La crise de l’énergie revigore le futur réacteur nucléaire de 4e génération

Partagez cet article avec vos amis:

A quelles formes d’énergie l’humanité fera-t-elle appel pour assurer, dans quelques décennies, les besoins de 9 milliards d’individus ? A toutes, répondent aujourd’hui les experts. Aux renouvelables comme aux plus classiques. “Face au problème de l’énergie et du climat, le temps n’est pas à l’exclusion d’un système d’énergie par rapport à un autre. Tout est bon à prendre. Sans préjugé ni angélisme”, insiste Philippe Pradel, directeur de l’énergie nucléaire au Commissariat à l’énergie atomique (CEA), qui rappelle que “d’ici à 2050, la consommation mondiale d’énergie devrait doubler” pour atteindre 20 Gtep (milliards de tonnes équivalent pétrole).

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *