Conseils pratiques pour faire un montage pantone

Partagez cet article avec vos amis:

Conseils pratiques de montage de votre premier moteur « Pantone ».

Introduction

Ces conseils ont été rédigés pour être accessibles à tous, sans moyens de réalisation particuliers et sans soudage simplement avec du matériel de plomberie disponible partout. Ils suivent les plans suivants ( cliquez pour agrandir ) :

Évidement si vous avez plus de moyens, vous pouvez les utiliser pour améliorer ce montage.

Dans tous les cas, nous vous invitons à présenter vos réalisations et observations sur les forums.

En effet, plus il y aura de témoignages, plus le système aura des chances d’être mieux compris et maitrisé.

Remarque préliminaire

Ces conseils suivent le plan orignal d’une modification pour faire un moteur pantone.

Néanmoins, ces conseils et plans n’ont pas besoin d’être suivis à la lettre pourvu que votre montage n’ait pas de prise d’air et soit réalisé avec un minimum de soin.

Nous le répétons ce montage ne sert qu’à découvrir le procédé sur un petit moteur de tondeuse dans ce cas la. En aucun cas il ne s’agit d’un montage optimisé pour véhicule ( pour découvrir des montages sur véhicules, cliquez ici ). Précisons tout de même que ce montage vous permettra déjà de faire tourner votre moteur avec des carburants plus lourds ( comme du fuel de chauffage, du pétrole lampant ou mieux de l’huile végétale brute ou du Diester ). Quand on sait les prix des carburants vendus en bidon de 5L pour le jardinage, ceci peut être intéressant !

Nous déclinons toute responsabilité en cas d’utilisation de ces conseils pour une application sur la voie publique.

Première étape

Les outils requis sont les suivants : clés à pipe, clés en croissant ou à ouverture variable, plieuse de tuyaux à ressorts, coupe-tuyaux, outils pour évaser les tubes, clé Allen, matériel de soudure, lime et tournevis.

Procurez-vous toutes les pièces et outils à l’avance, voir la liste des pièces. La plupart des magasins de plomberie professionnels ont en stock des pièces de meilleure qualité que celles des grands centres de bricolage où elles sont moins chères.

Mais les économies ne sont pas importantes sur un petit projet comme celui-ci. La pièce dont la qualité est la plus cruciale est le tuyau interne, les problèmes se présentent à partir d’épaisseur de paroi incompatibles, des joints aux soudures épaisses sur les tuyaux de mauvaise qualité rendant l’assemblage plus dur à ajuster.

Deuxième étape

Démontez le moteur en enlevant le réservoir d’essence, le silencieux, et le carburateur. Enlevez la lame de la tondeuse et remplacez-là par un volant en acier, un disque de 12″ (30cm) de diamètre de la même épaisseur que la lame pour être en sécurité. Ceci n’est évidement pas obligatoire pour la modification mais contribue à votre sécurité.

Troisième étape

Prenez les T de réduction de 1″x1/2″x1/2″ et montez les sur un raccord de 1″ (un tube court), ensuite en vous servant d’un tour, usinez – en l’extrémité pour l’adoucir, et alésez le trou dans l’extrémité de 27/32″ (21mm) de telle manière que le tuyau intérieur de 1/2″ puisse glisser (coulisser) à l’intérieur.

Pour ceux ( nombreux ) qui n’ont pas accès à un tour : on peut aussi faire cela avec une perceuse sur colonne pour percer le trou de 27/32″ ou 7/8″ au bout du T et se servir ensuite d’une lime pour adoucir et enlever les parties rugueuses.

Le connecteur en tube de 1/2″ et le T de 1/2″ devront avoir chacun une extrémité lissée pour recevoir les rondelles de cuivre destinées à faire une bonne étanchéité.

Quatrième étape

Demandez à un plombier de couper votre tube réacteur intérieur de 1/2″ à 16 + 7/16″ et de fileter les deux extrémités.

Ici, utilisez des tuyaux noirs parce que les tuyaux galvanisés dégagent des fumées toxiques si on les chauffe trop. Limez la tige acier de 12″ x 1/2″ en forme arrondie sur une extrémité seulement.

Assemblez les pièces dans l’ordre comme dans la photo ci-dessous en utilisant des rondelles de cuivre de 7/8″ / 22mm utilisées pour les bouchons de vidange de carter d’huile – ( 2T de réduction usinés de 2 – 1″x1/2″x1/2″ , joints par le raccord de 12″ de long sur 1″ , glissez le tuyau réacteur de 16 + 7/16″ de long sur 1/2″ à l’intérieur et ajoutez une rondelle de cuivre à chaque extrémité puis ajoutez ensuite le T de 1/2″, l’ajustage évasé mâle en laiton de 1/2″ NPT / 1/2″ , puis un raccord de 1 1/2″ et une soupape de mélange d’air de 1/2″

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *