Les flux pétroliers 1973 à 1984

Partagez cet article avec vos amis:

Les flux et échanges pétroliers de 1973 à 2004.

Mots clés : carte, energie, pétrole, pétroliers, flux, bateaux, quantités, provenance, pipeline, oléoduc, Moyen-Orient, Europe, USA, Amérique

Voici quelques cartes montrant l’évolution des flux pétroliers des 30 dernières années. Pour chaque carte nous ferons quelques brêves analyses. Des analyses plus précises peuvent être faites par simple observation des cartes.

1) La situation en 1973

a) La carte


Cliquez pour agrandir

b) Analyses

Répartitions des productions en millions de Tonnes et % :
– Moyen Orient : 989 (63,26%)
– Afrique de l’Ouest : 106 (6,78%)
– Afrique du Nord : 163 (10,43%)
– Amérique Latine : 187,5 (12%)
– Indonésie : 69 (4,41%)
– URSS : 49 (3,13%)

Total : 1563,5 Millions de Tonnes soit 12 311 Millions de barils soit 33 Millions de barils par jours.

En 1973, la dépendance du monde, notamment de l’Europe, au Moyen-Orient est quasi totale sauf pour l’Amérique du Nord.

En effet, on s’étonnera des très faibles importations de brut arabes vers les USA et le Canada ( à peine 20 Millions de Tonnes soit 7,3% de leurs importations ). Les productions nationales devaient, encore à l’époque, compenser la demande américaine.

La zone dont dépend le plus les USA sont l’Amérique centrale et latine (57 % de leurs importations). Ceci explique sans doute, en partie, les fortes implications et mains mise des gouvernements américains durant ces décennies sur ces pays.

On notera également que le canal de Suez n’est pas ouvert aux transits pétroliers et pour cause : « Après la guerre des Six Jours de 1967, le canal resta fermé jusqu’en 1975, une force de maintien de la paix de l’ONU restant sur place jusqu’en 1974. »

2) La situation en 1984

a) La carte


Cliquez pour agrandir

b) Analyses

Répartitions des productions en millions de Tonnes et % :
– Moyen Orient : 489 (42,26%)
– Afrique de l’Ouest : 83 (7,22%)
– Afrique du Nord : 114 (10%)
– Amérique Latine : 202 (17,57%)
– Indonésie : 79 (6,87%)
– URSS : 126 (10,96%)
– Europe de l’Ouest : 42 (3,65%)
– Chine : 15 (1,3%)

Total : 1150 Millions de Tonnes soit 9055 Millions de barils soit 24,8 Millions de barils par jours.

Entre 1973 et 1984, la production mondiale a diminué de 25% environ. Ceci est directement lié à l’explosion des prix. Voir l’historique des prix du pétrole.

Les exportations du Moyen-Orient ont chuté de plus de 50% et pour cause : création de l’OPEP et ses quotas, crise iranienne et surtout augmentations des coûts pétroliers.

A part ce fait, il n’y a pas de changements notables dans la production mondiale. Deux nouvelles zones de productions apparaissent : la Mer du Nord et la Chine. Étrangement la Mer du Nord exporte les 3/4 de sa production en Amérique du Nord qui reste toujours aussi indépendante du pétrole arabe qu’en 1973.

Les flux mondiaux de Pétrole en 1998, 2001 et 2004

En savoir plus et sources :
Forum énergies, géopolitique et pétrole
– Marché et consommation pétrolière mondiale
Site de cartographie de Sciences Po
Base de données cartographique de Sience Po

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *