Econologie.com, écologie, économie, énergie, pétrole, moteurs, énergies renouvelables, maison, habitat, chauffage et isolation

Le programme Civitas (Les transports)

Voir tous nos articles: http://www.econologie.com/siteplan.php ou visitez nos forums http://www.econologie.com/forums/

Quatre ans après son lancement, le programme européen CIVITAS a sélectionné 17 nouveaux projets de villes visant à lutter contre la congestion du trafic urbain et la pollution de l'air. Parmi eux, six sont portés par des villes de nouveaux pays membres de l'Europe.

CIVITAS réunit un ensemble de villes engagées dans la lutte contre la congestion et la pollution liée au trafic urbain. Ce trafic est responsable de plus de 10 % de toutes les émissions de CO2 de l'Union européenne dont 98 % sont générés par les véhicules privés et commerciaux . Insistant sur un nécessaire " changement radical basé sur une approche intégrée " (voir encadré), CIVITAS veut promouvoir des " solutions attrayantes de remplacement de la voiture particulière dans les agglomérations ", et " remplacer par d'autres carburants 20 % du gazole et de l'essence utilisés dans le secteur des transports routiers d'ici 2020. " En clair, moins de voitures dans les villes, plus de transports publics et surtout plus de carburants propres !

Six villes confrontées à l'augmentation des voitures

Près de quatre ans après le lancement de CIVITAS et la première sélection de 19 villes en 2001 (dont Lille et Nantes), 17 projets de villes viennent d'être retenus en 2004, dont six émanant de nouveaux pays membres : Estonie, Hongrie, Roumanie, Pologne et Slovénie. Une nouvelle dont s'est réjoui Loyola de Palacio, vice-présidente de la Commission européenne responsable de l'énergie et des transports, à l'annonce de la sélection : " Dans ces pays, les municipalités sont confrontées à l'accroissement rapide du parc automobile et à une baisse de la fréquentation des transports publics. Je veux soutenir les autorités locales dans leurs efforts pour élaborer et mettre à l'épreuve de nouvelles politiques de transition visant à conserver une part élevée des transports publics, de la marche et du vélo ".
Si l'on ne connaît pas encore la nature des projets des 17 nouvelles villes (dont La Rochelle et Toulouse pour la France) qui vont bénéficier d'une enveloppe de 50 millions d'euros (35 % du financement global complété par les villes et des partenaires), ceux des villes sélectionnées en 2001 sont prometteurs et concrets, à l'instar de ce qui est mis en placeà Lille Métropole.

L'exemple encourageant de Lille

Lille, entrée dans le programme CIVITAS en 2001, souhaitait poursuivre ses recherches pour produire et utiliser son propre carburant... propre : du méthane carburant, un gaz résultant de la digestion des boues de stations d'épuration. Ce biogaz, renouvelable et avec un bilan environnemental satisfaisant, est étudié comme une source d'énergie propre pouvant remplacer les énergies fossiles. Pour poursuivre son expérience pilote (plusieurs bus et une usine de production) menée depuis 1997 sur ce biogaz, Lille a été retenue dans le programme TrendSetter (en partenariat avec Graz, Munich, Stockholm et Pecs), l'un des quatre programme de CIVITAS.Il a permis de réaliser des études de faisabilité pour produire du méthane carburant à partir d'une nouvelle source, les déchets organiques issu du tri des ordures ménagères. Une nouvelle usine de production devrait être construite dès septembre 2004. Opérationnelle en 2006, elle participera à l'approvisionnement des 160 bus au méthane que devrait compter la flotte de Lille métropole d'ici fin 2005 ce qui représente plus du tiers de la flotte. L'agglomération devrait également équiper les services publics de 120 véhicules propres (gaz et électrique) en lieu et place des véhicules à essence ou diesel. Enfin, à terme, la ville espère d'ici 2010 produire assez de carburant pour tous les bus. Pour Sabine Germe, responsable du suivi général du projet Trendsetter Lille Métropole, " Le programme Civitas permet aux villes qui font de la recherche ensemble d'être innovantes par rapport à ce qui existe et à la législation, et d'être complémentaires tout en livrant un message commun : les villes ont un pouvoir d'entraînement, et peuvent fédérer les acteurs du changement, le secteur public, les entreprises privées, les citoyens et les politiques ".
Le programme CIVITAS a mis en place un programme d'évaluation et de diffusion des expériences, METEOR, et a créé, en octobre 2002, le Forum CIVITAS. Cette plateforme d'échange des meilleures pratiques entre experts et élus se réunit une fois par an dans des villes participantes au programme. Cela représente 72 villes européennes qui agissent pour une mobilité urbaine plus durable.

Sylvie Touboul
Source : http://www.novethic.fr/novethic/site/article/index.jsp?id=80542

Liens :
Le site CIVITAS
Une étude complète sur les transports urbains

Visitez notre boutique http://www.econologie.com/shop ou nos forums http://www.econologie.com/forums/
Document imprimé depuis le site http://www.econologie.com/ en ligne depuis 2003