Economie d’énergie dans les institutions publiques et politiques

Partagez cet article avec vos amis:

Vous le savez et le voyez tous, le developpement durable est à la « mode », mode que nous espérons « durable » évidement.

Cette tendance concerne aussi bien l’échelle nationale, que régionale et même communale. « Tout le monde » incite donc à faire des économies d’énergie…aux citoyens.

Dans ces conditions une chose peut choquer: l’équipement (énergétique) lamentable de certains batiments et édifices publics.

Observez votre mairie, vos écoles, vos lycées…si la construction n’est pas moderne, ce qui est souvent le cas, ce sont souvent des gouffres à énergie.

Nous ne pensons même pas ici à des équipements en énergies renouvelables mais de la gabegie d’argent public que sont les dépenses énergétiques publiques. Nous ne citerons que 2 critères simples: les chassis et l’éclairage.

  • Dans énormément de cas il s’agit encore de simples vitrages, désormais « interdit » dans les constructions neuves
  • Les ampoules économiques sont assez rares bien que les néons soient tout de même assez fréquents dans certaines institutions

Evidement toutes les grandes villes vous montreront quelques batiments « neufs » à basse consommation d’énergie et toutes les régions vous montreront et vous feront visiter avec plaisir (surtout quand il y a des journalistes) une chaufferie publique au bois ou un grand projet biogaz ou solaire.

Evidement…ca donne une bonne image politique mais le quotidien est bien moins vert!

Exemple pratique: le nouveau batiment du conseil régional Alsace est donné par les médias pour être un batiment « semi » bio climatique.

conseil regional alsace

Néanmoins, il y a encore en fonctionnement une large majorité de batiments désués et obsolètes énergétiquement qui renderait dingue n’importe quel consultant en diagnostic énergie, à commencer par l’éducation nationale!

Les gouvernements et décideurs politiques qui prônent haut et clair aux particuliers d’investir devraient peut être commencer à montrer l’exemple non? Nous ne parlons pas de la construction de batiments neuf mais de gestes simples (que coute l’achat d’ampoules à économies d’énergie?) et de rénovation. C’est à dire la mise aux normes énergétiques actuelles (RT2005) en réhabilitant les batiments en fonction…

D’un autre coté, ce sont nos impôts qui payent leur pertes énergétiques donc tant que l’équilibre financier est maintenu à quoi bon de réduire les charges publiques? Bien au contraire cela légitimiserait une réduction d’impôts.

En cette période électorale, il est peut être encore temps d’interpeller quelques candidats à ce propos…Pensez-y!

En discuter sur les forums: Institutions: batiments publics et économies d’énergies

ps: si certains décideurs lisaient, par hasard, cette nouvelle, sachez que nous serions très heureux de vous faire une offre spéciale sur notre gamme d’ampoules à économie d’énergie Megaman. Pour ceci contactez nous via notre boutique.

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *