L’énergie et les problèmes du pétrole

Partagez cet article avec vos amis:

L’énergie aujourd’hui

Les immenses progrès que l’humanité a connu durant les 2 derniers siècles n’auraient jamais eu lieu sans la découverte d’une source d’énergie remarquable. Cette source est celle issue de la combustion des énergies fossiles. Elle présente de nombreux avantages: peu coûteuse, hautement énergétique et surtout abondante et facilement exploitable ( facilités de transport notamment )

Ainsi, les energies fossiles ont énormément contribué à l’amélioration de la productivité des industries et du confort des populations occidentales. Elles ont aussi permis la naissance de nouveaux secteurs d’activités chimiques trés actifs et mené à l’élaboration de produits ou de procédés inimaginables et inconcevables sans pétrole.

Le développement et le progrès sont intimement liées à l’utilisation de ces énergies fossiles. Si bien que, aujourd’hui, plus aucun pays industrialisé ne peut se passer de pétrole, forme la plus courante des énergies fossiles et trés justement appelé l’or noir.

Toute l’économie mondiale repose sur l’utilisation du pétrole et tous les procédés industiels utilisent directement ou indirectement cette forme d’énergie. Le nucléaire et le gaz naturel représentent des alternatives énergétiques interressantes sur certains points mais ils ne pourraient pas remplacer intégralement le pétrole. Les transports, par exemple, utiliseront encore pour quelques dizaines, d’années du pétrole (directement ou indirectement)

Evidemment compte tenu des dévelopements industriels et démographiques la consommation d’énergie mondiale est en constante augmentation. Ainsi si la consommation mondiale annuelle était de 2 Gtep (Gigatonnes equivalent pétrole) en 1950, elle est actuellement d’environ 8 Gtep. Les spécialistes du Conseil Mondial de l’Energie estiment qu’elle sera comprise entre 10 et 15 Gtp en 2020.

Note : 1 Gtep = 1 Milliard de tonnes equivalent de pétrole = 4 exajoules (4×10^16 Joules) = 40 millions de millards de joules = 10 millions de milliards de calories environ.

Les 2 utilisations du pétrole

Il faut distinguer 2 sortes d’utilisations du pétrole. L’utilisation sous la forme d’énergie, on parle de pétrole énergétique et celle sous la forme, plus noble, de matière première destinée à fabriquer un produit, on parle de pétrole procédé.

Le pétrole énergétique : c’est le pétrole dont la combustion fournie une énergie thermique. Cette énergie peut être convertie en énergie mécanique dans les moteurs thermiques ( alternatif, turbine à gaz…). Sauf exception, ces moteurs demandent, suivant leur technologie, un raffinage préalable du pétrole , pour obtenir un composé plus léger que le pétrole brut.

Le pétrole énergétique représente environ 85% de la masse de pétrole consommé.

Le pétrole procédé : ce sont les produits dérivés du pétrole par procédés chimiques. Ces produits sont innombrables et touchent presque tous les domaines de l’activité humaine. Ces domaines d’activités qui ne peuvent absolument pas se passer de pétrole et leurs produits sont omniprésents dans notre vie quotidienne. Pour preuve: regardez autour de vous et enlevez tout ce qui n’a pas été réalisé grâce au pétrole: la quasi totalité des plastiques, les encres d’imprimerie, les peintures… sans ce pétrole procédé tout deviendrait bien vide et notre paysage quotidien serait bien différent…

Le pétrole procédé représente environ 15% de la masse de pétrole consommé mais certains produit sont les résidus lourds issus du raffinage de pétrole énergétique.

Une mauvaise utilisation du pétrole énergétique

Le pétrole est donc une fantastique matière premiere omniprésente dans l’industrie sous forme énergétique ou procédé. Malheureusement les ressources pétrolières ne sont pas inépuisables et la combustion du pétrole énergétique présente l’inconvénient majeur d’être fortement polluante. De plus la plupart des procédés de combustion ( pour transformation en énergié mécanique ) du pétrole ont un rendement faible (inférieur à 30% !). Ceci signifie qu’une forte proportion de pétrole est gâchée.

Vous trouverez plus de détails sur la mauvaise utilisation du pétrole énergétique et ses consequences :

– Le gaspillage de l’énergie et l’épuisement des resources
– la pollutions directe et indirecte liées à l’utilisation du pétrole : chiffres et conséquences

Les mesures à prendre : vers une rationnalisation des ressources

Les resources pétrolières s’epuisent, le pétrole extrait est gaché et son utilisation est fortement polluante.
Il devient à présent nécessaire d’une part d’augmenter l’efficacité des procédés industriels utilisant du pétrole énergétique et d’autre part diminuer leur rejets polluants.

Ceci dans le but de rationaliser les ressources planétaires qui sont l’énergie et l’environnement.

Ceci ne passera que par le développement d’inventions et d’innovation permettant d’augmenter l’efficacité énergétique de nos moyens de conversion de l’énergie même si ceci doit créer un manque à gagner pour les lobbies en place !! Vous trouverez sur ce site différentes innovations qui pourraient faire évoluer les choses.

Les conséquences de telles décisions politiques…

En plus de des gains environnementaux non chiffrables ici, développer de telles inventions et augmenter l’efficacité des systèmes de conversion d’énergie permettrait de :

– augmenter les ressources énergétiques planétaires en baissant la consommation d’énergie brute.

– de fournir une énergie utile moins chère donc accessible aux populations les plus pauvres mais aussi à celles en passe de connaitre un « boom » économique et industriel (Chine et Inde).

– de maintenir constant le prix de l’énergie pétrolifère (au sens énergie utile) malgré la hausse de la demande et la baisse future de l’offre issue de l’épuisement des ressources.

– de mettre aux futures normes anti-pollution les industriels pour un coût (au kW installé et au kWh produit) trés faible en comparaison d’autres solution d’énergies « propres ».

– de poser moins de problèmes de futurs sur-coûts aux industries utilisant du pétrole procédé en augmentant la durée d’exploitation des ressources actuelles.

Un exemple de ces invention est l’injection d’eau dans les moteurs thermiques.

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *