L’Assemblée asphyxie le petit éolien

Partagez cet article avec vos amis:

Extrait du texte:

« Le premier volet du feuilleton législatif éolien s’achève à l’Assemblée nationale. Hier soir, les députés o­nt voté un amendement à la loi d’orientation sur l’énergie. Désormais, le bénéfice de l’obligation d’achat d’électricité par EDF est réservé aux parcs d’une puissance, non plus de moins de 12 mégawatts (MW) comme c’était le cas jusqu’ici, mais «de plus de 20 mégawatts à la condition qu’ils soient situés dans des zones de développement éolien identifiées par le préfet» (1). Un amendement qui, selon les trois députés UMP à l’origine du texte, devrait aider au décollage de l’éolien en France. Pour les industriels du secteur, c’en serait fini de l’énergie éolienne en France. Le PS, le PC et les Verts o­nt voté contre, de même que trois députés UDF et quatre UMP. Mais le texte a été adopté par 68 voix contre 29… »

Commentaire: La France était dans le peloton de queue en matière d’énergie renouvelable. Le mauvais élève persiste et signe.

Lire l’article

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *