Emmanuel Giboulot au tribunal: l’obligation de pollution aux pesticides?

Partagez cet article avec vos amis:

E. Giboulot est un viticulteur bio qui a refusé d’utiliser un pesticide qu’il considère dangereux pour la santé et l’environnement, le 24 février il est convoqué au tribunal correctionnel avec une peine encourue de 6 mois de prison et 30 000 euros d’amende !!

Tout l’agriculture « raisonnée » peut ainsi être condamnée par jurisprudence…pour « non pollution » !


Le cas est expliqué en détail par l’auteur même ici avec une pétition à signer

Déclaration de soutien à Emmanuel Giboulot

Cher Emmanuel Giboulot,

Vous pouvez compter sur notre soutien sans faille dans l’épreuve que vous traversez.

J’estime que, au vu du contexte, il est absurde que vous soyez aujourd’hui convoqué devant le tribunal correctionnel.

C’est pourquoi je tiens à vous faire savoir que nous sommes des centaines de milliers à vous soutenir, et à encourager notre entourage à faire de même.

Permettez-moi de vous souhaiter, à vous et à votre famille, de surmonter cette épreuve avec sérénité. Soyez fier du bel exemple que vous donnez à tous les agriculteurs de France – biologiques ou conventionnels – et à tous les citoyens, et de votre attitude responsable face aux menaces qui pèsent aujourd’hui sur les abeilles.

C’est notre conviction totale, et j’espère que les milliers de lettres de soutien comme la mienne que vous recevrez vous apporteront le réconfort que vous méritez. C’est la moindre des choses dans un pays qui a un tel patrimoine environnemental à protéger, et où pourtant la biodiversité est si gravement menacée.

Solidairement,

Débat sur les forums: le cas Emmanuel Giboulot fera-t-il jurisprudence?

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *