Bush est prêt à dégainer contre l’Iran

Partagez cet article avec vos amis:

Selon la presse, Washington envisage des frappes sur les sites nucléaires.

Les Etats-Unis envisagent des restrictions sur les importations de pistaches et de tapis si l’Iran ne renonce pas à son programme nucléaire. John Bolton, l’ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU, en a agité la menace jeudi devant des journalistes. Officieusement, d’autres options sont en cours d’examen, militaires celles-là. C’est ce que rapporte un long article du journaliste d’investigation Seymour Hersh dans le New Yorker. Celui-ci affirme que l’administration Bush, «tout en défendant publiquement la diplomatie pour arrêter l’Iran dans sa quête de l’arme atomique», a «intensifié ses plans en vue d’une possible attaque aérienne». Célèbre pour son travail pendant la guerre du Vietnam et pour ses révélations sur la prison d’Abu Ghraib en Irak, Hersh est critiqué par certains pour son hostilité à Bush. Pourtant, son article est conforté par une enquête du Washington Post publiée hier et s’appuyant, comme lui, sur des membres «actuels et anciens» du Pentagone et de la CIA.

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *