Belgique: biocarburants en Flandre dans les transports publics?

Partagez cet article avec vos amis:

Le VITO étudie l’impact environnemental des biocarburants pour les transports publics et les véhicules de service en Flandre

A la demande du Département de l’Environnement, de la Nature et de l’Energie des autorités flamandes, le VITO (Vlaamse Instelling voor Technologisch Onderzoek) a analysé la consommation et l’émission de trois types de voiture de service utilisant de l’huile végétale pure (HVP) en comparaison avec des véhicules roulant au biodiesel B5 et au diesel.

Pour les deux véhicules légers, l’alternative de l’HVP s’avère plus respectueuse pour l’environnement. L’HVP génère moins de CO2 et son utilisation entraîne une réduction considérable de l’émission des particules. Néanmoins, l’émission d’oxydes d’azote (NOx) reste élevée. Le taux de monoxyde de carbone et d’hydrocarbures est variable, mais est largement inférieure aux normes européennes en vigueur. Le 3ème véhicule de type 4×4 utilisant un biocarburant présente un bilan environnemental plutôt négatif, ce qui est probablement dû au système d’injection du carburant. Pour les trois véhicules, le VITO a mesuré une consommation élevée (jusqu’à 15% supplémentaires) des biocarburants par rapport au diesel.

Le même type d’étude a été réalisé pour les bus de la société flamande de transport De Lijn. La consommation et l’émission de gaz à effet de serre des véhicules utilisant respectivement l’HVP, le diesel, le biodiesel et plusieurs mélanges de biodiesel ont été comparées à partir d’un même trajet. Comme pour les autres véhicules, on a constaté une surconsommation de 15% pour les biocarburants.

L’utilisation de biodiesel entraîne une émission de CO2 significativement moins élevée que pour le diesel. Au niveau de l’émission d’hydrocarbures et de particules, les biocarburants sont plus respectueux pour l’environnement. Les scientifiques ont constaté également une émission d’oxydes d’azote plus élevé pour le diesel par rapport aux biocarburants. Ce résultat s’oppose aux précédentes mesures déjà effectuées par le VITO.

Il y a quelques années, De Lijn a transformé quelques autocars afin de les faire rouler à l’HPV. Cette étude doit conclure sur l’intérêt pour l’environnement d’un passage au biocarburant de l’ensemble des bus De Lijn. En mai 2008, la ministre Kathleen Van Brempt, avait suspendu l’utilisation des biocarburants pour les bus De Lijn suite à la polémique grandissante concernant l’impact environnemental du biodiesel. Elle avait déclaré que « les biocarburants ne seront réintroduits que lorsqu’il sera prouvé que leur production respecte l’environnement et qu’ils aident à combattre les émissions de gaz à effet de serre ».

L’HVP est un terme générique pour dénommer les huiles qui proviennent des graines contenant de l’huile comme le colza. Cette huile est tirée à froid des graines, filtrée et est prête à l’usage sans traitement supplémentaire. L’HVP peut être utilisée comme carburant pour les voitures, les camions, les tracteurs et les navires. Elle doit être préchauffée avant utilisation, ce préchauffage se fait dans un kit de transformation qui permet à un moteur diesel de tourner avec l’HVP. Le plus souvent le biodiesel est mélangé à du diesel fossile, par exemple le biodiesel B5 contient 5% de biocarburant.

Le VITO, institut technologique flamand, développe des technologies durables dans le domaine de l’énergie, l’environnement et les matériaux à la fois pour les secteurs public et privé. Il fournit des solutions innovantes pour augmenter la compétitivité des entreprises et exerce des compétences de conseil auprès du gouvernement et des industries dans l’établissement de leur politique stratégique. Ses travaux portent entre autres sur les technologies automobiles et de combustible, la toxicologie environnementale, la télédétection et l’observation de la terre. La protection de l’environnement, le contrôle des effets du changement climatique et la promotion de l’utilisation rationnelle de l’énergie et des matières premières représentent l’essence même de l’ensemble des projets de l’institut.

En savoir plus: Vito.be et forum biocarburants

Source: BE Belgique

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *