Décès de Jacques Benveniste

Partagez cet article avec vos amis:

PARIS (AP) – Jacques Benveniste, directeur de recherche émérite à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), médaille d’argent du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), est mort à Paris, dimanche, à l’âge de 69 ans.

Jacques Benveniste a marqué l’Institut national de la santé et de la recherche médicale dont il « reste une des personnalités scientifiques marquantes avec en particulier ses recherches sur l’inflammation, l’allergie et la découverte du Platelet activating factor (PAF)- Acether (PAF) », une des molécules impliquées dans l’activation plaquettaire, a souligné l’INSERM dans un communiqué.

C’est dans la seconde partie de sa carrière que ce scientifique a proposé des hypothèses qui ont soulevé de vives contestations, notamment sur la mémoire de l’eau. Il affirmait, études et expérimentations à la clé, que la dilution d’une substance dans de l’eau à des niveaux tels que plus une molécule de ladite substance ne soit présente garderait ses caractéristiques grâce à la fameuse « mémoire de l’eau ». L’eau serait capable de garder le « souvenir » de la structure moléculaire d’une substance qu’on a diluée.

Depuis 1973, Jacques Benveniste collaborait à l’Inserm dont il a dirigé plusieurs unités. Ses travaux en allergologie lui ont conféré une renommée internationale et ont ouvert de nouvelles perspectives thérapeutiques dans le domaine de l’allergie et de l’inflammation.

L’exploration des fonctions de la molécule dénommée PAF a dépassé la découverte initiale et conduit à la mise au point de nouvelles stratégies anti-inflammatoires. AP

Source : http://fr.news.yahoo.com/

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *