Année 2009, année des changements, année pivot?

Partagez cet article avec vos amis:

Vu le contexte, j’aurais bien du mal à vous souhaiter une hypocrite « prospère et bonne année 2009 », comme on a déjà dû vous le souhaiter, de toute façon, des dizaines de fois…

Barack Obama l’a dit hier dans son discours d’investiture: la situation économique est grâve (sans être catastrophique) et le déclin de l’empire américain, et par conséquence celui du monde occidental du moins comme nos parents l’ont connu (+3% de croissance annuelle) est dans toutes les têtes…

L’année 2009 ne sera probablement pas « bonne » pour la plupart d’entre nous: « crise économique » oblige…Mais au final que signifie précisement « bonne » ? C’est très subjectif, mais je pense que, pour la plupart des occidentaux, le mot « bonne année » peut se résumer en « bonne année de consommation », et pour reprendre une formule bien connue: « Ne voulons nous pas travailler plus pour gagner plus…pour consommer plus? »

Pour 2009, Econologie.com souhaite à l’Humanité plus de franchise et de respect, plus de partage et de solidarité, plus de moralité et d’honneteté, moins d’intox médiatique et plus de reflexion…et bien sûr la santé (bien plus importante qu’un compte en banque) et du courage pour ceux dont l’année sera dure voire catastrophique à cause d’une poignée d’hommes…

Des hommes qui ont cru que faire de l’argent avec de l’argent était sain et durable,
Des hommes qui pensent que croissance infinie dans un monde finie était possible,
Des hommes qui spéculent sur les matières alimentaires de première nécessité,
Des hommes qui touchent des bonus annuels dont la somme est si élevée que 100 employés en une vie entière ne pourraient l’économiser,
Des hommes qui ont oublié que c’est l’industrie réelle qui dirige la bourse virtuelle et non l’inverse,
Des hommes qui ont ne sont jamais responsables ni coupables de rien,

A ceux là je souhaite simplement qu’ils prennent conscience de leur immoralité du « toujours plus » mais surtout du mépris qu’ils ont envers l’Humanité..

Mais ces hommes, je les remercie également pour avoir montré les failles et les limites du système actuel.

La période est-elle donc propice à la réflexion d’un systeme plus moral, plus humain et plus axé sur la durabilité ? Ou bien au contraire une période extrêmement sombre socialement et écologiquement s’annonce-t-elle? Probablement un peu des deux…

2009 ne serait-elle donc pas une année propice à la banalisation de l’éconologie, dans sa plus large définition et au moins dans les esprits?
Et ceci en remplacement de la société de surconsommation et surendettement dans laquelle nous sommes?

Je l’espère au nom de tous les éconologues.

Nous ne sommes pas les seuls à le penser, puisque des personnes influentes comme Gegard Mermet, évoquent également cette idée d’évolution du système.

Par tradition, voici notre « carte de voeux » basée sur une serie de timbres DD de la Poste.

voeux 2009

Prochainement un bilan 2008 du site Econologie.com sera dressé, vous pouvez déjà y participer pour dire ce que vous avez retenu en 2008 des forums et du site?

Liens en rapport avec ces voeux
Gegard Mermet évoque également cette idée d’évolution du système
Bilan 2008 du site Econologie.com
Idée de carte de voeux 2009
– Le topic des Voeux 2009

Et quelques retours en arrière
– Le topic des Voeux 2008
– Le topic des Voeux 2007
– Le topic des Voeux 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *