Eubionet 3, réseau européen de développement de la biomasse énergie

Partagez cet article avec vos amis:

Le réseau européen « biomasse-énergie » se poursuit via EUBIONET III

Après deux premiers volets productifs (2002-2008), le réseau européen « biomasse-énergie » se poursuit au travers du projet EUBIONET III. Financé principalement par l’Union Européenne, dans le cadre du programme EIE (« Energie Intelligente – Europe »), le projet a débuté en septembre 2008, pour une durée de 3 ans. Coordonné par VTT Processes, Centre technique de recherches finlandais multidisciplinaire, le projet regroupe 19 organisations partenaires, nationales et européennes (AEBIOM – Association Européenne de la Biomasse, CEPI – Confédération de l’Industrie du Papier en Europe, CRA-W – Centre wallon de Recherches agronomiques pour la Belgique,
etc.).

Visant à accroître l’utilisation de la biomasse comme source de production d’énergie en Europe, l’esprit du projet EUBIONET III peut être résumé au travers des objectifs principaux suivants:

  • Identifier les différents freins au marché des biocombustibles solides et liquides et proposer des solutions
  • Analyser les programmes nationaux traitant des biocombustibles
  • Analyser la disponibilité en matières premières dans les différents pays membres, principalement les sous-produits résultant de la transformation industrielle et la biomasse d’origine agricole
  • Etudier les facteurs constitutifs des prix des biocombustibles
  • Promouvoir le marché européen des biocombustibles pour assurer l’adéquation entre l’offre et la demande
  • Assurer la disponibilité des matières premières pour les différents secteurs (bioénergies, industrie du bois, secteur agricole) à hauteur des besoins et à des prix raisonnables
  • Proposer des projets de certification européenne, en partenariat avec les acteurs de la filière
  • Promouvoir l’utilisation des biocombustibles par une sensibilisation
    adéquate des utilisateurs potentiels.

Les objectifs seront atteints par la réalisation de 6 grandes tâches représentant différentes facettes du caractère durable du marché des bioénergies. Deux tâches supplémentaires consisteront à coordonner le projet et à diffuser les résultats auprès des acteurs concernés.

Le projet se veut en effet interactif avec l’ensemble des filières bioénergies. Des groupes cibles ont par conséquent été identifiés (producteurs, marchands, associations, etc.) à différentes échelles en Europe. Ils seront sollicités dans le cadre de conférences, interviews ou tables rondes, pour consultation et avis. Ils seront également régulièrement informés des résultats du projet. Au final, c’est donc tout un réseau européen interdisciplinaire qui verra le jour dans le domaine de la valorisation énergétique de la biomasse.

Contexte général du projet, le programme EIE

Le programme EIE, « Energie intelligente – Europe », représente l’initiative la plus importante de l’Union Européenne en faveur d’une utilisation efficace de l’énergie et de l’emploi des énergies renouvelables.

Le second volet du programme s’étale de 2007 à 2013. Durant cette période de 7 ans, 730 millions d’euros seront alloués pour des actions destinées à accroître la part de l’énergie produite à partir de sources d’énergie renouvelables et à améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’énergie.

Le programme EIE se répartit dans 4 domaines d’action :

  • efficacité énergétique et utilisation rationnelle de l’énergie (actions « SAVE »)
  • énergies renouvelables (« ALTENER »)
  • énergie et transports (« STEER »)
  • coopération avec les pays en développement (« COOPENER »).

Le projet EUBIONET III se situe dans le domaine des actions « ALTENER ». Celles-ci contribuent à accroître sensiblement l’utilisation des sources d’énergie renouvelables et à assurer le caractère
durable de leur marché.

D’après: ValBioMag et EIE

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *