Elie Cohen, le nouvel age du capitalisme

Partagez cet article avec vos amis:

par Elie Cohen. 408 pages. Editeur : Fayard (12 octobre 2005)

le nouvel age capitalisme elie cohen

Présentation

Il y a une énigme du capitalisme contemporain. Comment expliquer que le plus grand krach boursier que nous ayons connu depuis 1929, l’éclatement de la bulle Internet, n’ait eu aucun des effets habituels sur l’économie générale ? Pourquoi les faillites frauduleuses d’Enron et de Worldcom n’ont-elles pas freiné la diffusion à l’échelle planétaire du capitalisme financier à l’américaine ? Pour comprendre les nouvelles logiques à l’œuvre, Elie Cohen a choisi d’analyser la montée en puissance et la chute de deux entreprises emblématiques des années 1990: Enron et Vivendi. Loin d’engager la seule responsabilité de leurs impétueux promoteurs, ces deux échecs révèlent, plus profondément, le rôle des marchés financiers dans la détermination des stratégies industrielles. Extrêmement réactive, la finance de marché réduit les risques en les diffusant et les aggrave en favorisant la spéculation. Ce livre analyse la formation de mythes de marché, de bulles spéculatives, de modes de gestion, il dépeint l’univers des acteurs de cette industrie du risque (analystes, auditeurs, évaluateurs) et rend compte d’un système où l’erreur collective est préférée à la rupture du consensus. Comment réguler les marchés financiers sans entraver la capacité d’innovation ? Comment prévenir l’arbitrage entre régulations dans le nouvel âge du capitalisme? Tels sont les problèmes auxquels sont confrontés nos gouvernements et les grandes institutions financières internationales, des questions auxquelles Elie Cohen répond avec clarté et brio.

Biographie de l’auteur

Elie Cohen est économiste, directeur de recherche au CNRS et à la Fondation nationale des sciences politiques. Il est notamment l’auteur du Colbertisme « high tech » (1992), de La Tentation hexagonale (1996) et de L’Ordre économique mondial (2001).

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *