Des preuves du rechauffement climatique observees dans les lacs arctiques

Partagez cet article avec vos amis:

Les sediments presents au fond des lacs constituent de bons indicateurs de l’activite biologique a travers les ages car les organismes vivant dans les regions polaires sont tres sensibles a la moindre variation de temperature.

Une etude internationale centree sur les regions polaires montre que des changements climatiques sont a l’origine d’une reorganisation ecologique et d’un changement d’espece qui aurait commence il y a 150 ans.

L’etude a ete conduite par 26 chercheurs qui ont etudie 55 lacs situes au Canada, en
Russie, au Spitzberg (Norvege) et en Laponie (Finlande). Les changements apparaissent aussi bien dans la composition des especes que dans leur diversite et la variation est plus grande dans les regions les plus nordiques. Cette observation est corroboree par les modeles climatiques qui montrent que le rechauffement climatique est plus accentue au niveau des poles. L’impact de l’activite humaine ne peut pas etre a l’origine de ces variations. En effet, contrairement aux regions temperees, il existe tres peu d’agriculture dans ces regions, a part quelques troupeaux de rennes et de caribou. Les regions polaires souffrent de precipitation contenant des
metaux lourds, des molecules acides et des nutriments. Ce phenomene est largement cantonne a la deuxieme moitie du XXieme siecle soit tres posterieur au debut de la reorganisation observee dans cette etude.

Contacts :
– Prof. Atte Korhola, specialiste des changement de climatiques,
Coordinateur de CHILL-10,000.
Departement de biologie et des sciences environnementales, Universite de
Helsinki,
Boite postale 65 (Viikinkaari 1), FIN-00014 Universite de Helsinki, Finlande
– tel : +358 9 191 57 840 – email : atte.korhola@helsinki.fi
Sources : Smol et al. (2005) Climate-driven regime shifts in the biological
communities of artic lakes, PNAS, early edition February
Redacteur : Marie Aronson

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *