Agrocarburants ou biocarburants?

Partagez cet article avec vos amis:

Agrocarburants ou Biocarburants? Proposition pour les distinguer.

Econologie.com propose de trancher dans la définition des biocarburants afin d’éviter les confusions relayés par les médias entre des agrocarburants anti-éconologiques et des biocarburants de 2ieme et 3ieme générations, éconologiques eux…

Les agrocarburants sont actuellement très à la mode dans les médias mais il sont également très critiqués notamment par certains écologistes qui les condamnent systématiquement.

Cette condamnation des biocarburants au sens large a notamment pour raison l’influence qu’ils ont sur le cours des céréales et par conséquence, sur la capacité de l’agriculture à nourir les hommes, ce qui est, rappelons le, sa fonction première. Pour plus de détails à ce sujet lisez la nouvelle agrocarburant, manger ou conduire est ce la bonne question?

Or trop souvent ces condamnations (justifiées pour certaines mais pas dans d’autres cas) sont rapidement généralisées à tous les biocarburants, chose difficilement acceptable car mensongères dans bien des cas, c’est à dire sur les biocarburants de 2ieme et 3ieme génération!

Nous aimerions donc proposer une distinction de définition entre les notions d’agrocarburants et de biocarburants suivant le critère, très simple, suivant :

Agrocarburant : carburant réalisé à partir de plantes nourricières ou alimentaires. Exemple: éthanol réalisé à partir de maïs ou de blé.
Biocarburant : carburant réalisé à partir de ressources biologiques non alimentaires (pour l’homme ou nos élevages). Exemple: éthanol réalisé à partir de déchets ligneux (bois).

Ainsi on retrouverait la notion d’agriculture pour les agrocarburants et cela permettrait d’arrêter l’amalgamme qui condamne systématiquement tous les biocarburants parce que 3 multinationales ont décidé de développer actuellement les pires agrocarburants au niveau bilan énergétique global…

En effet; l’éthanol de maïs semble être une catastrophe autant énergétique qu’écologique (pollution des sols, monoculture…).

Une nouvelle étude sur le bilan énergétique des filières bioéthanol de betterave, de maïs et de blé va être réalisée, car un certain nombre d’experts ont remis en cause les méthodes de calcul l’étude Price Waterhouse Coopers Ademe-Direm 2002 qui a pourtant servi de base à la mise en place des filières bioéthanol.

Les bilans énergétiques des filières bioéthanols de betterave, de maïs et de blé biocarburants sont contestés par un certain nombre d’experts. Ils ont reproché à l’étude Price Waterhouse Coopers Ademe-Direm 2002, qui a servi de base pour la mise en place de la filière bioéthanol, de n’avoir pas pris en compte la totalité des coûts énergétiques imputables à la production de ces biocarburants. Une nouvelle analyse plus contradictoire est prévue. Les différents points de discorde portent également sur la fiscalité et donc le coût pour les finances publiques et sur le devenir des coproduits essentiellement des protéines d’alimentation animale.

Lire la suite: Biocarburants, écobilan de l’éthanol, remise en cause de l’étude Price Waterhouse Coopers.

Tout réaction à cette proposition est la bienvenue: Agrocarburant ou biocarburant ? Il faut choisir

Sujets liés:
les biocarburants de seconde génération
Biocarburants, les téléchargements

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *