La Floride attend Jeanne

Partagez cet article avec vos amis:

MIAMI (Reuters) – Plusieurs centaines de milliers de personnes vivant sur la côte Est de la Floride ont reçu la consigne de quitter leur maison en prévision de l’arrivée de la tempête Jeanne.

La dépression, qui a dévasté Haïti le week-end dernier, est attendue dans la nuit de samedi à dimanche sur les côtes de Floride, qui s’apprête à subir sa quatrième tempête majeure depuis le début de la saison des cyclones.

A 03h00 GMT, le centre de la tempête Jeanne était localisé à 220 kilomètres à l’est de l’île de Grand Abaco, dans les Bahamas, et se déplaçait vers l’ouest en parcourant une vingtaine de kilomètres par heure.

Jeanne, devenue ouragan après son passage sur Haïti, a fait près de 1.200 morts et autant de disparus dans ce pays, le plus pauvre d’Amérique.

Selon les prévisionnistes météo, Jeanne devrait gagner en puissance et passer de la deuxième à la troisième catégorie de l’échelle de Saffir-Simpson avant d’atteindre la côte américaine.

La Floride, où vivent 17 millions d’habitants, est encore sous le choc du passage des cyclones Charley, Frances et Ivan, dont les dégâts matériels se calculent en milliards de dollars.

D’après le Centre national des ouragans, cet Etat du sud des Etats-Unis n’a jamais subi quatre épisodes de ce type en une seule saison depuis l’introduction d’un système d’archivage de la météo, en 1851.

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *