Le coût médico-social de la pollution urbaine

Partagez cet article avec vos amis:

Quel est le coût social et économique de la pollution urbaine?

Cet article est extrait de l’etude : les transports urbains que vous pouvez télécharger intégralement ici.

Le coût médico-social de la pollution urbaine

Une récente enquête a révélé que les morts prématurés de la pollution urbaine à Londres étaient de 385 pour l’année 1999 alors que les morts par accident de la circulation de 250. Ce sont d’abord les personnes âgées et les enfants malades qui sont les plus touchés mais personne ne peut estimer l’influence de la pollution urbaine sur l’espérance de vie. Respirer des gaz d’échappement et des poussières quelques heures par jour est sans doute aussi cancérigène que l’amiante.

Mais il est vrai que les filtres des voies d’aération des voitures particulières sont très performants, l’automobiliste ne se rend donc plus vraiment compte de cette pollution qu’il cause bien qu’il ne soit pas le seul responsable bien évidement.

Les organismes dynamiques de surveillance épidémiologique

Depuis une quinzaine d’années les préoccupations des habitants vis à vis des risques liés à l’environnement et leur prise en compte par les pouvoirs publics se sont considérablement développés.

Le 1er Juillet 98 le gouvernement a adopté une loi visant à renforcer la veille et la sécurité sanitaire afin d’évaluer les risques et prendre, le cas échéant, des mesures afin de protéger les populations.

Ainsi il a été crée l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) qui poursuit les missions de Réseau National de la Santé Publique (RNSP).

Dans le domaine de la pollution atmosphérique, celui qui nous intéresse, la France a développé un dispositif de surveillance épidémiologique permettant d’évaluer et de surveiller l’impact de la pollution atmosphérique urbaine sur la santé de la population.

De nombreuses études sont réalisées mettant en corrélation les pics de pollution et les hospitalisations, dans le but d’estimer le coût pour la société de cette pollution.

J’ai rencontré Mr Bruno Masson, du Béta (Bureau d’étude techniques appliquée ) à
l’ENSPS, qui fait actuellement une thèse sur l’étude globale des coûts de la pollution pour la société.

Ses études sortaient largement du sujet étudié ici. Nous avons néanmoins joint en annexe 6 :
– 2 courbes types d’impact de la pollution sur la santé
– le livret « Surveillance épidémiologique Aie & Santé », rapport de mars 1999 qui établit un bilan entre pollution et hospitalisations de manière plus détaillée.
– La conclusion intéressante d’un rapport épidémiologique

Ci-dessous, à titre indicatif la courbe du coût médico-social du dioxide de soufre.

coût social de la pollution
Coût estimé en fonction des hospitalisations et des consultations. (Source : Etude de B.Masson, 1997, Bureau d’étude techniques appliquée, ENSPS)

Ces études ont surtout pour but de sensibiliser les pouvoirs publiques et la
population (lorsqu’elles sont diffusées) quant aux coûts de la pollution: afin de leur faire prendre des mesures préventives et une politique plus écologique d’une manière générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *