L’éolien aux USA

Partagez cet article avec vos amis:

L’éolien représente encore une faible part de la production d’énergie électrique américaine (0,3%) mais ce secteur a connu entre 1999 et 2003 une importante progression (+28%). En 2004, les centrales éoliennes ont ainsi alimenté 1,6 millions de foyers en électricité, selon l’American Wind Energy Association. Cependant le développement de cette énergie renouvelable pose paradoxalement certains problèmes écologiques. Dans la région d’Altamont Pass, en Californie, les turbines de l’un des plus vieux parcs éoliens aux Etats-Unis (en fonction depuis vingt ans) sont officiellement responsables chaque année de la mort de quelques 4700 oiseaux. L’installation coupe en effet une route de migration des oiseaux et se situe à proximité de l’un des habitats d’aigles royaux les plus densément peuplés. En août dernier, une commission californienne, estimant les dégâts plus graves que prévus, a émis différentes recommandations techniques afin de remédier à la situation. Il s’agirait pour les exploitants de remplacer, à l’écart des sites sensibles, les anciennes turbines par un plus petit nombre de nouvelles (environ 5 fois moins), plus performantes et deux fois hautes afin d’éviter le contact entre les pâles et les volatiles. Les défenseurs de l’environnement réclament l’attribution de licences d’exploitation de trois ans, renouvelables uniquement si des efforts sont consentis dans le bon sens. Les compagnies de leur côté proposent des permis d’au moins 13 ans, sans calendrier fixe pour réaliser les aménagements nécessaires, principalement en raison du coût de l’opération.

USAT 05/01/2005 (Wind turbines taking toll on birds of prey)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *