Brevet du Docteur Laigret: les revendications

Partagez cet article avec vos amis:

Procédé de production d’hydrocarbures gazeux et liquides et produits obtenus par ce procédé.

Voici les revendications du Docteur Laigret issu de son brevet à propos de la production de pétrole et de gaz par fermentation biologique.

Vous pouvez télécharger le brevet de Laigret intégralement ici ou lire directement le reste du brevet ici.

Revendications et résumé du brevet du Dr Laigret

La présente invention comprend notamment:

1) L’application de micro organismes anaérobies en particulier de bacilles de la classe du bacille perfringens, à la production d’hydrocarbures par fermentation de substance organiques en présence de catalyseurs, plus spécialement de la silice et de traces d’iode.

2) Un procédé propre à la mise en oeuvre de l’application spécifiée sous 1) et consitant principalement à maintenir, en présence de silice, dans les conditions de conduite d’une fermentation anaérobie, une soluition aqueuse et neutre qui contient, d’une part, une ou plusieurs substances de la catégorie constituée par les acides aliphatiques inférieurs, les sels solubles des acides aliphatiques et les alcools aliphatiques inférieurs, d’autre part de l’iode, des micro-organismes, du type bacille perfringens et des substances nutritives pour ces bacilles.

3) Des modes d’exécution du procédé spécifié sous 1) présentant les particularités suivantes prises séparément ou selon les diverses combinaisons possibles:

  • Comme bacilles on utilise ceux de la souche numéro 5029 de l’Institut Pasteur de Paris;
  • Le milieu au sein duquel s’accomplit la fermentation renferme environ 0,01 à 0,02 % d’iode;
  • La silice est placée dans l’enceinte de fermentation en un lit dont la hauteur représente au moins la sixième partie de celle de celit et du liquide qui le surmonte;
  • La silice est utilisée sous la forme de kieselgühr,
  • On maintient le milieu en fermentation à une température d’environ 30 à 37°C;
  • On prépare une solution aqueuse de substances nutritives dont la teneur en azote n’excède pas celle d’une solution de peptones à 1%, on y ajoute de l’iode et une culture de bacilles pure, on la place sur un lit de silice stérile, on ajoute la ou les substances fermentescibles et l’on renouvelle celles-ci chaque fois qu’elles sont consommes;
  • On provoque initialement une fermentation méthanique en utilisant comme matière fermentescible un acide aliphatique inférieur ou un sel d’un tel acide et, lorsque cette fermentation a commencé à se produire, on assure la poursuite du processus de fermentation en ré-alimentant avec un ou plusieurs acides ou sels d’acides de ce genre ou en alimentant avece un ou des sels d’acides aliphatiques supérieurs ou avec un ou des alcools (le cas échéant sous la forme de solutions alcooliques aqueuses) ou encore, simultanément, avec un ou des acides ou sels d’acides aliphatiques inférieurs et avec une ou plusieurs des subtances des deux autres espèces.

4) A titre de produits industriels nouveaux:

  • Les olutions aqueuses du type défini sous 2)
  • Les mélanges gazeux et les mélanges liquides à base d’hydrocarbures préparables par les moyens indiqués sous 1), 2) ou 3).

Jean Ferdinand Marie Philippe LAIGRET.

En savoir plus:

– Lire directement le reste du brevet.
– Télécharger le brevet de Laigret intégralement en .pdf
Le projet Laigret

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *