Comparatif énergie solaire et isolation

Partagez cet article avec vos amis:

Analyses à propos des aides et politiques subventionnistes à propos du Solaire Photovoltaïque. Article rédigé par un fonctionnaire à l’énergie de la Région Wallone.

Cet article concerne le plan SolWatt de la région Wallone mais le raisonnement est applicable à toutes les subventions, seuls les chiffres diffèrent légèrement.

Efficacité environnementale ou rentabilité financière? Un dilemme résultant d’aides publiques incohérentes. Dois-je maximiser les économies d’énergie ou ma rentabilité financière ?

C’est la question que se poseront nombre d’entre vous après la lecture de cet article. Peut-être même vous demanderez-vous pourquoi nous nous retrouvons face à cette situation.

Le meilleur choix éconologique: solaire thermique, solaire photovoltaïque ou isolation?

Partons d’un exemple pour illustrer notre propos. Soit Monsieur Dupond, qui dispose d’une somme d’argent qu’il est prêt à investir dans les économies d’énergie. Il estime que plusieurs actions sont envisageables dans son logement, dont il est l’heureux propriétaire, et il en retient trois:

1) L’isolation d’un pignon aveugle par l’extérieur (un pignon aveugle comme on en rencontre très souvent). Le mur fait 80m2 et 32cm d’épaisseur de brique. Par ailleurs, son toit est très bien isolé, ses châssis et vitrages parmi les plus performants, et il dispose d’une chaudière HR au gaz naturel.

2) L’installation d’un système de panneaux solaires thermiques pour la préparation de son eau chaude sanitaire.

3) L’installation de panneaux solaires photovoltaïques.

Monsieur Dupond a reçu des devis et effectue des calculs pour déterminer laquelle des mesures est la plus intéressante. Il aboutit au tableau suivant.

comparatif énergie solaire et isolation

Hypothèses du calcul: Durée de vie des investissements: isolation du mur 40 ans, panneaux thermiques 20 ans, panneaux photovoltaïques 20 ans. Chauffage au gaz, rendement chaudière 90%, 7c€/kWh utile et augmentation annuelle du prix du gaz de 6 %. Prix électricité: 19 c€/kWh et augmentation annuelle de 4%. Installation PV: 1200Wc pour 8400€, coûts d’entretien nuls. Installation solaire thermique: 4m² pour 6000€, production annuelle utile de 350kWh/m2, coûts d’entretien nuls. Isolation extérieure: coût 140€/m², 8cm EPS + crépi. Vente des CV: 92€/CV. Emissions CO2: 456kgCO2/MWh d’électricité, 251kgCO2/MWh gaz naturel. Taux d’actualisation 4%. Habitation située dans le Brabant Wallon en Belgique.

En savoir plus : télécharger le tableau de caculs

Selon vous, que va faire Monsieur Dupond ?

Il va naturellement installer des panneaux solaires photovoltaïques et se féliciter de la rentabilité de son investissement, et ce même s’il s’agit de la mesure la moins efficace pour réaliser des économies d’énergie. L’opération coûtera à la collectivité 1501 euros par tonne de CO2 évitée et permettra d’épargner seulement 9,8 tonnes de CO2 sur 20 années.

A la lecture du tableau, nous constatons que 1 € investi dans l’isolation du mur est 6 fois plus efficace d’un point de vue énergétique que s’il est investi dans l’installation de panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques.

Cependant, l’isolation du mur est franchement moins intéressante d’un point de vue financier que l’acquisition de panneaux solaires photovoltaïques lorsqu’on intègre les aides publiques.

Cette contradiction découle du fait que des aides publiques disproportionnées sont octroyées aux mesures pourtant les moins efficaces. Il est interloquant de constater que la mesure la plus efficace est finalement la moins intéressante financièrement.

In fine, l’ensemble de la société en sort perdante. Comment en sommes-nous arrivés là, alors que nous savons qu’il nous reste peu de temps et de ressources pour tenter de créer une société offrant une qualité de vie satisfaisante malgré la raréfaction de l’énergie ? Tous nos moyens et toute notre énergie devraient se concentrer sur les mesures prioritaires, le plus tôt étant le mieux.

Vous l’aurez compris, nous espérons que vous ne suivrez pas l’exemple de Monsieur Dupond qui cherche seulement à maximiser son profit aux dépens de la collectivité. Au contraire, nous espérons que vous prendrez vos responsabilités en optant pour l’investissement qui maximise les économies d’énergie, rejetant ainsi la tentation de faire un investissement juteux (financé par la collectivité) dont le gain environnemental est très faible.

Conclusion éconologique et pleine de bon sens

Chaque technique ne devrait-elle pas être soutenue proportionnellement aux économies en émission qu’elle permet ?

En savoir plus: téléchargez la méthode de calcul de rentabilité du solaire et adaptez la à votre cas

En débattre sur les forums: solwatt rentable en 7 ans?, rentabilité du photovoltaïque ou encore panneaux solaire PV non rentables?

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *