Eurovignette, une taxe plus juste

Partagez cet article avec vos amis:

Le Parlement adopte la taxation des poids lourds sur les réseaux transeuropéens.

C’est sans surprise que le Parlement européen a adopté, en deuxième lecture, le projet de directive «eurovignette» qui lui était soumis jeudi à Strasbourg.

Un texte qui concerne la taxation de tous les véhicules utilitaires empruntant les réseaux routiers transeuropéens et qui devrait être validé sans modification substantielle par le Conseil des ministres des transports. «Cette taxe ne va pas s’ajouter aux autres mais remplacer la taxe annuelle», précise l’eurodéputé belge Mathieu Grosch (Parti populaire européen, démocrates-chrétiens), qui insiste sur le fait que celle-ci devrait être plus «juste». Déterminée en fonction des km parcourus et non du cylindrage, elle correspondra mieux au principe de l’utilisateur/ pollueur-payeur, et ce d’autant plus que le texte prévoit une variation du taux de péage en fonction de l’émission de particules nocives. «Plus le véhicule sera propre et plus la taxe diminuera!», commente Mathieu Grosch. Autre question sensible: celle de la destination des fonds récoltés, une matière sur laquelle les Etats sont particulièrement jaloux de leurs prérogatives. A ce niveau, le Parlement en reste à une recommandation globale qui demande que les recettes soient affectées à «l’amélioration de la mobilité» afin d’éviter que l’argent soit transféré sur des postes qui n’auraient rien à voir avec les transports.



Lire la suite

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *