Conseils pour réduire ses déchets

Partagez cet article avec vos amis:

La prévention des déchets d’emballages par les consommateurs.

La prévention des déchets, comme la plupart des problèmes écologiques, est une question de choix de société. Chacun de nous en tant que consommateur, citoyen et contribuable porte une part de responsabilité et peut contribuer à l’amélioration de la situation. Voici quelques pistes :

  • Éviter d’acheter des produits qui présentent des emballages inutiles.
    La raison d’être d’un emballage est essentiellement la conservation et l’hygiène du produit, la protection dans le cas de produits dangereux et la facilité de transport (voir notre article « A quoi servent les emballages »). Si vous jugez qu’un emballage n’a pas d’autre raison d’être que le marketing, n’achetez pas ce produit. Préférez le vrac quand c’est possible.

  • Acheter des portions adaptées à vos besoins.
    Si votre famille aime les yaourts, pourquoi ne pas remplacer les petits pots de 125g par un pot familial d’un kilo où chacun ira se servir la quantité qu’il désir ? Vos enfants doivent-ils consommer des fromages industriels en portions individuelles quand nous avons d’excellents fromages fermiers ?
  • Préférer les produits fabriqués près de chez vous.
    Si les produits ont peu voyagé, il y a fort à parier que les emballages tertiaires, destiné à les les protéger pendant le transport sont réduits. Ceci présente en outre l’avantage de limiter les émissions des gaz à effets de serre induits par les longs transports et de soutenir l’activité économique locale.( voir notre article « La prévention des emballages par les fabricants » ).
  • Préférer les emballages réutilisables.
    Il y a deux types d’emballages réutilisables : ceux que l’on peut recharger soit-même (produits ménagers par exemple) et les consignes.

  • Préférer les emballages en matériaux recyclables…et recyclés.
    Le verre et l’acier sont recyclables à l’infini. L’avantage du recyclage de ces matériaux est triple : il permet de limiter la quantité de déchets, d’épargner les ressources naturelles et nécessite moins d’énergie que la fabrication de nouvelles matières premières. Les plastiques PET et PEhd sont facilement recyclables : apprenez à les reconnaître. Le papier est recyclable plusieurs fois ( voir notre article « Les techniques de recyclage »).
    Mais il ne suffit pas qu’un matériaux soit recyclable : il faut qu’il soit effectivement recyclé. Il y a deux principaux obstacles au recyclage :
    – Certains emballages sont faits de mélanges de matériaux, dont certains sont recyclables et d’autres pas. Comme la séparation des matériaux est souvent trop compliquée et coûteuse, ces emballages se retrouvent à la décharge ou en incinérateur. Il vaut mieux choisir des emballage faits d’un nombre limité de matériaux facilement séparables.
    – Les filières de recyclage ne sont pas actives partout. Renseignez-vous auprès des collectivités pour savoir quels matériaux recyclés dans votre secteur. Si certains ne le sont pas, faites pression pour qu’ils le deviennent…et en attendant choisissez des emballages qui le sont.

En savoir plus:
A quoi servent les emballages ?
Les techniques de recyclage

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *