Ethanol de cellulose: utilisation des enzymes des termites

Partagez cet article avec vos amis:

Des termites à la pompe?

La deuxième génération de biocarburants devrait permettre de produire du bioéthanol à partir de matériaux lignocellulosiques notamment par hydrolyse enzymatique.

Des chercheurs de l’université de Floride ont recherché de nouveaux types d’enzymes chez des agents bien connus de la dégradation du bois, les termites. Ils ont ainsi sondé l’intestin de ces insectes et analysé le « digestome », soit l’ensemble des gènes appartenant aux insectes et à leurs symbiotes bactériens impliqués dans la digestion.

Les premiers résultats ont permis d’identifier des enzymes intéressantes pour la production d’éthanol. En outre, les chercheurs ont montré que la digestion de la cellulose s’effectue en deux étapes.

Les enzymes des termites digèrent partiellement le bois puis les enzymes secrétées par les bactéries prennent le relais.

Source: NouvelObs, 11/08.

En savoir plus: les biocarburants lignocellulosiques dits de 2ieme génération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *