Des aides d’urgence accordées aux marins-pêcheurs d’Arcachon

Partagez cet article avec vos amis:

BORDEAUX (Reuters) – Une aide d’urgence de 400 euros a été promise à chaque matelot du Bassin d’Arcachon, en Gironde, dont la moyenne des revenus sur les trois derniers mois a été inférieure au Smic, apprend-on de source syndicale.

Selon Alain Argelas, président du Syndicat arcachonnais des marins, armateurs et patrons (Samap), quatre communes (Arcachon, La Teste-de-Buch, Le Teich et Gujan-Mestras) ont accepté d’octroyer cette aide d’urgence aux matelots, au lendemain de la levée de leur blocus du port de plaisance d’Arcachon.

Des avances sur le prix du carburant et une majoration de 10 centimes en moyenne par kilo de poissons à la vente à la criée ont été promises aux armateurs pour payer les équipages, a-t-on ajouté de même source.

Une trentaine de matelots avaient bloqué durant le week-end l’entrée du port de plaisance pour protester contre l’augmentation du prix du gazole et l’insuffisance d’une récente enveloppe gouvernementale de 80 millions d’euros. ( Note d’econologie : Non seulement ceci est une solution temporaire mais en plus cette somme représente environ 80 fois ce qu’il faudrait pour bien faire avancer les choses au niveau R&D Pantone. Cette mesure va donc évidement au détriment des avancées réelles en recherche pour un moteur sobre…)

Rejoints par des patrons-pêcheurs et des armateurs, les matelots avaient levé le blocus lundi soir, après la promesse de réunions mardi sous l’autorité du sous-préfet d’Arcachon.

Le port s’est engagé à verser pendant trois mois une avance de 5 centimes d’euros par litre de gazole consommé par les chalutiers.

« Ce n’est pas un sentiment de satisfaction totale, mais au moins ces mesures vont nous permettre de reprendre la mer et c’est cela l’essentiel », a indiqué Alain Argelas.

Les marins-pêcheurs payent le gazole 0,52 euro le litre alors qu’il faudrait, selon le syndicat, que le carburant soit à 0,30 euro pour que la pêche soit rentable.


Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *