Essais et calcul du COP réel d’une climatisation réversible Airton

Partagez cet article avec vos amis:

Essais et tests de performances sur une climatisation réversible

Les pompes à chaleur réversibles Inverter sont « à la mode », beaucoup sont installées soit pour le mode climatiseur soit pour le mode chauffage, soit les 2.

Quelles sont les performances réelles d’une pompe à chaleur 1er prix (549 euros + kit de raccordement)?

Climatiseur Inverter Airton

Nous avons tenté de le savoir en estimant le COP instantané d’un modèle Inverter Airton.

Climatiseur Inverter Airton

La batterie extérieure de cette climatisation est située dans une serre exposée plein EST. Débat sur l’intérêt du placement de l’unité extérieure d’une climatisation dans une serre.

Mesures

Conditions de mesures

T° extérieure (dans la serre) : 36°C / 48% RH

T° intérieure : 25.2°C

Consigne de température de la clim: 32°C (max pour éviter les régulations)

Surface de soufflage de la clim : 0.0536 m²

Prince des mesures

Principe: on estime la puissance de l’air soufflé par la clim en mesurant débit et températures.

Mesures réalisées grâce à cet anémomètre qui donne la vitesse et T° instantanée du flux d’air.

Anémomètre de poche

Protocole: je mesure 4 points le long de la soufflante, le plus perpendiculairement possible par rapport au flux, je note T° et km/h à chaque point.

La T° doit se stabiliser donc je mesure 1 minute après avoir déplacé l’anémomètre.

On fait les moyennes de ces 4 points et on obtient une mesure de débit volumique et T° « chaude ».

Je corrige le débit volumique avec la masse volumique de l’air (qui varie fortement entre 25° et 40°C) pour obtenir le débit massique d’air.

Avec la T° intérieure, on fait un bilan thermique et on obtient la puissance de chauffe restituée.

Je mesure la Puissance électrique consommée grâce à un wattmètre sur prise

On obtient le COP en divisant les 2!

Mesures (réalisées à 10 minutes d’intervalle en commençant à T=10 min et dans l’ordre chronologique)

Mesure 1:

Pu = 1032W

T° intérieure = 25.2°C
T° chaude = 33.38°C
Vitesse soufflante = 4.72 m/s
Débit volumique = 0.2527 m3/s
Masse volumique à 32.5°C = 1.155 kg/m3
( d’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Masse_volumique_de_l%27air )
Débit massique = 0.2919 kg/s
Cp air = 1004 J/kg.°C

Puissance restituée = 2396 W

COP = 2.32

Mesure 2:

Pu = 950W

T° intérieure = 25.2°C
T° chaude = 36°C
Vitesse soufflante = 4.35 m/s
Débit volumique = 0.2330 m3/s
Masse volumique à 35°C = 1.146 kg/m3

Débit massique = 0.2670 kg/s
Cp air = 1004 J/kg.°C

Puissance restituée = 2889 W

COP = 3.04

Mesure 3:

Pu = 650W

T° intérieure = 25.2°C
T° chaude = 39.4°C
Vitesse soufflante = 4.19 m/s
Débit volumique = 0.2245 m3/s
Masse volumique à 40°C = 1.127 kg/m3
Débit massique = 0.2530 kg/s
Cp air = 1004 J/kg.°C

Puissance restituée = 3593 W

COP = 5.53

Conclusion

Le dernier COP mesuré dépasse largement les 4 attendu, l’intérêt de placer l’unité extérieure dans une pièce chaude est donc confirmé. Plus d’analyses dans le lien ci dessous.

En savoir plus: débat sur le COP réel d’une climatisation Airton

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *