Étude technique et essais comparatifs sur les isolants minces

Partagez cet article avec vos amis:

Étude technique et essais comparatifs sur les isolants minces. Performances thermiques initiales de Produits Minces Réfléchissants (PMR)

Edition du CSTC, Centre Scientifique et Technique de la Construction.

Contexte et étendue de l’étude

Le CSTC ainsi que d’autres organismes, dont les pouvoirs publics, sont aujourd’hui confrontés à des demandes d’information en nombre croissant concernant les produits appelés communément « produits minces réfléchissants » (PMR). Les pouvoirs publics, partenaires de cette étude, souhaitent des clarifications quant aux caractéristiques de ce type de produit, notamment en vue de l’application de la réglementation thermique en vigueur dans chaque Région du pays.
Une des missions du CSTC étant d’effectuer les recherches scientifiques et technologiques permettant d’informer au mieux le secteur de la construction de l’évolution des matériaux et techniques de mise en oeuvre, le CSTC a été amené à proposer une étude sur les performances thermiques des PMR.

L’étude a permis de déterminer les performances thermiques de plusieurs de ces produits, principalement sur la base d’une campagne de mesures réalisées à la station expérimentale du CSTC.

Un produit mince réfléchissant est constitué, dans sa partie centrale, d’une mince couche de matériau (mousse plastique, film de polyéthylène emprisonnant des bulles d’air ou une matière fibreuse) recouverte sur une ou deux faces de feuilles réfléchissantes (feuilles d’aluminium ou films aluminisés). Certains produits sont de type multicouche, les couches étant séparées par des feuilles réfléchissantes intermédiaires. L’épaisseur totale est généralement comprise entre 5 et 30 mm.
Seules les performances thermiques des produits en période hivernale ont été étudiées.

Les performances solaires (e.a. facteur solaire) de structures pourvues de PMR n’ont pas été considérées, pas plus que les autres caractéristiques, telles que la résistance à la diffusion de vapeur d’eau, l’isolation acoustique ou la réaction au feu.

Les performances thermiques ont été mesurées sur les produits dans leur état initial, c’est à dire tels qu’ils ont été fournis par les fabricants, et posés de façon idéale.

L’influence des conditions d’utilisation et de mise en oeuvre sur les performances thermiques des produits ainsi que l’effet de la dégradation possible des propriétés thermiques dans le temps n’ont pas été étudiés.

La méthodologie générale de l’étude ainsi qu’une proposition de procédure d’essai ont été présentées aux différents partenaires et ont été discutées avant le début de la campagne de mesures. Chaque partenaire (pouvoirs publics, experts scientifiques et fabricants) a eu la possibilité de formuler ses remarques. Celles-ci ont été intégrées dans le programme de travail lorsqu’elles ont fait l’objet d’un accord unanime entre les partenaires scientifiques de l’étude (les deux experts scientifiques et le CSTC).

La méthodologie retenue consistait à déterminer les performances thermiques des PMR, d’une part, sur la base de mesures en laboratoire (dans des conditions aux limites stationnaires) et, d’autre part, sur la base de mesures réalisées dans des cellules d’essai soumises à des conditions extérieures réelles (régime par essence non stationnaire). Les résultats de ces deux types de mesures ont été comparés entre eux ainsi qu’à des résultats de calculs réalisés conformément aux normes en vigueur.

L’annexe 2 (p. 35) fournit un aperçu général du planning de l’étude (tenue des principales réunions, périodes des essais, …).

En savoir plus: isoler avec une lame d’air? et lire les isolants minces sont-ils une solution d’isolation acceptable ?

Télécharger le fichier (une inscription à la Newsletter peut être requise): Etude technique et essais comparatifs sur les isolants minces

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *