La crise de l’énergie revigore le futur réacteur nucléaire de 4e génération

Partagez cet article avec vos amis:

A quelles formes d’énergie l’humanité fera-t-elle appel pour assurer, dans quelques décennies, les besoins de 9 milliards d’individus ? A toutes, répondent aujourd’hui les experts. Aux renouvelables comme aux plus classiques. « Face au problème de l’énergie et du climat, le temps n’est pas à l’exclusion d’un système d’énergie par rapport à un autre. Tout est bon à prendre. Sans préjugé ni angélisme », insiste Philippe Pradel, directeur de l’énergie nucléaire au Commissariat à l’énergie atomique (CEA), qui rappelle que « d’ici à 2050, la consommation mondiale d’énergie devrait doubler » pour atteindre 20 Gtep (milliards de tonnes équivalent pétrole).

Lire la suite

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *