Bioethanol: FAQ

Partagez cet article avec vos amis:

Les carburants à l’éthanol questions et réponses.

Mots clés : biomasse, biocarburant, éthanol, fermentation, comment, avantages, chiffres, GES.

Qu’est-ce que l’éthanol?

L’éthanol est un alcool liquide résultant de la fermentation du sucre ou de l’amidon converti en sucre. Au Canada et aux États-Unis, on fabrique l’éthanol carburant à partir de céréales tels le maïs, le blé et l’orge. Une petite quantité d’éthanol est actuellement fabriquée, à titre expérimental, à partir de la biomasse cellulosique agricole.

On se sert de l’éthanol soit comme ingrédient de mélanges de carburants ou comme carburant principal. Il existe deux types de carburants à l’éthanol :

  • Les mélanges essence-éthanol à faible teneur en éthanol ( jusqu’à 10% ). On peut s’en servir dans les véhicules d’aujourd’hui. Ils constituent les principaux carburants à l’éthanol utilisés au Canada.
  • Les mélanges essence-éthanol à teneur élevée en éthanol (60 à 85% ). On peut s’en servir dans des véhicules spéciaux, dits polycarburants, construits en usine.

Pourquoi met-on de l’éthanol dans les carburants ?

L’ajout d’éthanol à l’essence augmente son indice d’octane ( un indicateur du pouvoir antidétonant et de la résistance à l’allumage précoce ). De plus, l’éthanol contient de l’oxygène, ce qui permet une combustion plus propre et plus complète. La qualité de l’environnement s’en trouve améliorée.

Le développement, la production et la vente au détail des carburants à l’éthanol sont également à la source de nouvelles activités importantes dans les régions rurales et ils créent de nouveaux débouchés pour les céréales cultivées au Canada.

Comment l’usage d’éthanol est-il avantageux sur le plan de l’environnement ?

La combustion de carburants à l’éthanol, par rapport à l’essence pure, émet moins de gaz à effet de serre ( GES ) qui contribuent aux changements climatiques. L’éthanol est fabriqué à partir de végétaux qui absorbent le dioxyde de carbone ( CO2 ) au cours de leur croissance. Sur le cycle de vie complet du carburant – c’est-à-dire du début de la croissance des plantes jusqu’à la combustion dans les moteurs – les mélanges d’essence à 10% d’éthanol produisent jusqu’à 4% de GES en moins si l’éthanol est fabriqué à partir de céréales, et 8% en moins s’il provient de la biomasse cellulosique. Les mélanges contenant 85% d’éthanol ( E85 ) peuvent permettre de réduire les émissions de 60 à 80%. Donc l’utilisation de l’essence-éthanol peut aider le Canada à atteindre ses objectifs du Protocole de Kyoto.

Peut-on se servir des carburants à l’éthanol dans n’importe quel véhicule ?

Toutes les automobiles fabriquées depuis les années 1970 peuvent être alimentées de carburant contenant jusqu’à 10% d’éthanol.

( En cas de doute, consultez le manuel du propriétaire. ) Quant aux véhicules polycarburants, ils sont conçus pour les mélanges d’essence à plus haute teneur en éthanol, mais ces mélanges ne se vendent actuellement à aucun poste de ravitaillement commercial au Canada.

Peut-on se servir des carburants à l’éthanol pendant toute l’année ?

Certainement. En fait, l’essence-éthanol a les qualités de l’antigel pour conduits d’essence.

Les fabricants de véhicules approuvent-ils l’usage des mélanges à l’éthanol ? Ces mélanges ont-ils une incidence sur la garantie des véhicules?

Tous les fabricants de véhicules approuvent l’utilisation de mélanges d’essence contenant jusqu’à 10% d’éthanol dans les véhicules ordinaires de modèle récent, et une teneur plus élevée en éthanol dans les véhicules polycarburants. D’ailleurs, plusieurs fabricants produisent déjà des véhicules polycarburants qui consomment des mélanges dont la teneur en éthanol peut atteindre 85%. La garantie des véhicules permet l’usage d’essence-éthanol.

Quel est l’effet de l’essence-éthanol sur les véhicules ?

L’éthanol contribue à la propreté du moteur et au nettoyage du système d’injection. Mais puisqu’il aide à faire disperser les contaminants et résidus du système d’alimentation en carburant, son utilisation pourrait vous obliger à changer le filtre à carburant plus souvent. Depuis 1985, tous les mélanges essence-éthanol et presque toutes les essences sans éthanol contiennent des additifs dispersants, ce qui aide à prévenir la formation de dépôts dans les injecteurs. Par ailleurs, l’essence-éthanol ne nuit aucunement au bon fonctionnement du moteur et de ses éléments.

Peut-on mélanger l’essence-éthanol et l’essence ?

Oui, on peut mélanger l’essence-éthanol et l’essence « pure » dans le même réservoir.

Tous les types d’essence utilisés au Canada ( y compris les mélanges à faible teneur en éthanol ) doivent satisfaire à des normes réglementaires.

Quel est l’effet de l’essence-éthanol sur la consommation de carburant?

Même si les mélanges à 10% d’éthanol ne contiennent qu’environ 97% de l’énergie de l’essence « pure », cet écart est compensé en partie par une combustion plus efficace.

L’utilisation de l’essence-éthanol pourrait faire augmenter la consommation de carburant de 2 à 3%. Plusieurs autres facteurs ont un effet sur la consommation; par exemple, la conduite à 120 km/h augmente la consommation de carburant de 20% de plus que la conduite à 100 km/h.

Source

En savoir plus

Schéma synthétique des filières biocarburants ( dont éthanol ).


Cliquez pour agrandir

Autres documents:
Les véhicules Flex Fuel
Reportage Bioethanol sur France2
Le coût des biocarburants
Vidéoconférence du CNAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *