Définitions en économie et finance

Partagez cet article avec vos amis:

1) Généralités

Qu’est ce que la masse monétaire ?

La masse monétaire, c’est l’ensemble des moyens de paiement en circulation à un moment donné dans une économie détenue par des agents non financiers (ménages, reste du monde, État, entreprises.)

Qu’est ce qu’un agrégat monétaire ?

Un agrégat monétaire c’est une catégorie de monnaie et d’actifs liquides. Les agrégats classent, mesurent et servent à administrer la masse monétaire.

Qu’est ce que la liquidité ?

La liquidité c’est la propriété d’un actif financier qui peut être facilement converti en moyen de paiement.

Quels sont les trois agrégats monétaires ?

Les trois agrégats monétaires (donc les trois masses monétaires) sont M1, M2, et M3. Ils sont classés en fonction du degré de liquidité, c’est à dire que dans M1, on classe les actifs les plus liquides.

M1 : c’est la conception étroite de la monnaie. C’est la masse monétaire au sens strict, ce sont les pièces, les billets, les comptes courants (ce sont des actifs financiers liquides), c’est à dire l’ensemble des moyens de paiment.

M2 : M1+ quasi-monnaie (livrets de caisse d’épargne, comptes épargne logement, Codevi et dépôts à terme inférieur à deux ans)

M3 : M2+ OPCVM (Sicav et FCP) ou M1+quasi monnaie+OPCVM.

Les actifs financiers concernés par les OPCVM sont convertissables en moyen de paiement mais il y a un risque de perte d’argent lié aux coûts de transaction et aux variations des cours des valeurs mobilières.

* OPCVM : organismes de placement collectifs en valeurs mobilières
* Sicav : société d’investissement à capital variable
* FCP : fonds communs de placement

Qu’est ce que la quasi-monnaie ?

La quasi-monnaie n’est pas un moyen de paiement mais elle est facilement transformable en moyen de paiement sans risque de perte en capital

Qu’est ce qu’un agrégat de placement ?

Un agrégat de placement c’est un agrégat qui mesure l’épargne. Attention : il est différent d’un agrégat monétaire. Ce sont par exemple les PEL, les actions.

Quel agrégat cherche-t-on à piloter par la politique monétaire ?

L’agrégat que l’on cherche à piloter par la politique monétaire est M3 car c’est une conception large de la monnaie. En contrôlant M3, on contrôle aussi M1 et M2.
La monnaie en France est égale à 1000 millions d’euros. En 2001, la masse des billets a diminué mais celle relative à la monnaie scripturale et les OPCVM a augmenté.

Quelle est la composante de la masse monétaire M3 la plus importante ?

La principale composante de la masse monétaire M3 est la monnaie scripturale, ensuite, ce sont la quasi-monnaie et les OPCVM.

La masse monétaire est principalement constituée de monnaie scripturale et de quasi-monnaie. Or, ces monnaies sont créées par les banques.

S’intéresser à la création monétaire c’est donc s’intéresser au rôle des banques dans cette activité.

Aujourd’hui, les banques s’appellent IFM (institutions financières et monétaires.)

S’intéresser à la création monétaire c’est s’intéresser au rôle des IFM.

2) Les crédits font les dépôts

Les IFM ont plusieurs façons de créer de la monnaie. Lorsqu’une banque fait une avance à un client, elle n’a pas l’argent, elle le crée.

Qu’est ce qu’un crédit ?

Un crédit c’est une somme prêtée. C’est par le crédit que se fait la création monétaire

Qu’est ce qu’une créance ?

Une créance c’est une reconnaissance de dette que détient par exemple la banque à l’égard d’un client endetté.

Qu’est ce que l’actif ?

C’est tout ce que la banque a, possède. En l’occurrence, il s’agit de créances.

Qu’est ce que le passif ?

Le passif est constitué par les dépôts des clients et donc par ce que la banque doit aux clients.

Qu’est ce que la création monétaire ?

La création monétaire c’est l’augmentation de la masse monétaire. Elle est inscrite au passif de la banque. L’argent sur le compte courant du client au passif de la banque est de l’argent créée car la banque, la banque ne l’avait pas avant, elle l’a créée. L’argent qui est sur le compte du commerçant ne correspond pas à un dépôt préalable. La monnaie vient de rien, elle est vraiment créée : c’est une création ex-nihilo.

Cela découle du pouvoir de création monétaire de l’IMF.

Cette monnaie est la monnaie de la banque car cette dernière a le pouvoir de créer sa propre monnaie. Avec cette opération de crédit, l’économie voit sa masse monétaire augmenter.

Quand le commerçant rembourse son crédit, la monnaie détenue par cet agent disparaît de la masse monétaire -car la monnaie que la banque a, n’est pas comptabilisée dans la masse monétaire- et la quantité de monnaie ( base monétaire ) détenue par la banque augmente. Étant donné que la monnaie détenue par la banque n’appartient pas à la masse monétaire, celle-ci diminue.

Qu’est ce que la destruction de monnaie ?

La destruction de monnaie, c’est lorsque l’argent détenu par un agent non financier devient la propriété de la banque et donc d’un agent financier, cela au cours du remboursement d’une dette.

Quelle est la propriété de la monnaie créée ?

La propriété de la monnaie créée est qu’elle est provisoire. La masse monétaire augmente à condition que l’on crée plus de monnaie que l’on en détruit. Parfois, on crée de la monnaie qui est définitive (exemple : conversion de dollars en euros.)

En savoir plus:
– La suite: définitions bancaires et financières
Forum économie et finance

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *