Achats et ventes immobilières, diagnostics DPE et environnement...Devis isolation combles

Maison, construction, chauffage, isolation: vous venez de recevoir un ou plusieurs devis. Vous n'arrivez pas à choisir? Exposez votre problème ici et on vous conseillera pour bien choisir! Aide à la lecture de diagnostics énergétiques DPE ou environnementaux. Aide à l'achat ou vente d'immobilier.
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 14/06/10, 14:31

En dehors des combles, la maison a quelle épaisseur d'isolation ?
moins bonne ou meilleure?


Souvent les maisons anciennes ont les combles renforcés en isolation (15 cm dans les combles facile) mais le reste inchangé, comme en 1974 on mettait 2cm de polystyrène dans mes murs, très insuffisant, voire 5cm en 1980, et il est impossible de changer sans refaire tout l'intérieur.
Alors isoler bien mieux les combles sans isoler au même niveau les murs et le reste de la maison, est assez illusoire vu le rapport de surface !!
Souvent, les parties sous le toit en pente inaccessibles, non visibles sans déposer les tuiles, en bordure des combles sont très mal isolées, voire détériorées, et en fait à isoler en premier !
Aussi, sans isoler le reste de la maison dans ce cas là, l'isolation seule des combles, facile, ne fournit qu'un faible gain sur la facture du chauffage.

Je parle du cas d'une de mes maisons similaire avec ce problème !!
Le gain est dans le changement du rapport des épaisseurs isolation des murs sur celle des combles, avant moins après, multipliée par le rapport surface combles sur toute la surface restante de la maison (murs, toit en pente, ponts thermiques, plancher rez de chaussée, comptant moitié, etc..)
Soit, pour ma maison 1974, concrètement, 2cm polystyrène avec briques, au pif égale 4cm de polystyrène, sur 15cm comble avant qui devient 4cm sur 30cm, après isolation, sur une surface de 50m2 rapportée à une surface de murs de 200m2 ( rapport 1/4 car 2 grands pignons et 80m2 de planchers) soit (4/15-4/30)x1/4 en surface=0,033 soit 3% à 4% !!
Donc sur 1700€ de facture annuelle de chauffage vous gagnerez 0,33x1700=56,1€ ar an !! pour 2000€ d'investissement amortissement en 2000/56=35ans !!

Au contraire la vérification des trous d'isolation inaccessibles sous les tuiles en bordure des combles, est bien plus rentable !!

En premier, il faut rechercher les grosses pertes, isolation détruite sous le toit, ou ailleurs, voire humide, courants d'airs, etc..
Une isolaltion performante doit être globale sans le moindre défaut (même courants d'air) qui détruit vite l'utilité du reste de l'isolation performante.
0 x




dodo
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 353
Inscription : 16/01/10, 22:47

Message non lupar dodo » 14/06/10, 22:50

dedeleco a écrit :En dehors des combles, la maison a quelle épaisseur d'isolation ?
moins bonne ou meilleure?


Souvent les maisons anciennes ont les combles renforcés en isolation (15 cm dans les combles facile) mais le reste inchangé, comme en 1974 on mettait 2cm de polystyrène dans mes murs, très insuffisant, voire 5cm en 1980, et il est impossible de changer sans refaire tout l'intérieur.
Alors isoler bien mieux les combles sans isoler au même niveau les murs et le reste de la maison, est assez illusoire vu le rapport de surface !!
Souvent, les parties sous le toit en pente inaccessibles, non visibles sans déposer les tuiles, en bordure des combles sont très mal isolées, voire détériorées, et en fait à isoler en premier !
Aussi, sans isoler le reste de la maison dans ce cas là, l'isolation seule des combles, facile, ne fournit qu'un faible gain sur la facture du chauffage.

Je parle du cas d'une de mes maisons similaire avec ce problème !!
Le gain est dans le changement du rapport des épaisseurs isolation des murs sur celle des combles, avant moins après, multipliée par le rapport surface combles sur toute la surface restante de la maison (murs, toit en pente, ponts thermiques, plancher rez de chaussée, comptant moitié, etc..)
Soit, pour ma maison 1974, concrètement, 2cm polystyrène avec briques, au pif égale 4cm de polystyrène, sur 15cm comble avant qui devient 4cm sur 30cm, après isolation, sur une surface de 50m2 rapportée à une surface de murs de 200m2 ( rapport 1/4 car 2 grands pignons et 80m2 de planchers) soit (4/15-4/30)x1/4 en surface=0,033 soit 3% à 4% !!
Donc sur 1700€ de facture annuelle de chauffage vous gagnerez 0,33x1700=56,1€ ar an !! pour 2000€ d'investissement amortissement en 2000/56=35ans !!

Au contraire la vérification des trous d'isolation inaccessibles sous les tuiles en bordure des combles, est bien plus rentable !!

En premier, il faut rechercher les grosses pertes, isolation détruite sous le toit, ou ailleurs, voire humide, courants d'airs, etc..
Une isolaltion performante doit être globale sans le moindre défaut (même courants d'air) qui détruit vite l'utilité du reste de l'isolation performante.



j'ai un peu de mal à suivre avec ce type de calcul.
c'est clair que dans cette hypothese je vais me retrouvé avec 30 cm d'isolant dans les comble et 7cm dans les murs.

mais bon il faut commencé par quelque chose.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 15/06/10, 00:02

Dans l'isolation sans évaluation du bilan, si on a un peu de mal avec les calculs, on fait souvent par mimétisme des voisins et ce n'est pas l'essentiel à faire pour gagner en isolation, voire quasiment inutile, avec les démarcheurs qui racontent un peu n'importe quoi et qui cachent des points essentiels, cherchant à vendre leur marchandise qui leur rapporte beaucoup d'argent, en ne se préoccupant pas des besoins réels du client !!!!
Combien dépensez vous en chauffage par an ?
Quelles sont les surfaces, que vous avez des murs, pignons, planchers, fenêtres, 7cm d'isolant (placoplâtre?) correspond aux années 80 à 90, ??? C'était pour électrique ou gaz???
L'essentiel, avant calculs est de repérer les défauts graves d'isolation, sous toiture abîmée ou humide peu accessible, ponts thermiques, fuites, et d'avoir une isolation uniforme sans trous, véritables fuites thermiques etc...!!!!!
Si tout est isolé à 30cm (plutôt à l'extérieur des murs)) vous gagnez 30/7 =4 fois, soit division par 4 des dépenses de chauffage et vos combles seuls de 15 à 30cm, font gagner que 5 à 6 % suivant le calcul fait pour 4cm d'isolant en remplaçant 4 par 7 !! Les doubles vitrages font gagner 7% sauf cas particulier avec grandes baies !!
0 x
dodo
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 353
Inscription : 16/01/10, 22:47

Message non lupar dodo » 15/06/10, 10:04

dedeleco a écrit :Dans l'isolation sans évaluation du bilan, si on a un peu de mal avec les calculs, on fait souvent par mimétisme des voisins et ce n'est pas l'essentiel à faire pour gagner en isolation, voire quasiment inutile, avec les démarcheurs qui racontent un peu n'importe quoi et qui cachent des points essentiels, cherchant à vendre leur marchandise qui leur rapporte beaucoup d'argent, en ne se préoccupant pas des besoins réels du client !!!!
Combien dépensez vous en chauffage par an ?
Quelles sont les surfaces, que vous avez des murs, pignons, planchers, fenêtres, 7cm d'isolant (placoplâtre?) correspond aux années 80 à 90, ??? C'était pour électrique ou gaz???
L'essentiel, avant calculs est de repérer les défauts graves d'isolation, sous toiture abîmée ou humide peu accessible, ponts thermiques, fuites, et d'avoir une isolation uniforme sans trous, véritables fuites thermiques etc...!!!!!
Si tout est isolé à 30cm (plutôt à l'extérieur des murs)) vous gagnez 30/7 =4 fois, soit division par 4 des dépenses de chauffage et vos combles seuls de 15 à 30cm, font gagner que 5 à 6 % suivant le calcul fait pour 4cm d'isolant en remplaçant 4 par 7 !! Les doubles vitrages font gagner 7% sauf cas particulier avec grandes baies !!


ha mon avis rien que l'escalier escamotable c'est déjà un super pont thermique.


bref c'est vraiment pas simple quand on est pas du métier, surtout quand on a une maison qui est déjà isolé mais pas suffissament. :frown:

http://www.econologie.com/forums/conseils-isolation-plancher-de-combles-t9271.html
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 15/06/10, 12:47

bref c'est vraiment pas simple quand on est pas du métier, surtout quand on a une maison qui est déjà isolé mais pas suffissament

Il n' y a pas le choix, on apprend l'essentiel pour se repérer et comprendre, sinon on est à la merci des vendeurs et de leurs baratins, qui cherchent à vendre ce qui leur rapporte, sans se soucier du client, valable dans tout domaine, maison, voiture, banque, ordinateur, etc.. , surtout dans notre société qui cherche le rendement max à court terme en utilisant la psychologie humaine !!!

Il faut trouver les points faibles de votre isolation.
En premier lieu, comme point de repère, combien dépensez vous par an en chauffage, pour surface habitable, maison de quelle année, électrique, pour résumer la situation.
Vous avez marqué que vous arriviez difficilement à 18°C? Donc vous avez des fuites, où?
Isolez la trappe de l'escalier escamotable avec 15cm de laine amovible ou du polystyrène moins nocif.
Cherchez sous les parties en pente du toit inaccessibles en bordure des combles en soulevant les tuiles sur le toit les parties avec laine de verre avachie ou enlevée ou humide (tuile félée?), etc..,.
Je parle de mon expérience personnelle, il est indispensable de pouvoir aller sur son toit et d'inspecter chaque tuile et la laine dessous !!!!!!!. Bien plus que de doubler l'isolation de la partie accessible des combles de 15 à 30cm !!
0 x


Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45047
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 158
Contact :

Message non lupar Christophe » 15/06/10, 12:50

Pour répondre un peu à la question initiale, je pense que le prix est bon...si le travail est bien fait évidement et qu'il n'y a pas de coûts cachés!

Ah mince j'avais pas fait le rapprochement avec l'autre sujet de dodo: http://www.econologie.com/forums/conseils-i ... t9271.html
0 x
scince
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 09/06/10, 21:09
Localisation : Vendée

Message non lupar scince » 15/06/10, 22:59

dedeleco a écrit :C'était pour électrique ou gaz???


Ca mine de rien c'est une bonne question !!! à lier avec l'année de construction de la maison !!!

dedeleco a écrit :laine amovible ou du polystyrène moins nocif


Ca par contre ca me surprend, moins nocif à la pose peut etre ? tu peut m'en apprendre plus

scince toujours trop curieux
0 x
dodo
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 353
Inscription : 16/01/10, 22:47

Message non lupar dodo » 16/06/10, 07:36

l'année est de 1978 pour 110 m2, oui il y a bien des courant d'air on a coupé la vmc nous verrons bien maintenant et c'est du electrique il faut compté 1500 euros par an.

je vais faire faire une thermographie afin de voir ou sont les perte de chaleur, voir si l'isolation des combles est judicieuse car elle date quand même de 30 ans.
0 x
dodo
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 353
Inscription : 16/01/10, 22:47

Message non lupar dodo » 22/06/10, 10:10

Christophe a écrit :Pour répondre un peu à la question initiale, je pense que le prix est bon...si le travail est bien fait évidement et qu'il n'y a pas de coûts cachés!

Ah mince j'avais pas fait le rapprochement avec l'autre sujet de dodo: http://www.econologie.com/forums/conseils-i ... t9271.html


finalement ce n'est pas 50 m2 mais juste 36 m2
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 22/06/10, 13:52

dedeleco a écrit:
laine amovible ou du polystyrène moins nocif


Ca par contre ca me surprend, moins nocif à la pose peut etre ? tu peut m'en apprendre plus

oui à la pose mais derrière du placoplâtre le polystyrène est vraiment peu nocif, beaucoup moins que les meubles en bois agglomérés qui puent le formaldéhyde et que nous possédons tous !!!!.
Sauf en cas d'incendie intense, mais le polyuréthane me paraît pareil dans ce cas.

quelques références :
http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/ ... /Visu.html
http://www.isolation-chanvre-vendee.com ... olants.php
http://www.commentfaiton.com/fiche/voir ... ler-un-sol
déchets radioactifs dans la laine de verre Isover
http://www.thermofloc-benelux.com/forum ... isover.php

http://www.thermofloc-benelux.com/forum ... igenes.php

Astuces et mises en garde

* La partie brune de la laine de verre doit être vers le haut. Si vous la poser à l'envers elle ne vous sera d'aucune utilité.

Demandez à être aider pour positionner l'isolant dans les endroits difficiles.
* La laine de verre coupe et irrite la peau. Couvrez-vous donc bien (t-shirt manche longue et pantalon) avant toute manipulation et mettez des gants.

La poussière dégagée par la laine de verre est très volatile et nocive pour les voies respiratoires, vous devez en permanence porter un masque et des lunettes quand vous la manipulez.


Cependant les poseurs ne font cela que très rarement !!!
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Achats et ventes immobilières, diagnostics DPE et environnement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités