus?
2) Quid de l'effet allélopathique de l'armoise? Au KZ on raconte que cet effet vient d'exsudats des racines... En tout cas sur des parcelles en céréales, on voit nettement des problèmes de levée là ou l'armoise est présente
0 x




Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 15/02/17, 14:09

Oui, avec les vivaces, cela ne suffira pas... (l’amarante n'est-elle pas une annuelle ? dans ce cas, tu contrôles les levées avec une couche épaisse et permanente)...

Pour les vivaces, et notamment le roseau, c'est pas gagné ! Le foin ou n'importe quelle couverture, cela ne va pas l'impressionner. Donc il faudra régulièrement détruire les rejets. Ce sera du chiendent puissance 10 !

Pour l'allélopathie de l'armoise, je ne sais pas. Ni quelle est la substance, ni sa durée. On ne peut que "penser" qu'avec un sol très vivant, ce sera moins grave, les molécules en question seront démantibulées plus vite... Sous réserve de la contrôler et qu'elle ne continue pas de dominer...

La destruction de vivace est parfois plus facile qu'on le pense : les "ronces" (muriers) disparaissent sans problème après un défrichage, en une année. Quelques repousses à arracher et le sort est jeté !

Enfin, le sol va se structurer et il sera alors plus facile d'arracher les vivaces avec les racines - toujours arracher par "saccades" pour avoir le maximum de racines...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Stef72
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 58
Inscription : 22/08/16, 15:43
Localisation : Sarthe
x 10

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Stef72 » 15/02/17, 16:59

roseaux... ronces... ça m'interresse car je vais avoir à faire avec ce type de végétaux envahissants... Pour les ronces j'envisageai d'enlever les plus grosses souches de racines avant de recouvrir de foin... ou pas nécessaire ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 15/02/17, 17:12

Pour les ronces, je suis formel, puisqu'une de mes plates-bandes était une friche : ce n'est pas nécessaire. Tu coupes au ras du sol et tu recouvres. Il y aura bien quelques repousses assez maigrichonnes, que tu arraches (avec des gants), avec une partie des racines... Après une année et quelques arrachages de la sorte, elles auront... disparues !

Pour les roseaux, j'imagine que c'est une toute autre affaire, vu les rhizomes. Mais je n'en ai pas. Pas d'expérience avec ça.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Stef72
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 58
Inscription : 22/08/16, 15:43
Localisation : Sarthe
x 10

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Stef72 » 15/02/17, 17:31

bon ok, on va faire comme d'hab' alors : un bout de la planche ou j'arrache les souches de ronces et l'autre ou je me contente de couper à ras avant de recouvrir de foin! ;)

pour les roseaux je verrai plus tard, ils sont dans une zone ou je n'envisage pas de cultiver tout de suite...
0 x


Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 15/02/17, 17:39

Cela doit être très humide alors ? (on dit "hydromorphe")...
0 x
sicetaitsimple
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 345
Inscription : 31/10/16, 18:51
x 37

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 15/02/17, 18:38

izentrop a écrit :Bonjour,
Sinon, plus simple mais moins complet, je suppose :wink: http://www.permaculturedesign.fr/wp-con ... on-sol.pdf


Merci pour le doc, c'est bien la méthode proposée par Didier, mais sans tamisage pour enlever le sable le plus grossier, ni eau oxygénée, ni "calgon", c'est-à-dire ce que j'ai essayé "pour voir" en ayant quand même un peu tamisé.
Le problème dans mon cas, c'est que je n'ai rien vu! Plus de 95% d'un mélange "noiratre" et paraissant homogène dans le bas du bocal, moins de 5% "d'argiles" ayant déposé sur le dessus.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 15/02/17, 18:54

C'est juste une "singerie" de la méthode. Même répétée 36 fois sur internet, une connerie reste une connerie !

Le principe de la granulométrie par sédimentation est basé sur la vitesse de sédimentation des particules, qui est liée à leur diamètre. (on peut aussi tamiser à travers un set de tamis calibrés).

Or, dans un sol, les particules argileuses se lient entre elles, et aux substances humiques, grâce au calcium (on parle de "pont calcique").

Normalement, les "bio" n'ont que le mot "complexe argilo-humique" ou "humus" à la bouche, alors ils devraient le savoir, que les argiles se lient aux matières organiques dans un sol...

Alors il faut être cohérent et considérer qu'avant de mesurer une vitesse de sédimentation, il faut :

a) "délier" les particules en "détruisant" les matières organiques (dont les substances humiques) par l'eau oxygénée

b) "séquestrer" les ions calcium, pour pas qu'ils fassent le lien entre particules argileuses ; sinon, ils "coagulent" les particules entre elles, ce qui forme des "gros morceaux" qui tombent plus vite : l'argile passera pour du sable ou du limon !...

Normalement, on détruit aussi les liens pouvant résulter des "dépôts" de calcaire (pas les ions calcium, mais le calcaire = carbonate de calcium) avec un acide. Ou parfois des oxydes de fer...



Si on ne fait pas ça, autant ne rien faire. Les particules argileuses ne seront pas "seules", sédimenteront beaucoup trop vite.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 15/02/17, 18:56

sicetaitsimple a écrit :Plus de 95% d'un mélange "noiratre" ...


Cela peut être complexe argilo-humique ! C'est-à-dire l'association de substances humiques (sobres) avec des argiles, qui sédimentent à la vitesse des limons ou sables, alors que c'est 90 % d'argiles, mais en "paquets"...

A moins que tu n'aies un sol très sableux !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8499
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 15/02/17, 19:20

Chez aliexpress il y a décidément de tout : le sachet de 500 g d'hexamétaphosphate à 30 euros, livraison comprise.

https://fr.aliexpress.com/item/AR-500g- ... 4.2.7hWOSO
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités