Définitions de biochimie et lexique H-Z

Partagez cet article avec vos amis:

Termes de chimie dans le cadre de l’étude du procédé pétroléïque Laigret. Définitions par Thierry Saint Germès, 30 novembre 2008.
Définitions en Biochimie de A à G
Télécharger la version .pdf de ces définitions

H

Halogène : (gr. hals, halos, sel, et gennân, engendrer) Nom donné par Berzelius aux métalloïdes de la famille du chlore (fluor, chlore, brome, iode), qui peuvent former des sels avec les métaux.

Huile : Produit d’origine minérale, animale ou végétale, fluide à la température ordinaire et constitué, dans le premier cas, par des hydrocarbures lourds, dans les deux derniers, par un mélange de glycérides mixtes.

Hydrocarbure : Synonyme de carbure d’hydrogène.

Hydrolyse : Réaction de type acide-base entre l’eau et un autre corps. Les sels d’un acide ou d’une base faible subissent, au contact de l’eau, une hydrolyse limitée, qui libère l’acide et la base correspondants.

Hydroxyde : Combinaison d’eau et d’un oxyde. (Les hydroxydes ont une formule constitutive contenant un métal [ou un radical en tenant lieu] uni à un ou plusieurs hydroxyles -OH; ainsi la soude NaOH et la chaux Ca(OH)2.

Hydroxyle : Radical univalent -OH, qui figure dans l’eau, les hydroxydes, les oxacides, les alcools, etc.

I

Iode : (gr. iodes, violet) Elément chimique 53, de masse atomique I = 126,9045, a été découvert par Courtois en 1811. C’est un solide gris-noir, à l’état métallique, cristallisé en paillettes orthorombiques d’odeur irritante.

Iodure : Combinaison de l’iode avec un corps simple ou composé.

Ion hydrogène : Atome d’hydrogène ayant perdu son électron et réduit à son proton. Les propriétés des acides en solution aqueuse sont dues à la présence de ses ions.

L

Lactique : Se dit d’un acide-alcool CH3-CHOH-CO2H, qui se trouve dans le petit- lait, dans un grand nombre de végétaux, dans divers organes d’animaux, etc

Lipase : (gr. Lipos, graisse). Enzyme qui hydrolyse les esters d’acide gras de poids moléculaire élevé.

Lipolyse : Destruction des graisses.

Lugol : Solution iodo-iodurée forte à 1 pourcent du codex.

M

Macération : Opération qui consiste à laisser un corps dans un liquide, dans une cuve ouverte, pour en extraire celles de ses parties qui sont solubles.

Manne : Nom commun à diverses formations comestibles et sucrées, de consistance poudreuse, qui apparaissent rapidement dans des lieux arides. (Les mannes sont en général des exsudations produites par des plantes ligneuses en réaction à la piqûre d’un insecte homoptère.

Manomètre : (du grec manos, peu dense, et metron, mesure). Appareil servant à mesurer la pression d’un fluide.

Méthane : Premier terme CH4 des hydrocarbures saturés. (Le méthane se forme dans la décomposition de certaines matières organiques. Les gaz naturels, comme celui de Lacq, en renferment jusqu’à 98 % ; le grisou des mines est un mélange explosif de méthane et d’air. C’est un gaz d’odeur faible, de densité 0,55, se liquéfiant à – 164 ° C. Il ne donne pas de réaction d’addition. Il est employé au chauffage industriel et à la préparation de l’hydrogène.) Syn. Formène, gaz des marais.

Méthyle : Radical univalent – CH3, qui dérive de l’alcool méthylique par suppression de l’hydroxyde.

Méthylique : (gr. methu, vin) Se dit de certains dérivés du méthane, entre autres de l’alcool (alcool méthylique ou méthanol).

O

Oléate : Sel ou ester de l’acide oléique.

Oxacide : Acide dont l’hydrogène actif appartient à un groupement hydroxyle -OH.

Oxyde : (du gr. oxus, acide) Corps résultant de l’union de l’oxygène avec un élément chimique ou un radical.

Oxyde de carbone : le CO a été découvert par Priestley. C’est un gaz incolore et inodore difficile à liquéfier. Il brûle en donnant du gaz carbonique ou CO2.

P

Peptide : Composé naturel ou synthétique, formé par l’union d’un nombre restreint d’acides aminés, la liaison étant effectuée par perte d’eau entre le groupe aminé d’une molécule et le groupe carboxyle de la molécule voisine (liaison peptidique).

Peptone : Polypeptide résultant de l’hydrolyse partielle d’un protéide par un enzime.

Polypeptide : Biochimie. Protide formé de plusieurs acides aminés, le groupement carboxyle de l’un étant rattaché au groupement aminé de l’autre.

Potassium : Le potassium est l’élément chimique 19, de masse atomique K = 39,1 (kalium). C’est un solide mou dont la cassure est brillante, mais qui se ternit aussitôt à l’air par oxydation.

Propionique : (gr. prôtos, premier, et piôn, gras) Se dit de l’acide CH3CH2CO2H, homologue supérieur de l’acide acétique, et de composés qui s’y rattachent.

Protéide : Nom générique de protides de structure plus complexe que les polypeptides.

Protide : Substances organiques azotées constitutives des êtres vivants, et formées, au moins en partie, par une condensation d’amino-acides de formule générale R_CHNH2_CO_OH. (Le groupe des protides englobe les peptides et les protéides.)

R

Radical : Groupement d’atomes dont on envisage l’existence au sein d’une molécule chimique parce qu’il manifeste une certaine individualité dans les réactions.

S

Salification : Production d’un sel.

Saponification : Transformation des matières grasses en savon. Par extension. Hydrolyse des esters, des amides, des nitriles, etc. (La saponification proprement dite est la coupure des esters par une quantité d’alcali suffisante pour salifier tout l’acide ainsi libéré en même temps que l’alcool; c’est une réaction rapide et totale.) . Indice de saponification, indice exprimant en milligrammes de potasse (KPH) absorbée par 1 g d’un corps gras, la teneur de ce corps en composés saponifiables. (Cet indice constitue une des caractéristiques essentielles des graisses naturelles ou synthétiques.)

Scissiparité : Multiplication d’un être vivant par fragmentation directe non suivie de croissance. La scissiparité s’oppose au bourgeonnement ou séparation de petits fragments appelés à grandir et à se différencier. Chez les êtres scissipares, chaque fragment détaché est aussi grand et aussi différencié que la souche restante.

Sel : Nom générique des composés chimiques résultant de l’action d’un acide sur une base.

Silice : (lat. silex, silisis). Oxyde de silicium SiO2, que l’on trouve dans un grand nombre de minéraux.

Silicium : Métalloïde analogue au carbone, entrant dans un grand nombre de minéraux (silice, silicates), et formant de ce fait 28 % de l’écorce terrestre.

Sodium : Métal alcalin très répandu dans la nature, surtout à l’état de chlorure. Découvert en 1807 par Davy, le sodium est l’élément chimique n° 11, de masse atomique Na = 23,0. C’est un solide blanc mou, qui s’oxyde rapidement à l’air et qu’on conserve dans l’huile de vaseline. Il est très oxydable et réducteur, et décompose l’eau à froid.

Soude : Hydroxyde de sodium NaOH. La soude caustique NaOH est un solide blanc, fondant à 320 °C, très soluble dans l’eau. C’est une base forte ayant de nombreux usages.

Stéarique : Se dit d’un acide CH3(CH2)16CO2H, contenu dans les corps gras à l’état de glycéride (stéarine)

Sulfate : Sel ou éther de l’acide sulfurique H2SO4.

T

Tampon : Système tampon (Biochimie), Nom donné à une solution dont la concentration en ions hydrogène (pH) n’est pas sensiblement modifiée par l’introduction d’une base ou d’un acide forts.

Thermolabile : Se dit d’une substance qui est détruite à une température plus ou moins élevée (comme la vitamine D à 120 ° C par exemple).

U

Univalent ou monovalent : Qui a une valence chimique égale à un.

V

Valence : Capacité de combinaison d’un élément chimique avec un ou plusieurs atomes d’hydrogènes.

Définitions en Biochimie de A à G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *