Des scientifiques developpent des strategies pour l’utilisation du dioxyde de carbone

Partagez cet article avec vos amis:

Lors de la conference de Kyoto, les pays associes ont decide de reduire la production de dioxyde de carbone. A ce titre, le Prof. Dr. Arno Behr de la faculte d’ingenierie chimique et biologique de Dortmund a developpe deux procedes. En tant qu’expert, il effectue depuis 25 ans des recherches sur l’utilisation et la transformation du dioxyde de carbone en matieres premieres precieuses. Il etudie des reactions chimiques du point de vue de leur rentabilite et de leur faisabilite technique dans des laboratoires d’essais. Sa chaire de "Developpement des processus chimiques" est un des
rares centres de competence sur la chimie du dioxyde de carbone en Allemagne.

Le premier procede developpe par M. Behr consiste en l’activation de la catalyse d’un metal de transition: le dioxyde de carbone rencontre un metal, comme dans un catalyseur d’automobile, est active et peut reagir avec l’hydrogene pour former l’acide formique (E 236), qui peut ensuite etre
transforme en d’autres produits valorises. Un deuxieme exemple est la reaction du dioxyde de carbone avec le butadiene, qui produit du lactone, lequel peut etre utilise comme substance odorante ou comme base pour la creation de matieres plastiques.

Le deuxieme procede est l’activation d’un rayonnement micro-ondes qui active les molecules de dioxyde de carbone en un plasma. Celui-ci peut alors reagir avec le gaz naturel pour former un gaz de synthese pouvant etre utilise pour la fabrication d’alcools ou d’essence.

Bien entendu, ces procedes ne permettent de transformer qu’une partie du CO2, mais c’est deja un premier pas. Le developpement de solutions plus pratiques necessite une recherche encore plus intensive.

Contacts :
– Prof. Dr. Arno Behr – tel : +49 231 755 2310, fax : +49 231 755 2311 –
email :
behr@bci.uni-dortmund.de
Sources : Depeche IDW, Communique de presse de l’universite de Dortmund,
23/02/2005
Redacteur : Nicolas Condette,
nicolas.condette@diplomatie.gouv.fr

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *