Le benzène toxique même à très faible dose

Partagez cet article avec vos amis:

Selon une étude sino-américaine, le benzène même à faible dose peut conduire à une diminution de la production des globules blancs et des plaquettes sanguines chez l’homme. On connaît depuis longtemps les méfaits du benzène sur l’organisme et c’est pourquoi des normes ont été établies afin de limiter les niveaux de cette molécule qu’on retrouve un peu partout (pneus, médicaments, essence, etc.). Aux Etats-Unis, une législation de 1987, mise en place par la Occupational Safety and Health Administration (OSHA), impose en entreprise un seuil de benzène d’une partie par million. Or les travaux publiés dans la revue Science soulignent que même en dessous de
cette limite, le benzène a un effet sur les cellules sanguines. Des chercheurs chinois et américains ont suivi pendant 16 mois deux groupes de manutentionnaires en Chine, l’un exposé au benzène,
l’autre non. Chez les premiers, ils ont pu enregistrer une baisse de la formation des cellules sanguines sous un taux d’une partie par million. Ces résultats ont immédiatement fait émerger des demandes de révision des standards définis par l’OSHA. Les responsables de l’organisation ont quant à eux déclaré qu’ils allaient examiner avec le plus grand soin ces nouvelles données. Au dernier recensement de 1987, plus de 200 000 Américains étaient régulièrement exposés au benzène. NYT 04/12/04 (Broad study suggests a lower tolerance for exposure to benzene)

http://www.nytimes.com/2004/12/04/science/04benzene.html

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *