Durites et raccordement au moteur à injection d’eau

Partagez cet article avec vos amis:

Comment faire un dopage à l’eau Gillier Pantone? Les durites et raccords

Cette page fait partie du dossier d’aide à la réalisation d’un dopage à l’eau Gillier Pantone.

La description se reporte à ce plan:

plan moteur à dopage à l'eau gillier pantone
Cliquez pour agrandir
Conduites et raccords

1) La sortie du réacteur doit se faire avec un conduit résistant à la chaleur cela peut atteindre 300°C mais normalement cela se situe au alentour de 100°C.

2) La longueur de ce conduit est moins critique que celui entre le bulleur et le réacteur qui doit etre le plus court possible. Ce conduit doit avoir le même diamètre que celui entrée pour éviter les restrictions.

3) Les conduits peuvent être en n’importe quel matériaux, même le conduit de sortie pourrait etre isolé du moins d’un côté il peut etre aussi en tuyau hydraulique pourvu qu’il résiste à la chaleur et que la dépression ne l’écrase pas. Beaucoup de montage utilisent du cuivre parce que cela se plie bien et cela ne coute pas (trop) chère et disponible partout.

4) Evidement, tout la ligne du système : bulleur-réacteur-conduit doit être parfaitement étanche, et ceci particulièrement à la sortie du réacteur. Ce conduit débouche dans un venturi placé sur l’admission du moteur.

Raccordement au moteur

Discussion sur le venturi

1) Un venturi d’aspiration est placé dans le conduit d’admission afin de favoriser l’aspiration des gaz. Le venturi doit avoir un diamètre assez gros pour ne pas brider l’admission. Sa conception n’a pas besoin d’être d’une grande précision, il suffit de faire un convergent court angle de 30° et un divergent plus long de 7°.

La tolerence est large un bon venturi surtout faire moins de restriction, mais pour la succion, un construction rustique ne perdra pas beaucoup d’efficacité. Plus de précisions sur cette page: construire un venturi idéal

2) Il est très facile avec un tube plongeur dans un récipent d’eau en contrbas de voir quelle hauteur il est capable de siphonner

Ce venturi permet d’avoir une bonne régulation sur le réacteur : sa dépression est presque proportionnel à l’air que le moteur aval pour une plage de régime étendue. Cela permet d’avoir de 2 à 3 fois plus de dépression dans le réacteur que sans venturi.

3) Sur les conduit entrée et sortie du réacteur, il est possible de mettre des prises de pression (petit tuyau de 3mm soudé ) afin de faire des mesures.

La dépression à l’entrée du réacteur devrait être de 200mm d’eau et plus (pour une hauteur de 200 mm d’eau dans le bulleur évidemment). La dépression à la sortie du réacteur devrait être de 700mm d’eau et plus suivant le régime du moteur.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *